Xbox a écouté les joueurs chez eux

«Un conseil : évitez de faire des galipettes près de la télé» le 22 août @ 09:012019-08-22T09:01:26+02:00" - 7 réaction(s)

C’est une nouvelle franchement alarmante mais hautement prévisible que nos amis du site américain, Vice, ont publiée hier. Xbox vous/nous écoute via Kinect à travers l’emploi d’intérimaires.

Certains de ces intérimaires ont contacté anonymement Vice pour dénoncer cette pratique. L’un d’entre eux explique qu’il a travaillé pour Microsoft de 2014 à 2015 et que les écoutes de ces instructions données par les utilisateurs via Kinect sont vite passées de tâche tierce à leur principale responsabilité.

Les [écoutes de] commandes Xbox étaient à la base quelque chose de complémentaire puis a représenté la moitié de nos tâches avant de prendre le pas sur tout le reste.

L’article de Vice dévoile que la majorité des voix ayant été écoutées par les équipes de Microsoft étaient des voix d’enfants. Bravo ! La même personne a tout de même cherché à rassurer ou, du moins, à relativiser l’impact de ces écoutes en expliquant qu’il ou elle a entendu pire sur des applications telles que Cortana ou Skype (qui appartiennent aussi à Microsoft, ndla).

Les trucs sur Xbox étaient en fait une forme de répit, honnêtement. C’était fréquemment les mêmes jeux, les mêmes DLCs, les mêmes types de commandes. (...) Du genre « Xbox, donne-moi tous les jeux gratuitement » ou bien « Xbox, télécharge les derniers skins de Minecraft ».

Ces écoutes se seraient apparemment poursuivies, même après l’abandon de Kinect par Microsoft. Les commandes vocales avaient effectivement été transférées sur Cortana. Si la majorité de ce qui a été écouté par Xbox n’étaient que des commandes, sachez que certains enregistrements accidentels leur sont également parvenus aux oreilles comme, par exemple, des conversations après que Cortana se soit activée par erreur.

Microsoft, quant à eux, mettent à la disposition des utilisateurs une page internet sur laquelle ils peuvent effacer tous les enregistrements les concernant. Un porte-parole de l’entreprise a également tenu à clarifier la situation avec Vice.

Nous avons toujours été transparents sur le fait de collecter des données vocales afin d’améliorer nos services qui utilisent la voix et que ces données sont parfois évaluées par des prestataires de service.

Le porte-parole a aussi indiqué que Microsoft a récemment mis à jour leur formulaire d’autorisation d’utilisation des données personnelles afin de clarifier cette question de l’évaluation des données fournies par les utilisateurs. Microsoft assure désormais ne plus pratiquer ces écoutes qui étaient faites pour améliorer le service, et ne le fait que lorsque l’envoi d’un flux audio d’un utilisateur à un autre fait l’objet d’une plainte.

Malheureusement, il faut s’attendre à ce que ce genre de questions soient de plus en plus soulevées dans les années à venir avec la multiplication des appareils embarquant une intelligence artificielle capable de nous comprendre et donc de nous écouter.

Xbox One X

Accueil > News

7 reactions

xTOTO62x

22 aoû 2019 @ 09:18

ceux qui ont les boules à cause de ça, commençez par détruire votre smarphone…... ^^

TrOuF

22 aoû 2019 @ 09:21

Le titre est franchement trompeur... Oui lorsque vous installez kinect il vous demande bien si vous souhaitez partagez des données avec Microsoft, libre au client de choisir. De plus il ne partage que les commandes pour contrôler la xbox, rien de choquant dans le but d’améliorer la reconnaissance vocale ou d’ajouter de nouvelles commandes. L’article (et sur d’autres sites) va être repris sans même le lire en entier et la masse va penser que la console écoute tout le temps... Bravo

Windurst

22 aoû 2019 @ 09:33

Je suis d’accord avec vous xTOTO62x et TrOuF

Et il est temps pour les gens d’arrêter de faire les « offusqués » car nous sommes écoutés (et regardés) partout et à tout moment depuis l’ère technologique. Point !

Mr Moot

Rédaction

22 aoû 2019 @ 11:58

Je vois pas vraiment le problème dans la mesure où ce sont les commandes qui étaient écoutées, à part les cas où Cortana a été « accidentellement » activée. Ce qui aurait été inquiétant c’est qu’on nous apprenne que les voix étaient enregistrées volontairement hors utilisation de commandes vocales. Mais bon, nos smartphones le font déjà très bien ça !

Ricos79

22 aoû 2019 @ 12:31

Nulle part ils n’indiquent qu’ils écoutaient les conversations hors utilisation des commandes vocales ou alors, l’article n’est pas clair...

Et je ne pense pas que ce soit Kinect le principal problème d’espionnage de nos jours mais bien les enceintes connectées made in Amazon/Google qui pullulent aux USA où la vie privée est devenue une vaste blague depuis le Patriot Act.

Hé les ricains, la prochaine fois, ne dite pas « OK Google » mais « Salut la NSA » !

diez979

22 aoû 2019 @ 15:52

Je trouve hallucinant d’accepter le fait que l’on soit épiés à tout moment sous prétexte que c’est notre époque qui veut ça et qu’on ne peut rien y faire. A partir du moment où il y a des preuves de dérives ou des témoignages de l’intérieur, il serait intéressant de se « manifester ».

Dans la politique d’amélioration des commandes vocales de kinect, il me semble que rien indique que des conversations peuvent être enregistrées accidentellement. Pire, rien indique que des contractants humains enregistrent et écoutent les demandes « inoffensives ».

Vous vous doutez bien que des dérives ont dû avoir lieu en employant des humains. Même avec des robots, rien est infaillible. D’autant que ce n’est pas la première fois que Microsoft est cité dans ce genre de cas.

Aujourd’hui c’est acceptable pour beaucoup, demain c’est 1984. Et j’exagère à peine.

Suppositoire

22 aoû 2019 @ 21:03

non mais un article humoristique :)

z’êtes naifs les mecs :)