Microsoft conclut une année record, gaming en légère baisse sur le dernier trimestre

«la stratégie de la réussite» le 21 juillet @ 10:352019-07-22T12:59:27+02:00" - 1 réaction(s)

JPEG - 45 ko

Microsoft a publié ses résultats trimestriels, et ceux-ci viennent clôturer une année record avec 125 milliards de dollars de revenus, en progression de 14% par rapport à l’exercice précédent. Ces résultats sont le fruit de leurs « partenariats forts avec des entreprises leaders dans tous les secteurs industriels », selon Satya Nadella, PDG de l’entreprise.

Un peu d’histoire

Quand Paul Allen et Bill Gates fondèrent Microsoft Corporation en avril 1975, leur entreprise n’avait alors pour seul but que de vendre leur interpréteur de langage BASIC à la société Altair pour équiper l’Altair 8800 de la société MITS, rien de moins que ce qui est considéré comme le premier ordinateur personnel américain. Quarante-quatre ans plus tard, Microsoft est une multinationale aux activités aussi variées que la vente de logiciels, matériels informatiques ou encore solutions de cloud computing, ainsi que l’entreprise à la plus forte valorisation boursière.

Néanmoins, être une entreprise à succès ne garantit pas d’être infaillible et l’histoire récente de Microsoft l’aura prouvé à maintes reprises, que cela soit au niveau de leur activité logicielle, jeux vidéo ou même téléphonie, leurs errances stratégiques leur avait fait perdre tant en chiffres d’affaire qu’en popularité. Dès son arrivée à la tête de l’entreprise en 2014, Satya Nadella, succédant alors à Steve Balmer, affirme une volonté forte de changer la culture de l’entreprise afin de la moderniser et de répondre aux enjeux de la société actuelle.

Cette ambition s’est notamment traduite par des renoncements à des activités annexes comme la téléphonie, ainsi que par des prises de décisions plus pro-consommateurs et une place plus importante accordée à la branche Xbox. La transformation est lente, mais semble payer tant en termes d’image que de résultats financiers.

Un trimestre record pour finir l’année en beauté

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, les résultats de ce dernier trimestre sont à l’image de ceux annuels, le chiffre d’affaires progressant de 12% à 33,7 milliards de dollars, et les revenus nets de 21% avec plus de 10 milliards de dollars. Selon Amy Hood, responsable financière, c’est leur « meilleur trimestre commercial de tous les temps ».

Résultats du 4e trimestre de l’année fiscale 2019 de Microsoft

PNG - 128.4 ko

Cette belle progression est tirée par les branches Office 365 à +31%, Dynamique 365 à +45% et Azure qui enregistre une progression impressionnante de +64%. À noter que les branches Gaming et Xbox Software & Service sont les deux seules à régresser, respectivement de 8% et 1% à change constant. Ce n’est pas surprenant dans un contexte de fin de génération, la vente de consoles étant notamment en régression de 48%. Microsoft indique que la progression des abonnements permet de compenser en partie la baisse de ventes de jeux tiers par rapport à l’an dernier.

Enfin, il faut souligner la bonne santé de la branche Surface, qui enregistre une progression de 14% par rapport à l’an dernier.

Résultats trimestriels par branche

PNG - 98.9 ko

Au global de l’année les revenus nets de Microsoft s’élèvent à 39 milliards de dollars pour 16 milliards l’an dernier, une sacrée progression. Si nous n’avons pas le détail par branche sur l’année, les branches Gaming et Xbox Software & Service se comportent très bien au global, en progressant fortement sur les trois premiers trimestres, et notamment sur le 2e, le plus important puisqu’il contient les fêtes de fin d’année.

Ainsi, sur le trimestre 2, ces activités progressent respectivement de 8% et 31%. La progression de la branche Xbox Software & Service est poussée à la fois par les bonnes ventes de jeux tiers ainsi que par la progression de leurs services d’abonnements (Xbox Live Gold et Game Pass). Autre fait marquant, les investissements en recherche et développement s’élèvent à 16 milliards de dollars, en progression de 14% par rapport à l’année fiscale précédente.

Résultats annuels 2019 de Microsoft

PNG - 81.9 ko

L’année prochaine promet d’être très intéressante à suivre, et si l’année fiscale 2020 prend fin avant la sortie de la Xbox Scarlett accompagnée de mastodontes comme Halo Infinite, celle-ci verra le lancement de services comme le Xbox Game Pass pour PC, xCloud ou encore Halo Infinite dont les ambitions semblent à la hauteur de nos attentes.

Le tournant pris par Microsoft ces dernières années vers davantage d’ouverture, de partenariats et de services semble être le bon, et cette philosophie transparaît grandement sur la branche Xbox. En plus de cela, nous avons pu constater ces deux dernières années que l’activité jeux vidéo tenait une place plus importante au sein de l’entreprise. La nomination de Phil Spencer au comité de direction, suivie d’une hausse de l’investissement via l’achat de studios sont autant de preuves de la volonté forte de Microsoft de traiter sérieusement cette part de leur activité. De quoi nous réjouir en somme, enfin, si tant est qu’ils parviennent à transformer l’essai.

Business

Accueil > News

Business

Business

Les infos business sont aussi sur Xboxygen !

Puisque le jeu vidéo c’est aussi un monde de gros sous, il est important de savoir quels sont les enjeux financiers qui se cachent derrière nos jeux et consoles préférés.

C’est Picsou qui va être content !

1 reactions

avatar

heloi

21 jui 2019 @ 11:09

Au final, la branche Gaming de MS passe de 10,353 milliards de dollars de CA en 2018 à 11,386 milliards de dollars de CA en 2019, soit presque 10% de croissance.

Pour une année de fin de génération avec la concurrence actuelle, c’est solide !