Premiers tests de The Division 2 – ça commence bien

«Premiers avis sur le jeu» le 13 mars @ 17:072019-03-13T17:52:36+01:00" - 3 réaction(s)

JPEG - 110.4 ko

Les premiers tests de The Division 2 sont arrivés et comme on peut s’y attendre avec ce genre de jeu, nombre d’entre eux sont encore en cours avec l’accès anticipé. En tant que jeu-service, The Division 2 s’appréciera certainement avec le temps mais voici déjà les premiers avis sur le début du jeu.

Gamespot - Encourageant

Le testeur mentionne que The Division 2 n’est pas vraiment fun au début et que c’est même souvent « pénible », y compris pour ceux qui ont beaucoup joué au premier épisode. On a apparemment droit à « un déluge de missions et de tutoriels contextuels pendant les premières heures ». Comme pour le premier opus, il est question ici d’une interface compliquée mais lorsqu’on commence à se plonger dans l’ambiance, la magie commence à opérer.

Ce qui me frappe le plus à propos de The Division 2, c’est à quel point son monde ressemble à un lieu de vie parfaitement cohérent. Les colonies, les hubs où vous craftez, achetez et suivez votre progression, bourdonnent d’activité

Après avoir établi votre propre base d’opérations à la Maison-Blanche, le premier lieu que vous débloquez est une communauté à plusieurs niveaux construite autour du toit du théâtre national de Washington et des bâtiments environnants. Le testeur parle de beaucoup d’espace à parcourir parfois un peu pour rien, mais que ça contribue également à rendre le lieu crédible. Le testeur dit avoir terminé à peu près un tiers des missions de l’histoire principale et que l’intrigue du jeu semble finalement assez simple puisqu’elle est basée sur une progression militaire visant à repousser des ennemis, et à sauver certains personnages importants.

Après avoir achevé environ un tiers des missions de l’histoire, l’intrigue du jeu semble être un objectif relativement simple visant à accroître la capacité de la milice à lutter contre les agresseurs en sauvant le personnel clé et les biens. Vous y parviendrez en visitant divers sites de Washington et en abattant un grand nombre de personnes dans des missions principales et secondaires, en aidant des personnes dans des activités en monde ouvert et en collectant des ressources, qui contribuent toutes à divers « projets » d’établissement destinés à améliorer opérations civiles. Aider des personnes et collecter du matériel pour améliorer les opérations civiles semblent être les principales activités.

Au fur et à mesure, les endroits visités peuvent changer et les espaces vides peuvent se transformer en jardins et en zones de loisirs où vous pouvez voir des gens grandir et servir de la nourriture à d’autres. Ces améliorations sont souvent superficielles et non fonctionnelles mais ajoutent du grain à moudre à ce sentiment de progression dans l’histoire de The Division 2.

Le testeur apprécie que le jeu propose vraiment beaucoup de missions à réaliser dans le monde, ce qui permet de se perdre un petit peu et de revenir à sa colonie avec plaisir. Les combats sont similaires au premier épisode, avec des traits de RPG dedans, mais l’élimination d’un ennemi humain est maintenant moins farfelue avant. Il faut encore parfois plusieurs headshots pour venir à bout d’un ennemi en armure, mais les ennemis ne donnent plus cette impression de pouvoir encaisser un nombre de dégâts considérable non plus. Pour l’instant, le test de The Division 2 est jugé comme « Encourageant » après avoir atteint le niveau 12 du personnages (sur 30) en 10h de jeu.

Destructoid – sans grosse surprise

Le testeur commence par mentionner que rien n’a vraiment changé par rapport au premier épisode. The Division 2 est toujours un jeu de shoot à loot régi par les mêmes règles de bons et mauvais survivants sur un fond d’apocalypse due à des agents pathogènes.

Le testeur mentionne qu’il préfère l’environnement de Washington à celui de New York mais dénonce un manque de vie et des personnages sans réelle saveur dont on oublie le nom le lendemain d’une longue session de jeu. Pour l’instant, le testeur semble déçu du manque de surprise de cette suite.

En revanche, les combats et toutes les mécaniques liées au shoot semblent avoir été améliorés et cette partie est désormais intéressante à jouer sur le long terme. Son avis tranche en revanche avec celui de Gamespot sur le début de The Division 2 : « Ce que j’aime le plus à propos de The Division 2, c’est que vous n’avez pas l’impression de perdre votre temps. Même au début du jeu, les missions ne ressemblent pas à des excursions jetables et vous êtes décemment récompensé pour vos efforts. » La quantité de missions proposées semble honnête et la progression correcte avec beaucoup de choses à faire. Apparemment, le jeu est vraiment sorti en étant terminé cette fois-ci.

IGN – un bon début

Le testeur indique avoir joué un jour entier à The Division 2 et être arrivé au niveau 18.

Mes impressions à ce jour sont largement positives. Le gunplay est plus percutant, les ennemis sont plus diversifiés dans leurs mécaniques de jeu, le loot est généreux et intéressant, et sa version merveilleusement réalisée de Washington DC est suffisamment peuplée d’activités amusantes et de friandises cachées. En me basant sur mes bêta-tests privés et ouverts, je crains toujours que le combat revienne à son état « spongieux » arrivé au endgame, mais pour l’instant, The Division 2 est très agréable.

Le testeur souligne également ici l’amélioration des combats avec un recul plus prononcé, des éliminations plus rapides des barres rouges des ennemis plus faciles à descendre et des effets immédiatement visibles des tirs (armures qui se cassent, etc). Les ennemis sont également plus variés, notamment chez la faction Outcasts qui peut faire penser parfois à Mad Max avec leurs kamikazes qui se liquéfient après que leurs gilets explosifs ont été endommagés. Chaque ennemi est dangereux mais même si les boss de The Division 2 sont difficiles à vaincre, le testeur semble déçu par leur manque de charisme au final. Sans trop de surprise, l’histoire du jeu n’a pas vraiment réussi à captiver le testeur pour l’instant mais le loot semble ici bien mieux géré que dans le premier jeu, avec un réel sentiment de progression et de récompense lorsque le joueur y met du sien.

The Division 2

Accueil > News

The Division 2

The Division 2
PEGI 0

Genre : TPS

Éditeur : Ubisoft

Développeur : Massive Entertainment

Date de sortie : 15/03/2019

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

3 reactions

Grolo

13 mar 2019 @ 17:48

;-) au top

maintenant on attend un splinter cell (next gen)

SugarDadys

13 mar 2019 @ 18:48

Il me donne vraiment envie celui là. Plus qu’à choisir quelle édition prendre...

sil33

14 mar 2019 @ 12:26

J’y ai joué 7h et je me suis éclaté en jouant solo. La ville est remplie de coffres qui nous pousse à explorer les moindres ruelles pour trouver du loot. Les ennemis ne sont plus des sacs a pv mais compense par un IA améliorée, chaque combats dans les rues peut tourner en « au m* je vais crever » si on y va à la touriste . Pour moi c’est du tout bon.