Guide The Division 2 : comment atteindre le niveau 30 rapidement

«Astuces et conseils pour arriver au niveau maximum» le 18 mars @ 13:542019-03-25T21:08:20+01:00" - 2 réaction(s)

Ce week-end est dédié à Washington D.C. et à la sortie mondiale de The Division 2. À la différence de son grand frère new-yorkais, ce second volet propose d’emblée un grand nombre d’activités en tous genres. Il est donc très facile de se disperser pour faire un maximum de choses, en pensant que plus on en fera, plus le niveau de son personnage progressera vite.

C’est vrai, mais pas totalement. Explications.

The Division 2 : les guides

Le terrain de jeu est vaste dans The Division 2, la carte est environ 20% plus grande que celle de Manhattan. Mais elle comporte aussi beaucoup plus de bâtiments et souterrains à visiter. Explorer Washington peut s’avérer très divertissant et dépaysant, mais pas forcément utile au début.

Pour monter de niveau de la façon la plus optimale possible, il faut respecter certaines règles. Voici notre guide et nos astuces pour avancer vite dans The Division 2.

L’aventure principale de The Division 2 comme entraînement

Contrairement aux autres activités, le nombre de points d’expérience gagnés en accomplissant les missions principales sont fixes. Il convient donc de faire ces missions le plus tôt possible et de garder le reste pour plus tard. Si le niveau recommandé par la mission est trop élevé par rapport au vôtre (plus de 2 niveaux au dessus), vous pouvez prendre part à quelques activités en ville comme empêcher une exécution publique ou stopper la diffusion de propagande.

Tuer des ennemis rapporte plus de points d’expérience à bas niveau qu’à haut niveau, proportionnellement parlant. Profitez donc de cet avantage pour grappiller quelques points avant de lancer une mission principale. En général, participer à une mission niveau 8 en étant niveau 6 n’est pas trop handicapant, du moment que vous êtes en escouade.

En effet, les missions de The Division 2 sont devenues très difficiles en solo et pas vraiment adaptées. Usez autant que possible la fonction matchmaking, les joueurs sont souvent solidaires (pour l’instant en tout cas). Nous vous conseillons de ramasser aussi un maximum de choses pendant la mission, vous économiserez ainsi de longues heures d’exploration inutiles au début du jeu.

Les bonus d’expérience

Au delà des compétences, il y a des bonus passifs à débloquer avec des points SHD. Vous pouvez obtenir ces points en ville (pensez bien à activer la reconnaissance de zone quand vous débloquez une planque) ou bien en mission. Dès que vous en obtenez quelques-uns, dépensez-les illico pour les bonus d’expérience.

Ces bonus ne sont pas fous, mais il peuvent vous aider à obtenir plus rapidement le niveau demandé pour votre prochaine mission. Ils sont également très faciles à obtenir, alors ne les négligez pas, surtout en début d’aventure.

Les projets

Les projets de The Division 2 fonctionnent un peu comme des défis à réaliser. À chaque planque déverrouillée ou personnage recruté, un nouveau projet est rendu disponible dans un abri ou au centre d’opération. Un projet demande surtout des dons de matière première, d’équipements, et de réaliser certaines choses.

Au fur et à mesure de vos missions, pensez donc bien à conserver un maximum d’équipements dans votre inventaire et de ne vendre ou démanteler que lorsqu’il est plein. Terminez des projets vous donne un nombre non négligeable de points d’expérience, sans forcément sortir des missions principales et événements. Il suffit juste de régulièrement revenir à la base d’opération pour valider tout ça.

Le nombre de points d’expérience gagné s’adapte à votre niveau actuel.

Les points de contrôle

L’une des nouveautés de The Division 2 est d’entrée de jeu plutôt intéressante et chouette à faire, mais risque de devenir très redondante après plusieurs heures de jeu. Ces checkpoints peuvent tout de même être une bonne source de loot et font aussi partie de la majorité des projets cités plus haut. À ne pas négliger donc.

Dans l’idéal, essayez de garder les points de contrôle pour y revenir après l’aventure principale, car les points d’expérience gagnés sont proportionnels à votre niveau actuel. Toutefois, rien ne vous empêche d’en capturer un si votre niveau est un peu juste pour la mission principale suivante.

Les missions secondaires

Ces missions seront à effectuer uniquement lorsque l’histoire principale sera pliée. À la différence des missions principales, les secondaires vous offrent un nombre de points d’expérience qui sera défini par rapport à votre niveau actuel, de la même manière qu’après la capture d’un point de contrôle (le nombre de points est d’ailleurs identique). Donc si vous dosez les missions secondaires avec les principales, vous monterez peut-être plus rapidement au début, mais à partir d’un certain niveau il sera plus compliqué de progresser. L’obtention du niveau 30 deviendra alors un véritable calvaire.

Sachez aussi que le niveau de difficulté n’influe pas beaucoup sur l’expérience, mais permet plutôt d’avoir du loot de meilleur qualité. Gardez donc les missions secondaires pour la toute fin.

Monter rapidement de niveau en résumé

Voici les différentes tâches à réaliser par ordre de priorité pour montrer rapidement de niveau dans The Division 2 et atteindre le niveau maximum :

  • Activer les bonus d’expérience.
  • Terminer toutes les missions principales.
  • Terminer quelques activités proches.
  • Capturer des points de contrôle.
  • Compléter des projets.
  • Après avoir terminé l’histoire principale, faire les missions secondaires, et le reste de points de contrôle, projets et activités.
The Division 2

Accueil > News

The Division 2

The Division 2
PEGI 0

Genre : TPS

Éditeur : Ubisoft

Développeur : Massive Entertainment

Date de sortie : 15/03/2019

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

2 reactions

Xcéces

19 mar 2019 @ 17:30

J’arrive pas à saisir, pourquoi vouloir passer rapidement niveau 30 ? Fin.. Je vois pas là.

SugarDadys

23 mar 2019 @ 04:27

Peut être que le jeu montre sa pleine capacité dans le End Game, tout comme le premier qui sait...

Sinon, personnellement, je prends mon temps, je fouille tout, cherche les caches, me « promène » dans les souterrains, participe aux libérations d’otages, arrête les propagandes, etc.

Que du bon pour le moment.

Je le trouve un poil plus dur que le premier du nom (et ça, même en escouade).