Cyberpunk 2077 : le jeu entre dans sa phase finale de développement

«No crunch allowed !» le 25 novembre @ 13:152019-11-25T13:14:52+01:00" - 5 réaction(s)

JPEG - 133 ko

CD Projekt Red vient de publier récemment une vidéo détaillant son rapport financier pour le troisième trimestre de l’année. Si globalement tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes pour l’entreprise polonaise, l’une des infos qui aura tout particulièrement attiré l’attention des joueurs est celle annonçant que Cyberpunk 2077 venait d’entrer dans sa phase ultime de développement, et ce à 5 mois de sa sortie, le 16 avril 2020.

« Les derniers mois ont été consacrés au développement de Cyberpunk 2077, qui entre à présent dans sa dernière et plus importante étape de réalisation. Le jeu est en train de passer des tests en interne et en externe, et nous avons aussi commencé à implémenter les différentes langues dans son contenu » - Adam Kicinski, CEO de CD Projekt Red

L’équipe de CD Projekt Red est prête à entamer le fastidieux travail d’implémentation des langues prises en charge. À ce stade, on peut en déduire que la date de sortie annoncée sera bien respectée alors que l’on pouvait encore, de-ci de-là, avoir quelques inquiétudes suite aux retards initiaux pris dans le développement du jeu. Au passage, on ne peut que se réjouir de cette annonce pour les équipes sur place, car en être à ce stade de développement 5 mois avant son lancement éloigne quelque peu la crainte du tant décrié « Crunch », cette méthode managériale consistant à mettre sous pression les employés pour respecter les délais. Avec trop souvent des drames humains à la clé...

Pour ceux que cela intéresse (et qui ont pris Polonais en deuxième langue !), ci-dessous la vidéo bilan dans son intégralité (où l’on parle aussi gros sous, investissement, bilan, etc.).

Cyberpunk 2077

Accueil > News

Cyberpunk 2077

Cyberpunk 2077
PEGI 0

Genre : RPG

Editeur : NC

Développeur : CD Projekt

Date de sortie : 16/04/2020

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

5 reactions

Snoopy92

25 nov 2019 @ 17:00

On en attendant tellement beaucoup que je sent venir les critiques et test médiocre. Espérons que le lancement ce passe sous les meilleurs jours

Darklink 09

25 nov 2019 @ 17:29

Personnellement plus ils en ont montré plus j’ai était refroidi jele prendrais peut etre sur Scarlett mes meme pas sur !

joffrey

25 nov 2019 @ 18:36

le jeu est tellement over hypé , je craint le pire

avatar

Gordon Freeman

26 nov 2019 @ 11:50

Je vous trouve bien négatifs les mecs...

« Je sens venir les critiques et tests médiocres ».

« Je crains le pire ».

Sérieusement..? On parle de CD-Projekt quand même ! Leur dernier jeu a été élu GOTY 2015, c’est un énorme carton commercial, et tout ce qu’on a vu de Cyberpunk jusqu’ici le pré-destine à être le meilleur RPG de cette génération, voir une révolution de l’open-world.

Blondin

26 nov 2019 @ 13:10

@ Gordon Freeman :

en fait c’est symptomatique des jeux qui sont sur-hypés, c’est le syndrome Red Dead Redemption 2 si j’ose dire.

Le truc est tellement attendu, tellement hypé, tellement vendu comme une révolution, qu’il sera forcément décevant pour certains / beaucoup.

Après je serais beaucoup plus modéré que nos VDD quant à l’accueil qui sera réservé au jeu : au contraire, je sens un venir un carton, accompagné de tests dithyrambiques à base de 19/20 sur JV.com et d’un 8 un peu trollesque sur gamekult.

Le jeu, à n’en pas douter, en décevra certains, à commencer par ceux qui l’attendent « trop », et ceux qui ont déjà décidé d’être déçus. Puis après ça se jouera sur la qualité du jeu en lui même et les défauts qu’on aura décidé plus ou moins volontairement d’occulter.

Je ne dis pas ça innocemment, mais parce qu’il m’est arrivé le même genre d’expérience avec, justement, Red Dead 2. Beaucoup ont adoré. Certains ont détesté. Je fais partie de la première catégorie, mais j’ai tout de même été déçu par certains aspects du jeu, dont seuls les joueurs ont parlé, et quasiment jamais les testeurs, trop occupés à trouver des superlatifs dans leur Bescherelle des expressions.

Donc perso, Cyber Punk, je ne crains pas le pire, au contraire, j’attends le meilleur : CD Projekt (bien que je n’ai pas spécialement accroché à The Witcher), science fiction, FPS... Tout est réuni pour qu’il soit mon GOTY. Mais je reste prudent. Parce qu’effectivement, à trop vouloir voir la révolution du jeu vidéo en marche, on risque d’omettre certains « vrais » défauts qui feraient relativiser un peu.

J’ai pas envie de me lancer dans des analyses à deux balles sur 300 lignes, mais oui, quand tu lis un test de Red Dead 2 dans lequel on t’as vendu la perfection, comment ne pas être déçu quand tu te rend comptes que ton perso marche comme s’il avait deux jambes de bois, que tu ne peux pas courir dans ton (grand) camp, alors qu’on t’as promis une liberté sans limite, que ton cheval suicidaire ne réapparait pas par souci de « réalisme », quand t’essayes de sélectionner une arme dans un menu très joli mais illisible etc... De même, comment ne pas être déçu par Joker, par exemple, pour parler de cinéma, quand on te dis que c’est une œuvre parfaite, tout ça... J’ai adoré Red Dead 2, c’est vraiment un truc unique, à part, énorme, magnifique, fantastique... (et en passant j’ai adoré Joker aussi, qui m’a réconcilié avec les trucs de superhéros), simplement à mettre l’accent uniquement sur le coté « génial » ou « révolutionnaire » du truc, on perd, je pense, en objectivité, et on en arrive à des déceptions logiques.

Pour faire mon sociologue de comptoir, je dirais que c’est un truc de notre époque : c’est génial ou c’est de la m****. A la limite, on a aussi du moyen. Mais si c’est génial, y a pas de défaut. Et si c’est de la m****, y a rien à sauver. Désolé, mais c’est pas la réalité : Red Dead 2 a des défauts, et Duke Nukem Forever a des qualités.

Bref, je suis hypé par Cyber Punk. Et je m’en veux presque. Mais j’essaye de rester prudent : je sais que le gameplay ne sera pas celui de Doom. Je sais qu’il y aura des quêtes qui vont me prendre la tête. Je sais qu’il y aura (forcément) des choix scénaristiques que je trouverais discutable. Je sais qu’il y aura un vieux bug qui va me faire grogner. Mais je sais aussi que je vais adorer.