Trump oblige Microsoft, Sony et Nintendo à délocaliser leurs productions

«Poker menteur ?» le 8 juillet @ 13:272019-07-08T14:12:32+02:00" - 8 réaction(s)

JPEG - 86.3 ko

Alors que le sommet du G20 semblait avoir permis d’apaiser les tensions entre les États-Unis et la Chine sur le front de la guerre commercial, les récents éléments avancés par Nikkei Asian pourraient démontrer le contraire. Plusieurs entreprises du secteur technologique, dont Microsoft et Sony, auraient déjà planifié de transférer une partie de leur production des usines chinoises vers d’autres pays, et ce afin que leurs produits ne soient pas impactés par une possible hausse des taxes douanières des produits importés de Chine vers les USA.

Donald Trump avait menacé de mettre en application une nouvelle augmentation des taxes douanières aux frontières des USA envers les produits importés de Chine. D’un montant de 325 milliards de dollars, cette intention faisait suite à une première revalorisation de cette taxe appliquée en mai dernier pour un montant de 200 milliards de dollars. Face à cette mise en garde, Microsoft, Sony et Nintendo s’étaient même fendus d’une lettre au Président américain dans laquelle elles le mettaient en garde sur les conséquences sur le pouvoir d’achat des ménages américains et l’industrie tout entière du jeu vidéo (avec suppressions d’emplois en masse à la clé).

Il faut donc croire que les entreprises du secteur cherchent à anticiper une mise en application de nouvelles sanctions douanières en dépit des récentes déclarations plus accommodantes de Trump. Pour elles, le processus est lancé et elles doivent agir en conséquence. Les 3 entreprises piliers de l’industrie du jeu vidéo, à l’instar d’autres acteurs du secteur technologique comme Apple, HP, Asus ou encore Dell, cherchent ou prévoient une délocalisation de leur production en dehors de la Chine. Si Apple prévoit de délocaliser 30% de sa production d’iPhone, Microsoft quant à elle regarde du côté de la Thaïlande ou de l’Indonésie alors que Nintendo a des vues sur le Vietnam. Si les prix des consoles actuelles ne sembleraient pas devoir bouger, en revanche les coûts de production de la prochaine génération devraient augmenter, et le prix des futures consoles avec. Impossible, pour le moment, d’en prévoir le montant.

Quelle sera la réaction de Pékin, quand on sait qu’elle détient à elle seule 1 120 milliards de la dette américaine (soit 17%), faisant d’elle son premier créancier après la Réserve fédérale américaine ?

Business

Accueil > News

Business

Business

Les infos business sont aussi sur Xboxygen !

Puisque le jeu vidéo c’est aussi un monde de gros sous, il est important de savoir quels sont les enjeux financiers qui se cachent derrière nos jeux et consoles préférés.

C’est Picsou qui va être content !

8 reactions

TrOuF

08 jui 2019 @ 13:56

Relocaliser désigne le fait de ramener sa production dans son pays d’origine. Ici le terme plus approprié serait délocaliser sa production hors de Chine. Le titre est du coup trompeur. J’ai d’abord cru à reproduire aux US et je commençais à me dire que le prix allait être mirobolant.

JDSmuzik

Rédaction

08 jui 2019 @ 14:14

En effet TrOuF, tu as raison. Mille excuses ! Je corrige ça de suite. Merci beaucoup ;-)

ludofast

08 jui 2019 @ 14:59

« avec suppressions d’emplois en masse à la clé » Trump fait ça justement pour faire chuter le taux de chômage aux Etats Unis et le résultat est spectaculaire : de 9,4% à 3,9%. Au final les consoles pourraient coûter plus chers aux américains seulement si Microsoft, Nintendo et Sony refuse d’assembler leurs produits ailleurs qu’en Chine (d’autres pays pourraient y passer) ET qu’ils refusent de baisser leurs marges, marges qui je le rappelle sont plus avantageuses en faisant travailler des esclaves chinois. Cela ne gênera pas tant que ça les consommateurs avec des salaires et une croissance en fortes hausses, seulement quelques milliardaires à la tête de ces entreprises.

JDSmuzik

Rédaction

08 jui 2019 @ 15:16

@ludofast Augmentation des prix = baisse des ventes de consoles = industrie jeu vidéo (développeurs + éditeurs) impactée = réductions d’effectifs dans les entreprises. C’est souvent l’équation observée, malheureusement. Malgré tout, le raisonnement de Trump tombe à l’eau lorsqu’il espère rapatrier des usines sur le sol américain. On le voit bien, à aucun moment donné Microsoft et consorts n’envisagent de créer des lignes de fabrication aux US. Les marges des fabricants de consoles sont anecdotiques, c’est sur les services qu’ils se font leurs marges. Après, tu touches un point sensible sur l’exploitation des ouvriers chinois avec tout ce que cela sous-entend en termes d’éthique. Malheureusement, je ne pense pas que la Malaisie ou le Vietnam soient plus vertueux de ce point de vue, ou alors très peu. Le coût d’une main-d’œuvre européenne ou américaine est sans commune mesure.

avatar

Ellias0681

08 jui 2019 @ 15:26

Au final, ce sera toujours le consommateur qui paiera plus chère. Merci trump

carline

08 jui 2019 @ 16:22

il essai en effet de relocaliser les emplois au USA. c’est une belle ambition pour le peuple americain. cela va il marcher ou pas c’est autre chose mais il fait ce pourquoi il a etait élu.

est ce une bonne chose pour les consommateur peut etre pas car les consoles pourrais etre vendu plus chère pas au moins il auras fait le boulot et plus d’américain aurons un travail et il pourras dire qu’il a réussi.

avatar

deadlyegoalan

08 jui 2019 @ 16:41

D’un côté l’un veut que se soit les américains qui profitent et de l’autre on essaye de payer le moins possible pour faire le plus de profit. Quel Félon se Trump !! inadmissible qu’on paye plus chère nos futurs consoles !!!!

Wow y’a du niveau, on est encore au dessus de JV.COM mais le site s’y rapproche de plus en plus.

Vinc3iZ

09 jui 2019 @ 07:04

Mdrr ouais le chômage a baissé mais ta oublié de dire que la pollution a double voir triplé, plus la sortie des USA de l’accord de Paris, une situation bien triste ... Réouvrir des mines de charbons et appeler ça « faire baisser le chômage »