Le co-directeur d’Oxenfree vante l’intérêt du Xbox Game Pass pour les développeurs

«gagnant-gagnant» le 1er avril @ 09:152019-04-01T15:02:03+02:00" - 0 réaction(s)

En février, Microsoft nous expliquait que le Game Pass permettait à un jeu de toucher un public plus large, et de générer plus de ventes par effet ricochet. L’explication était intéressante, mais cela restait la parole du fournisseur du service. C’est cette fois la version d’un développeur que nous avons.

Lors d’un live stream qui a eu lieu la semaine dernière pendant la PAX East, le Major Nelson a reçu de nombreux invités, dont Sean Krankel le co-fondateur de Night School Studio. Celui-ci est revenu sur l’effet qu’a eu l’ajout d’Oxenfree (lire le test) dans le service. Son récit colle parfaitement à ce qu’avançait Microsoft, le Game Pass a permis au jeu de toucher plus de joueurs.

Nous avons touché des gens qui ont essayé le jeu alors qu’ils ne l’auraient pas fait autrement.

Plus de joueurs, plus de ventes

Mieux encore, cela a fait découvrir leur jeu à une nouvelle audience, signifiant de nouvelles ventes et non pas une baisse de celles-ci comme on pourrait l’imaginer.

Quand on a mis Oxenfree dans le Game Pass c’était très intéressant parce que nous pensions initialement que cela pourrait cannibaliser nos ventes alors qu’en fait c’était juste l’opposé. C’est quelque chose qui a augmenté toutes nos ventes parce que nous avons touché une toute nouvelle audience.

L’ajout d’un jeu dans le service permet d’atteindre des joueurs qui ne sont pas forcément dans le genre de celui-ci ainsi que de faire parler de lui, et donc de générer des ventes supplémentaires via cet effet bouche à oreille.

Le Game Pass nous a montré que vos habitudes d’achats peuvent être dictées par le genre qui vous plaît, mais que rien ne dit que vous n’aimerez pas un autre genre de jeu si vous vous y essayez.

Parfait pour les jeux de moyenne envergure

Sean Krankel ajoute aussi que le type de jeux créés par son studio convient parfaitement pour le Game Pass. En effet, un jeu dont la durée est d’environ 7h rebute moins à l’essai qu’un jeu qui demanderait plus d’investissement en termes de temps.

Le Game Pass semble être une belle opportunité pour les studios de petite à moyenne dimension, et donne de la visibilité à leurs jeux. Contrairement à un store où certaines sorties peuvent passer inaperçues, le catalogue de Game Pass accueille régulièrement des nouveautés, mais par petites doses. Chaque ajout est traité comme un événement, et chaque jeu bénéficie d’une exposition auprès des joueurs.

Moins de risque plus les studios

Enfin, les plus sceptiques craignent que ce modèle économique n’influent négativement sur les directions que prendront les jeux vidéo développés avec le service en tête. Sean Krankel balaye cette hypothèse d’un revers de la main, en tout cas en ce qui concerne son studio.

Maintenant que nous travaillons avec vous sur le Game Pass, nous pouvons toucher une audience plus large d’une façon qui n’est pas « comment pourrions-nous caler pleins de mécaniques free to play dans ce jeu ».

L’expérience leur a semblé tellement bénéfique qu’ils ont décidé de sortir Afterparty, leur prochain jeu, directement dans le service.

Plus tard dans le stream, Major Nelson a indiqué que Microsoft souhaitait continuer à travailler avec les développeurs pour proposer des jeux en « day one » dans le service. De plus, ils travaillent aussi sur la « détectabilité », un outil permettant de donner de la visibilité à des jeux auxquels les abonnés n’auraient pas prêté attention. A la question de la rétribution des éditeurs, Major Nelson a répondu qu’il ne pouvait pas répondre pour des raisons « contractuelles ».

Événement Xbox Live

Accueil > News