Nous avons pu jouer à El Hijo, le jeu d’infiltration non violent de Handy Games

«say my name» le 2 juillet @ 09:302019-07-02T11:34:48+02:00" - 2 réaction(s)

PNG - 1.4 Mo

Si vous ne connaissez pas encore El Hijo de Honig Studio, voici la description que nous en a fait Markus Kassulke, le CEO de Handy Games à notre arrivée à la session de preview lors de l’E3 : « El Hijo est un jeu d’infiltration non violent ».

L’introduction du jeu se fait sans plus de cérémonie et nous présente très succinctement son héros anonyme, confié par sa mère à un monastère suite à la perte de leur maison. L’enfant de 6 ans ne l’entend pas de cette manière et décide de partir à la recherche de sa mère, une fuite qui le conduira à la traversée de 13 niveaux à la taille et complexité grandissantes de ce qu’on nous en a dit.

À l’ancienne

Le concept étant assez simple, vient alors le temps de la prise en main. Visuellement, il y a un petit côté rétro, avec une vue en 3D isométrique et une DA relativement épurée, pour ne pas dire simpliste. Le cadre de l’aventure étant l’ouest américain, il y a une prédominance de couleur ocre à l’écran, comme vous pouvez le constater sur les screenshots ainsi que le trailer d’annonce. Le gameplay est lui aussi simple, il faut se rendre à la sortie de chaque niveau sans se faire repérer. Le cas échant, il est toujours possible de s’enfuir en courant mais sachez que la balance n’est absolument pas en notre faveur. Par contre l’âge de nos geôliers joue pour nous, puisque ceux-ci n’ont pas une vue très développée, et se cacher dans l’ombre est tout à fait possible.

PNG - 2.8 Mo

Comment ça marche ?

Notre héros dispose de plusieurs capacités pour compenser son manque de vitesse et l’impossibilité d’affronter ses opposants. Si la vitesse n’est pas donc pas son point fort, en revanche sa taille lui permet de se cacher derrière toutes sortes d’éléments de décor.

Il est aussi possible de se cacher dans des meubles et autres jarres, et de déplacer certains objets, comme des chaises par exemple. Sur notre session d’une vingtaine de minutes, nous avons pu voir les mécaniques de jeu évoluer progressivement. À la fin il était possible de ramasser des cailloux et de les jeter à des fins de distraction d’un ou plusieurs gardes.

Simple, oui, mais funky ?

Vingt minutes, ça passe très vite et il n’est pas toujours aisé de se faire une idée sur une si courte durée. Dans le cas présent, la séquence qui nous était proposée consistait en les premières minutes du jeu, les mêmes que celles auxquelles vous aurez droit. Premièrement, le gameplay est plutôt efficace et la difficulté assez bien dosée pour maintenir un équilibre challenge / plaisir relativement satisfaisant.

Le public ciblé étant assez large, n’en attendez pas une difficulté extrême, et bien souvent les échecs viennent de votre précipitation. Néanmoins je ne dirais pas que j’ai été captivé par ce moment passé sur El Hijo, et j’ai tout de même quelques inquiétudes sur l’intérêt suscité par ce jeu dans la durée. Tout reposera donc sur l’évolution des mécaniques de gameplay ainsi que la variété des niveaux, dont nous n’avons pas eu un aperçu suffisant lors de la démo.

El Hijo

Accueil > News

El Hijo

El Hijo

Genre : Action/Infiltration

Éditeur : HandyGames

Développeur : Honig Studios

Date de sortie : 2019

2 reactions

LoveTartiflette

02 jui 2019 @ 12:30

Infiltration, pas de violence, bravo handy game B-)

FABRICE8282

02 jui 2019 @ 13:08

Les jeux non-violents méritent vraiment d’être salués. Parce qu’il en faut aujourd’hui du courage pour sortir un jeu où le but n’est pas de massacrer en masse ses congénères ou des hordes de zombies. Vous avez tout mon respect Handy Game. Et un grand merci au testeur pour la référence à Alliance Ethnik, ça fait plaisir.