Gears 5 : plus accessible, succès « My Body is Ready » et autres infos !

«Des détails en plus» le 2 septembre @ 13:122019-09-02T17:47:37+02:00" - 7 réaction(s)

À quelques jours de la sortie de Gears 5, Rod Fergusson et Major Nelson ont profité de la PAX pour donner de nouvelles informations sur le jeu. On en apprend notamment sur la campagne, la taille de certains lieux, et même un certain succès tout spécialement dédié à un ex-salarié de Nintendo.

La campagne de Gears 5

  • La campagne de Gears 5 est la plus grosse que le studio ait jamais créé.
  • L’acte 3 est 50x plus grand qu’un niveau classique de Gears.
  • La série Gears a toujours été vue comme hardcore et cette fois, le jeu se veut plus accessible.
  • Jack est l’un des éléments qui incarne le mieux les choix du joueur. Il fournit des éléments RPG au jeu pour changer les combats. Il peut vous couvrir, vous soigner, jeter des pièges de proximité et plus encore. Il a 7 capacités de combat et 4 capacités passives. Vous les déverrouillez via la campagne et vous pouvez également trouver des composants à installer.
  • La capacité ultimate de Jack est à débloquer dans une mission secondaire. Le joueur le contrôle en utilisant la touche Y quand aucun joueur ne le contrôle déjà.
  • Les armes reliques sont des versions easter egg de Gears 5 que vous trouverez plus facilement via l’emblême The Crimson Omen.
  • Le succès que l’on débloque pour avoir terminé le niveau d’initiation au jeu s’appelle “My Body is Ready", en référence à la phrase prononcée par « Reggie » Fils-Aimé, cadre de Nintendo, lors de la présentation de la Wii Fit Board à l’E3 2007.
  • Très tôt dans le développement, les développeurs ont fait le focus sur le design inclusif afin de rechercher différents handicaps et de déterminer comment adapter le jeu pour y remédier.
  • Il est possible de remaper toutes les touches et évidemment, la manette Xbox One Adaptativeest compatible.
  • La coopération est récompensée. Quand vous jouez beaucoup avec un ami, votre affinité augmente, ce qui augmente aussi vos récompenses.
  • Le mode de jeu débutant active les assistances, y compris le lock des cibles.
  • La campagne raconte deux histoires en parallèle. C’est l’histoire de Kait et de ce qu’elle apprend après la fin de Gears of War 4, et ce que ça signifie pour elle dans la suite de ses aventures. L’autre partie de l’histoire raconte la guerre. Celle sur Sera avec la menace Swarms qui s’accroît.
  • Aucune mission secondaire ne sera identique, elles ont été concues à la main.

Le multijoueur de Gears 5

  • Le mode Horde est le plus important créé pour un Gears.
  • Le mode Versus propose 11 différents modes compétitifs.
  • Le créateur de cartes aura la possibilité de créer des cartes pour le mode Horde et pour le mode Versus après le lancement du jeu.
  • Le studio veut sortir du nouveau contenu chaque semaine.
  • Les succès de Gears 5 en multijoueur ont été conçus pour ne pas gêner les parties des autres joueurs.

Film Gears of War

  • Le film Gears of War avance et des réunions sont en cours.
  • Le film se place dans une réalité alternative afin que le jeu n’impacte pas dirrectement le film, et vice et versa. Ça ne veut cependant pas dire que certains personnages iconiques du jeu ne seront pas présents dans le film... C’est juste que les événements du film pourraient ne pas forcément respecter à la lettre ce qui se passe dans les jeux vidéo Gears of War.
  • Rod Fergusson a demandé au studio de faire un bon film avant de faire un film Gears of War. Il s’agit d’avoir une bonne histoire qui fera un bon film Gears.

Source

Gears 5

Accueil > News

Gears 5

Gears 5
PEGI 0

Genre : TPS

Éditeur : Microsoft

Développeur : The Coalition

Date de sortie : 10/09/2019

Prévu sur :

Xbox One, PC Windows

7 reactions

Blondin

02 sep 2019 @ 13:37

La série Gears a toujours été vue comme hardcore et cette fois, le jeu se veut plus accessible.

Bon, ça veut dire tout et rien à la fois, mais j’aime pas trop ce genre de déclaration.

ça concerne quoi ? L’univers ? La difficulté ?

Si ça concerne la difficulté, à la limite, ça me dérangera pas plus que ça, je fais le jeu en « normal ». Si c’est plus facile j’aurais qu’à le faire en « vétéran » et puis c’est tout. J’espère donc que c’est en relation avec ça, et que donc ce soit « plus accessible pour les débutants » (une bonne chose), mais qu’on puisse toujours avoir une expérience de jeu « classique » (ou hardcore donc) :

Le mode de jeu débutant active les assistances, y compris le lock des cibles

avatar

heloi

02 sep 2019 @ 14:30

Il vous manque pas mal d’infos sur le multi, notamment l’arrivée du nouveau mode Escape et de son éditeur de maps.

avatar

The BatF4n

02 sep 2019 @ 14:37

Petit pinaillage mais c’est « Kait » et non « Kate » :-P :o)

avatar

Gordon Freeman

02 sep 2019 @ 15:01

@ XBOXYGEN : La série Gears a toujours été vue comme hardcore et cette fois, le jeu se veut plus accessible.

@Blondin : Bon, ça veut dire tout et rien à la fois, mais j’aime pas trop ce genre de déclaration.

Je ne comprends pas trop cette déclaration à vrai dire, pour moi Gears a toujours été une licence dans le style blockbuster grand-public. Que ce soit en terme de difficulté, de gameplay, ou d’univers, Gears n’a rien de hardcore. Peut-être qu’ils ont voulu dire, un peu maladroitement, que ce Gears 5 s’ouvrait à d’autres choses que du TPS pur et dur, avec des éléments de RPG et des zones plus grandes.

boudboi

02 sep 2019 @ 15:13

Mais... c’est ce vendredi ?? Trop bien ! Pour le fait que Gears soit hardcore par contre... Par sûr d’y voir quoi que ce soit de hardcore même si c’est une licence que j’aime beaucoup. Je rejoins Blondin et Gordon Freeman et j’ai plutôt l’impression qu’on met ce mot parce qu’en terme de marketing c’est intéressant. Pressé de remettre les mains dans le cambouis en tout cas.

Manuto

02 sep 2019 @ 22:25

“ Le succès que l’on débloque pour avoir terminé le niveau d’initiation au jeu s’appelle “My Body is Ready", en référence à la phrase prononcée par « Reggie » Fils-Aimé, cadre de Nintendo, lors de la présentation de la Wii Fit Board à l’E3 2007.”

C’est bon, rien qu’avec ça, je me sens obliger d’y jouer

avatar

deadlyegoalan

03 sep 2019 @ 09:01

Très tôt dans le développement, les développeurs ont fait le focus sur le design inclusif afin de rechercher différents handicaps et de déterminer comment adapter le jeu pour y remédier. HA HA HA HA HA.