Comparatif technique en vidéo de Rage 2 : 1080p @60fps, le pari gagnant ?

«c’est mon choix» le 20 mai @ 10:192019-05-20T10:19:03+02:00" - 0 réaction(s)

PNG - 1.1 Mo

À chaque grosse sortie vidéoludique, Digital Foundry propose une analyse technique et des comparatifs entre consoles. Un bon moyen de se faire une idée de la qualité de l’expérience que l’on aura suivant sa machine de prédilection. Sorti il y a moins d’une semaine, c’est au tour de Rage 2, le jeu de tir ultra nerveux à l’univers post-apocalytpique d’Avalanche Studio, d’être passé au crible des techniciens du site Eurogamer.

La vidéo commence par quelques rappels techniques sur le volet précédent, sorti il y a bientôt neuf ans maintenant. Si le concept était le même, avec un fonctionnement en monde ouvert et un univers bien déjanté, les limitations des consoles de l’époque avaient alors obligé ID Software à faire de gros sacrifices sur le plan technique. Ainsi, le monde était extrêmement statique, il y avait de longs chargements entre les missions et l’exploration, et le jeu n’offrait rien d’époustouflant visuellement parlant. L’éclairage était plat, les textures simples et très peu de physique était à l’œuvre. L’on retiendra tout de même le travail fourni sur l’animation et la réaction des ennemis.

Tout est question de choix

Pour cette suite, changement de studio et changement d’ambitions sur le plan technique. On a le droit cette fois-ci à beaucoup d’effets visuels dont l’éclairage volumétrique, les ombres dynamiques, un cycle jour/nuit et du « screen space reflections ». Ce dernier sert aux effets miroir que proposent certains matériaux et l’eau. De plus, le moteur permet un effet appelé « secondary light bounce », dont l’effet est de teinter légèrement la couleur de la lumière de la surface qui la réfléchit. Cela peut se voir notamment sur les ombres, comme celle du véhicule mis en avant dans la vidéo. Enfin, pour assurer une expérience de la meilleure qualité possible, le studio a fait le choix du taux de rafraîchissement plutôt que de la résolution. Ce choix est très cohérent avec le style du jeu, très nerveux.

À boire et à manger

Autant le dire tout de suite, il y a du bon et du moins bon quand on se penche sur les aspects techniques des différentes versions.

Commençons par ce qui fâche. Tout d’abord, sachez qu’aucune version ne propose de compatibilité HDR. Pour un jeu à la direction artistique aussi colorée et bénéficiant de beaux effets de lumière, c’est tout de même décevant. De plus, mis à part la version Xbox One S qui a une résolution de 900p, les trois autres versions sont à 1080p. Bonne nouvelle pour les possesseurs de Xbox One S, cet écart de résolution est compensé par une solution d’anti-aliasing temporel (TAA) qui permet d’adoucir un peu l’image. L’aspect négatif de cette équité de résolution est que les versions proposent toutes une expérience relativement similaire visuellement parlant, ce qui pourrait décevoir les possesseurs de PS4 Pro et Xbox One X. À noter la forte présence de pop-in quelle que soit la version.

PNG - 2 Mo

Côté positif, le jeu ne propose quasiment aucun temps de chargement, mis à part au démarrage où lors d’une réapparition. Ce dernier temps a d’ailleurs été mesuré à 8 secondes sur Xbox One X. De plus, les différentes versions testées proposent une très bonne stabilité du taux de rafraîchissement, notamment sur les versions de base, ce qui compense les 30 fps. Le moteur du jeu utilise aussi de l’aberration chromatique, qui convient bien à l’identité visuelle du jeu, ainsi que du motion blur. Ces deux effets ne convenant pas à tous, le studio a jugé bon ne les mettre en option.

PNG - 1.5 Mo

Si l’analyse peut sembler mitigée, ne vous méprenez pas, Digital Foundry considère qu’un excellent travail a été fourni sur ce jeu. Pour la question de la résolution, avec une ambition de 60 images par seconde, aucune console n’aurait pu voir sa résolution améliorée. La Xbox One X a probablement encore un peu de marge de manœuvre sur le taux de rafraîchissement, mais rien de plus n’aurait été possible. Le jeu est d’ailleurs très gourmand en termes d’utilisation du GPU si l’on en croit la version PC.

Comparatif des version consoles

On a déjà évoqué la résolution plus haut, celle-ci est similaire sur toutes les versions à l’exception de la Xbox One S, légèrement inférieure.

Si les 4 versions sont très similaires sur l’aspect graphique, il existe tout de même une différence sur la qualité d’éclairage. Ainsi, comme vous pouvez le constater ci-dessous, des sources de lumières sont complètement absentes sur les versions de base Xbox et PS4.

PNG - 3 Mo

Xbox One S

Nous l’avons déjà exprimé, la version Xbox One S propose une résolution de 900p, compensée par un anti-aliasing puissant pour adoucir la qualité d’image. Cette solution fonctionne bien. Il faut aussi noter que cette version est extrêmement stable à 30 images par seconde, à l’exception de chutes de seulement 1 ou 2 fps, plutôt rares.

PNG - 2.4 Mo

PS4

La version PS4 est à 1080p et 30 images par seconde. Cette version est la plus stable dans le sens où ils n’ont pas réussi à trouver de chute de framerate.

PS4 Pro

Cette version tourne aussi à 1080p, comme précité, mais à 60 images par seconde. Elle propose aussi, tout comme la Xbox One X, des éclairages supplémentaires par rapport aux versions de base PS4 et Xbox One. En ce qui concerne la stabilité du framerate, l’expérience est très satisfaisante à part certains passages très chargés à l’écran, ou lors des déplacements en ville. Ceux-ci sont l’occasion de légères chutes de framerate et aussi de tearing, ce qui est assez surprenant car ce ne sont pas des passages qui sollicitent fortement la console.

PNG - 2.2 Mo
PNG - 2.5 Mo

Xbox One X

C’est donc la Xbox One X qui offre la meilleure expérience. La résolution est donc de 1080p, et le jeu tourne à 60 images par seconde de manière constante, sauf quelques passages très intenses, les mêmes que sur PS4 Pro. Ceci-dit la console de Microsoft ne sourcille pas dans les passages en ville. Les chutes de framerate sont aussi l’occasion de tearing, comme sur sa rivale.

PNG - 1.7 Mo

Verdict

Avalanche Studio a fourni un excellent travail sur ce jeu, et le choix d’utiliser la puissance supplémentaire de la PS4 Pro et de la Xbox One X pour amener le taux de rafraîchissement à 60 images par seconde s’avère le bon une fois que l’on a la manette en main. Néanmoins, chaque version est très stable ce qui permet une expérience optimale, et le jeu est très agréable à l’œil.

Rage 2

Accueil > News

Rage 2

Rage 2
PEGI 0

Genre : FPS

Éditeur : Bethesda

Développeur : Avalanche Studios et id Software

Date de sortie : 14/05/2019

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows