Pour les 25 ans de la licence, Bethesda sort les 3 premiers Doom sur Xbox One

«Bienvenue en enfer» le 29 juillet @ 14:502019-07-29T15:14:30+02:00" - 4 réaction(s)

PNG - 5.4 Mo

Pour célébrer les 25 ans de la licence (avec un peu de retard ceci dit), Bethesda a décidé de ressortir DOOM, Doom 2 et Doom 3 sur la génération actuelle de consoles. Ces rééditions proposent plus de contenu que les versions de base, avec notamment des packs d’expansion ou des cartes multijoueur supplémentaires, et sont proposées à prix raisonnable.

Un bon moyen de patienter avant la sortie de Doom Eternal, prévu pour la fin d’année, ainsi que de découvrir ou redécouvrir la licence qui a donné son nom à tout un genre.

Détails du contenu des rééditions

Doom (4€99)

Fêtez le 25e anniversaire de DOOM avec la ressortie du DOOM original (1993). Lancé pour la première fois en 1993, DOOM a fait découvrir à des millions de joueurs cette franchise connue pour ses combats aussi corsés qu’effrénés contre des démons. Revivez la naissance du FPS et dézinguez allègrement des démons pour saisir la quintessence du genre.

DOOM (1993) inclut :
>> L’extension Episode IV : Thy Flesh Consumed, avec 9 niveaux supplémentaires bourrés d’action
>> Des matchs à mort en local à 4 joueurs
>> Un mode coop local à 4 joueurs

Doom 2 (4€99)

Cette suite plébiscitée au révolutionnaire DOOM (1993) a permis aux joueurs d’affronter des démons mortels avec le Super Shotgun, ainsi que le célèbre boss, l’Icône du péché.

La ressortie de DOOM II comprend :
>> The Master Levels, 20 niveaux supplémentaires conçus par la communauté et supervisés par les développeurs
>> Un mode multijoueur à 4 joueurs en local
>> Un mode coop à 4 joueurs en local

Pour sauver la Terre, vous devez descendre dans les profondeurs de l’Enfer, survivre à des hordes de démons et participer à la bataille la plus ardue.

Doom 3 (9€99)

Dans cette reprise d’horreur/action du DOOM original, les joueurs doivent se frayer un chemin à travers un complexe grouillant de démons, avant de pénétrer l’Abysse et affronter le plus grand guerrier de l’Enfer, et mettre fin à l’invasion.

DOOM 3 comprend les packs d’extention The Resurrection of Evil et The Lost Missions.

DOOM

Accueil > News

DOOM

DOOM
PEGI 0

Genre : FPS

Éditeur : Bethesda

Développeur : Id Software

Date de sortie : 13/05/2016

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

4 reactions

Blondin

29 jui 2019 @ 15:46

Ce(s) jeu(x)... |-)|-)|-)

Bon ben c’est la tradition, comme Noël ou le Hellfest, je vais me les refaire encore une fois cette année ! Au moins le 1 et le 2, puis le 2016, avant de goûter à Doom Eternal :->

Le 3 est excellent aussi, mais je prend quand même moins de plaisir à le refaire que les deux originaux ou que le reboot. Cela dir ça fait bien trois ans que je me le suis pas fait, donc c’est peut être le moment...

Koubiwan

29 jui 2019 @ 22:40

Je garde un très bon souvenir du un ! Je n’ai jamais fait le 2 et tout juste tâté le 3...mm si je suis curieux, je sais que le côté « rétro » du délire me freinera. Puis, à vrai dire, je ne joue qu’à Sea Of Thieves. :’-))

Blondin

30 jui 2019 @ 01:01

Ben le 2 c’est le même que le premier, mais avec des trucs en plus : nouvelles textures, nouvelle arme (le légendaire fusil à double canon, pas présent dans le premier), nouveaux ennemis (Mancubus, Archvile, Revenant, Arachnotron...). Mais sinon, moteur, interface... Tout est identique. Donc mortel :-))

Après oui, c’est rétro à fond. Perso ça me dérange pas ; en fait faut que ce soit moderne, ou alors très rétro, ce qui me dérange ce sont les jeux qui sont un peu « entre deux » : les trucs trop vieux pour être beaux, mais pas assez vieux pour avoir cet espèce de charme rétro qui fait qu’on les apprécie.

Le 3 c’est un autre genre de jeu. Plus « horreur », plus à jouer sur les jumpscare. Alors bien sur y a de l’action débridée aussi, mais là où le Doom 2016 reprend les fondamentaux des deux premiers, Doom 3 prenait une direction différente. Pas inintéressante, mais beaucoup moins « doomesque ».

Puis, à vrai dire, je ne joue qu’à Sea Of Thieves.

En voilà de la sagesse. Si seulement j’avais le temps... (tu me diras, si je me refaisais pas comme un con X fois les jeux que j’aime... :-)) ).

derrick132

30 jui 2019 @ 11:56

Je garde un très bon souvenir du 3eme volet. Je me laisserais bien tenter.