Ashen : interview des développeurs et retour sur l’exclu Xbox de fin 2018

«Le Xbox Game Pass est une chance» le 19 février @ 11:302019-02-19T15:24:55+01:00" - 0 réaction(s)

JPEG - 118.4 ko

Nous avons eu la chance de nous entretenir avec Derek Bradley, Directeur Créatif chez Aurora44 Games, le studio néo-zélandais derrière l’un des jeux qui ont fait l’actualité Xbox de la fin 2018, Ashen. Derek a eu la gentillesse de répondre à nos questions couvrant des sujets divers et variés dont voici l’intégralité.

Test - Ashen : l’attaque du clone ou un nouvel espoir ?

Xboxygen : Pourriez-vous présenter votre studio (nombre d’employés, projets notables sur lesquels vous avez travaillé) ?

Derek Bradley : A44 Games est passé d’une équipe de 3 personnes en 2013 à environ 40 employés aujourd’hui. Ashen est le premier jeu du studio. Mais, nos développeurs sont expérimentés notamment grâce à leur travail sur de grosses licences connues dans le monde entier ; que ce soient les films « Le Hobbit » ou, entre autres, les jeux « Battlefield ».

Xboxygen : Quelle a été l’idée à l’origine d’Ashen ?

Derek Bradley : Nous avions dès le départ l’objectif de créer un jeu qui s’appuie sur les relations entre les joueurs. Nous voulions que chacun vive une expérience unique à travers Ashen. Nous avons donc opté pour un multijoueur passif (à la manière de Journey, ndla). Nous aimons aussi les jeux avec des combats avec une jauge d’endurance et nous avons pensé que cela pouvait rendre chaque affrontement encore plus intéressant. Tout le reste a été élaboré au fur et à mesure.

Xboxygen : Le gameplay est basé sur la coopération entre joueurs. Le jeu s’appuie largement sur la confiance. N’avez-vous pas peur que des joueurs dits « toxiques » parasitent l’expérience des autres joueurs ? Si non, pourriez-vous nous expliquer comment empêcher un tel problème de survenir ?

Derek Bradley : Ashen est un jeu multijoueur passif et donc chaque rencontre se fait de manière fluide durant la partie. Notre but principal est d’immerger les joueurs dans le monde tout en tissant des liens forts avec d’autres. Ces rencontres peuvent être très brèves où des joueurs échangent rapidement leurs expériences avant de se séparer, ou bien ils peuvent tout à fait continuer à coopérer afin de progresser ensemble dans l’aventure. Il n’y a ni chat vocal, ni de système d’échange d’items dans le jeu. Il n’y a pas de PVP non plus. Tout ceci limite la probabilité d’avoir une expérience négative telle que les joueurs peuvent en avoir sur d’autres titres multijoueur. Enfin, nous avons fait de notre mieux pour nous assurer qu’un joueur ne puisse pas influer directement – et de façon négative – sur la partie des autres.

Xboxygen : Comment pourriez-vous convaincre quelqu’un comme moi, qui en a un peu marre de Dark Souls, de jouer à Ashen et repartir pour un tour de combats à jauge d’endurance ?

Derek Bradley : Nous croyons que ce type de combats est un genre en lui-même, et nous nous servons de ça pour construire (notre jeu, ndla) plutôt que d’essayer de faire un Souls-like. A part ça, vous aurez la possibilité d’explorer un monde ouvert magnifique, de créer des liens avec des personnages intéressants au cours de l’aventure ainsi que de coopérer avec d’autres joueurs lors d’épopées épiques.

Xboxygen : Je trouve le système de leveling d’Ashen très malin et intéressant. Les joueurs n’ont pas la possibilité d’échanger leur scoria contre des niveaux mais contre des objets. La complétion des quêtes ainsi que l’inventaire détermine votre force, supprimant ainsi un problème que tout joueur de RPG ne semble plus supporter : le farming. Comment vous est venue cette idée ?

Derek Bradley : Nous ne voulions pas faire un jeu où les joueurs auraient eu l’obligation de farmer pour progresser. Nous voulions, au contraire, que le joueur se concentre sur ses propres capacités ainsi que sur son rapport au monde. La scoria et les items ne sont finalement qu’un moyen de plus de progresser. Les joueurs deviennent plus forts au fur et à mesure de leur progression dans l’histoire plutôt que par un système de leveling classique. Tout ceci rend l’expérience de jeu plus « naturelle » et permet au joueur de se focaliser sur le monde plutôt que de se préoccuper de booster telle ou telle statistique.

Xboxygen : Ashen ferait presque jeu familial dans son approche. Est-ce que cela a été l’intention de départ ou c’est purement dû au hasard ?

Derek Bradley : Jouer à Ashen avec vos enfants est une très bonne manière de l’explorer ! Le jeu a été conçu pour être joué à plusieurs ; quoi de mieux que d’y jouer avec sa famille ?

Xboxygen : Comment a été la relation avec Microsoft durant le processus de développement ?

Derek Bradley : Ils nous ont laissé toute notre liberté créative. Ils nous ont toujours soutenu et ce, depuis le départ.

Xboxygen  : Quel serait votre meilleur conseil à un nouveau joueur d’Ashen ?

Derek Bradley : Prenez le temps de l’explorer. Foncer à travers le monde ne fera que rendre votre partie plus difficile, donc prenez bien le temps. Explorez le monde et apportez de l’aide à ceux qui en ont besoin. Car, cela vous sera bénéfique à un moment ou un autre de votre aventure.

Xboxygen : Est-ce qu’Ashen est une exclusivité temporaire sur Xbox ? Aurons-nous la chance de le voir débarquer un jour sur Switch et PS4 ?

Derek Bradley : Nous n’avons, à l’heure actuelle, pas l’intention de le porter sur d’autres plateformes. Mais, nous sommes heureux que les joueurs puissent en profiter sur Xbox One et PC !

Xboxygen : Ashen sort sur le Xbox Game Pass. Pourriez-vous nous expliquer comment cela peut être une bonne opportunité pour un studio comme le vôtre ?

Derek Bradley : Le Xbox Game Pass est une énorme opportunité pour nous. Cela nous donne la chance de proposer Ashen à un spectre très large de joueurs. Nous sommes très fiers de ce que nous avons créé et nous voulons que le maximum de personnes puissent y jouer, ce que le Xbox Game Pass rend possible.

Xboxygen  : Certains experts ont exprimé leur inquiétude vis-à-vis de ces nouvelles façons de consommer du jeu vidéo (EA Access, Game Pass, PS Now, etc…). Où va l’industrie du jeu vidéo selon vous ? Quelle est votre prévision pour les 5, 10 ans à venir ?

Derek Bradley : C’est une question intéressante ! Les jeux ainsi que les joueurs ont toujours été le moteur de cette industrie, et je ne doute pas que cela sera toujours le cas. Peu importe le futur de notre consommation, je crois que les jeux seront à la pointe de ces technologies.

Xboxygen  : Aucun DLC ou extension de prévu ?

Derek Bradley : A ce jour, nous nous concentrons sur la sortie d’Ashen. Si jamais l’opportunité se présente, tout le monde ici sera ravi de bâtir de nouveau sur le monde que nous avons créé.

JPEG - 81.8 ko
Ashen

Accueil > News

Ashen

Ashen
PEGI 0

Genre : Action RPG

Editeur : Aurora 44

Développeur : Aurora 44

Date de sortie : 07/12/2018

Prévu sur :

Xbox One