Jeux Xbox sur PC : la révolution est en marche

«Good bye Windows Store» le 26 février @ 10:302019-02-26T11:34:29+01:00" - 2 réaction(s)

Microsoft et le jeu sur PC, c’est une histoire qui ne date pas d’hier et qui aura connu nombre de revirements. Pour les plus récents, l’arrivée de leur format UWP, apportant la feature “play anywhere”, bien peu populaire hors jeux first party soit dit en passant. Quand la démarche avait été présentée, beaucoup de joueurs PC s’attendaient alors à pouvoir jouer aux exclusivités Xbox passées et présentes, en bénéficiant des avantages du PC. Mais une révolution est en marche, et on vous explique pourquoi.

Bienvenue en enfer

Ce qui est intéressant quand on passe de la théorie à la pratique, c’est que c’est parfois l’occasion de découvrir les sensations de la chute libre à moindre frais. Dans notre cas précis, deux grosses déceptions - et de taille - pour les joueurs PC.

Premièrement, ce format propriétaire est très fermé, empêchant ainsi le modding. Tim Sweeney, d’Epic Games, s’était d’ailleurs fendu d’un article à charge sur le sujet dans les colonnes du Guardian.

Deuxièmement, le Windows Store s’est montré bien peu capable d’assurer son rôle premier, à savoir permettre de télécharger les jeux que l’on a acheté. En effet, de nombreux utilisateurs désabusés relaient fréquemment l’impossibilité de mener à bien cette opération. Enfin, rappelez-vous des premiers jeux utilisant le format UWP, la performance n’était pas non plus au rendez-vous.

Quand on veut…

Après avoir affirmé haut et fort la volonté de revenir en force sur le jeu PC, il semblait improbable de se retrouver dans une telle situation. De nombreux ajustements ont été faits depuis, en témoigne la qualité des versions PC de Gears of War 4 et Forza Horizon 4, voire même du récent Crackdown 3. Côté Windows Store et performance du gaming sous Windows 10, ce n’est pas la même histoire par contre. On en est quasiment au point mort. Les problèmes de téléchargement sont toujours présents, et l’expérience gaming reste largement perfectible. A ce propos, Microsoft a d’ailleurs récemment sollicité l’avis des utilisateurs via le site uservoice dont on a tendance – à tort – à oublier l’existence d’ailleurs.

La volonté est bien affirmée, mais à quand les actes concrets ? La réponse est proche, selon Brad Sams. Cette fois, ce n’est pas grâce à la confidence d’un de ses contacts chez Microsoft que l’info nous parvient, mais de ses recherches. Il s’est notamment penché sur les fichiers d’installation de State of Decay 2, intrigué par le fait que celui-ci soit offert avec la build 18334, apportant de nouvelles fonctionnalités liées au jeu, mais sans détails sur ses effets de la part de Microsoft.

Vers l’infini !

Ainsi, à l’aide de deux ingénieurs et de certaines de ses connaissances chez Microsoft étant au courant des plans de l’entreprise, il a fini par “assembler les pièces du puzzle”.

Pour commencer, State of Decay n’est pas téléchargé via les serveurs de Microsoft mais via le serveur assets1.xboxlive.com. Cela faisait plusieurs mois qu’il entendait que Microsoft travaillait à rapprocher les expériences utilisateurs sur les stores Windows et Xbox.

Dans la même veine, l’extension du fichier d’installation est .xvc un format créé courant 2013 spécifiquement pour les jeux Xbox One, et l’on peut trouver dans les fichiers du jeu des mentions de Durango, le nom de code de la Xbox One, renforçant l’idée qu’il s’agit bien des fichiers du jeu console.

Cette démarche fait partie d’une stratégie nommée Gamecore, qui vise à rendre plus facile la possibilité d’amener les jeux Xbox sur PC. Les architectures consoles n’ayant jamais été aussi proches de celles des PC, ce pont entre les deux univers est bien plus facilement réalisable. Ce que souhaite Microsoft, c’est favoriser au maximum le support des deux plateformes par les développeurs en le rendant le plus facile possible.

C’est un travail de longue haleine que demande une telle démarche, mais le cas de State of Decay nous laisse entrevoir un avenir réjouissant pour les joueurs PC, et qui concrétise un peu plus l’accent mis par Phil Spencer sur la volonté de proposer un maximum de choix aux joueurs.

Brad Sams, journaliste pour thurrott.com - site proche de Microsoft - partage régulièrement les informations qu’il glane sur les actualités de Microsoft, que cela concerne le hardware, le software, ou plus spécifiquement le jeu vidéo, comme par exemple les quelques indices sur l’E3 dont nous vous avons parlé dimanche.

Nouvelle Xbox

Accueil > News

Nouvelle Xbox

Nouvelle Xbox

Xbox Scarlett est le nom de code de la nouvelle Xbox développée par Microsoft. Découvrez toute l’actualité de la nouvelle console Xbox avec les rumeurs, informations et déclarations au sujet de la next-gen.

2 reactions

Koubiwan

26 fév 2019 @ 16:59

Perso, c’est plutôt l’inverse qui m’intéresse : PC -> Xbox ! Mais je me dis que si ca va dans un sens... J’attends beaucoup de cela après l’officialisation (mm si déjà possible avant) de la compatibilité c/s !! Me décevez pas MS !

Alone

26 fév 2019 @ 19:13

Pareil, j’attends plutôt l’inverse et ce depuis très longtemps (en gros depuis la rétro 360). Quand on voit les efforts qu’ils font pour l’unification je me dis qu’ils peuvent pas passé à coté de ça sérieusement, avoir le parc de jeux indé des PC leur ferait énormément de biens et ce n’est plus si impossible quand on voit à quel point l’architecture de la Xbox One est proche de celle des PC ou pourrait même imaginé un Windows « optimisé Xbox » mais bon je rêve sûrement...

Néanmois... Ils en parlent de plus en plus de leur fameux « Game Core », je dis ça... Voilà :-))