Resident Evil 2 : le guide de survie complet et les combats de boss

«Encore vivant ?!» le 14 février @ 10:002019-02-14T07:47:09+01:00" - 0 réaction(s)

resident-evil-2-12.jpg

Ce remake de Resident Evil 2 a beau être une version moderne, il conserve énormément de mécaniques de gameplay d’époque et doit être mis entre des mains préparées. De mémoire, l’opus original ne comptait pas parmi les plus difficiles, mais le passage à la 3D rend certaines choses plus… délicates on va dire. Pour vous préparer à traverser l’enfer de Raccoon City, nous vous avons concocté un petit guide de survie testé et approuvé, avec pas mal d’éléments qui fonctionnaient déjà il y a 20 ans.

Avant de commencer

Resident Evil 2 est conçu, comme l’épisode original, pour être terminé plusieurs fois. Les 2 scénarios de Leon et Claire ont chacun une version alternative. Ces scénarios bis seront les seuls à proposer la véritable fin de l’aventure. Par exemple, le scénario bis de Claire se déroule en parallèle du scénario principal de Leon, et inversement. Dans ces scénarios bis, le début du jeu est relativement différent car on entre dans le commissariat par la cour extérieure. De plus, certains objets importants ne sont plus placés aux mêmes endroits et la plupart des codes et énigmes changent (comme l’explique déjà notre précédent guide).

A lire aussi : Resident Evil 2 : le guide complet des casiers, coffres, codes et chasse au trésor

Les modes de difficulté proposent de leurs côtés une expérience pour chaque type de joueur. Mais dans tous les cas, les munitions et objets sont à usage unique. Il n’existe aucune forme de loot sur les monstres tués contrairement aux Resident Evil 4, 5 et 6, donc molo sur les munitions.

Le mode Hardcore est particulier car il fait l’impasse sur les sauvegardes automatiques, ne permettant d’enregistrer sa progression que via l’utilisation des rubans encreurs sur les machines à écrire, à l’ancienne. Il y a environ 30 rubans répartis dans tout le jeu, ce qui donne un bon confort. Le plus compliqué dans le mode Hardcore reste la résistance des monstres et boss, et la gestion de l’inventaire car les différentes sacoches (qui ajoutent 2 cases chacune) seront moins nombreuses.

L’importance du bouton Y

Deux éléments ont été travaillés et améliorés dans ce remake, il s’agit de la carte et de l’inventaire. Même s’ils restent basiquement similaires, le confort apporté fait plutôt plaisir, surtout pour les débutants. En appuyant sur Y (ou triangle sur PS4), on accède aux cartes des différents secteurs, à l’inventaire et aux notes que l’on ramasse au fur et à mesure.

La carte est simple et redoutablement efficace
La carte est simple et redoutablement efficace

Pour avoir un visuel complet sur le secteur, il faut avoir au préalable ramassé la carte, sinon les seules salles affichées seront celles visitées. Comme le jeu est conçu pour faire des allers-retours, vous pouvez visualiser sur la carte les objets laissés en place (sous réserve de s’en être approché). Les éléments clés comme une énigme à résoudre ou un coffre à ouvrir apparaissent sous la forme d’un point d’exclamation. La salle s’affiche en rouge s’il reste des objets ou éléments et devient bleue quand plus rien n’y est à faire ni à y ramasser.

L’inventaire est constitué de 8 cases. Les sacoches que l’on trouve au fil du jeu et qui ajoutent 2 cases à l’inventaire seront vite indispensables pour éviter les passages systématiques aux coffres. Il est possible de jeter les objets inutiles (marqués par un petit symbole rouge), munitions et équipements, mais ceux-ci disparaîtront purement et simplement. À utiliser avec parcimonie donc. La nouveauté de cet opus réside dans la possibilité de combiner directement l’objet ramassé à un autre compatible dans l’inventaire (très pratique pour les herbes par exemple). En parlant d’herbes d’ailleurs, il vaut mieux autant que possible mélanger herbe verte + rouge directement pour une efficacité maximum. Le mélange verte + rouge + bleue apporte un bonus temporaire de résistance (un peu plus de 3 minutes) et sera indispensable contre les boss ou pendant les phases de fuite.

Gardez un maximum d
Gardez un maximum d'espace vide au début du jeu

Le dernier onglet conserve quant à lui tous les documents que vous ramassés. Ils vous seront indispensables pour résoudre les différentes énigmes du jeu. N’hésitez pas à prendre des notes car les codes restent les mêmes pour Leon et Claire (ils changent pour les scénarios bis en revanche, mais restent identiques entre nos 2 héros).

Connais ton ennemi mieux que toi-même

Le bestiaire de ce remake comparé à l’original est un peu différent. Les zombies, par exemple, sont beaucoup plus dangereux et difficiles à esquiver. Mais un élément reste commun aux 2 jeux : l’importance du bruit environnant. Il faut savoir aussi que seuls les zombies et Mister X peuvent franchir les portes (sauf pour les salle de sauvegarde et le bureau de S.T.A.R.S.), alors utilisez-les à votre avantage.

Les zombies :

Attention à ne pas oublier les zombies à terre
Attention à ne pas oublier les zombies à terre

C’est l’adversaire le plus commun et celui que vous trouvez constamment du début à la fin. Il résiste à plusieurs tirs à la tête et peut se relever plusieurs fois avant d’être vraiment (re)mort. La manière la plus efficace consiste à lui tirer dans un genou pour le faire exploser et le mettre au sol, et de le finir avec quelques balles dans la tête (sauf ceux en uniforme militaire à la fin du jeu, ils ont des protections). Si les munitions vous manquent, finissez-le au couteau. Un zombie rampant est bien moins dangereux que debout, mais vous ne pouvez pas utiliser d’objet défensif si l’un d’eux vous attrape le pied. Dans la mesure du possible, il vaut mieux les tuer car vous serez amené à revenir dans certaines salles plus tard, surtout dans les salles importantes comme la bibliothèque ou les bureaux. Les grenades acides sont quasiment inefficaces contre eux. Pour les esquiver, attendez le bon moment. Il leur arrive de faire des changements de direction assez brutaux et il faut savoir saisir le bon moment pour leur passer à côté. Il est possible de les déstabiliser quelques petites secondes avec des tirs.

Les lickers :

Restez calmes face aux lickers
Restez calmes face aux lickers

Ces saloperies rampantes sont encore plus dangereuses que dans le jeu original. Un râle caractéristique se fait entendre quand un licker est dans une pièce (gardez un œil au plafond aussi), et, face à lui, il vaut mieux utiliser le fusil à pompe pour Leon et le lance-grenades pour Claire. Les lickers sont aveugles mais avec une très bonne ouïe. Si vous êtes en galère de munition, marchez et gardez vos distances. Il est possible qu’il vous suive mais ne courez surtout pas. Une fois sur le dos, un licker est susceptible de se relever (même après plusieurs spasmes). L’idéal est de le finir au pistolet dans ce cas de figure.

Les cerbères :

Très faciles à tuer et à esquiver auparavant, ils deviennent un poil plus problématiques ici. Le pistolet suffit généralement, sous réserve d’avoir un peu augmenté la sensibilité des sticks car ils sont rapides. Comme ils sont la plupart du temps en meutes, il ne faut pas hésiter à être multitâche, quitte à utiliser une grenade aveuglante. Mais le mieux reste encore de ne pas s’attarder sur eux et de courir pour conserver de précieuses munitions.

Les monstres des égouts :

Facile à tuer, moins à esquiver
Facile à tuer, moins à esquiver

Cette abomination était un unique boss dans le jeu d’origine. Ici il sont plusieurs, à 2 endroits bien distincts. Affronter une de ces bestioles doit se faire avec une herbe bleue en poche car il peut vous empoisonner s’il vous choppe sans objet de défense. Son point faible est son énorme œil sur son épaule gauche, sur lequel le pistolet n’est pas le plus efficace, mieux vaut privilégier une arme précise et puissante et garder une bonne distance (le magnum et le SLS 60 avec balles améliorées sont parfaits, juste 3-4 balles et finissez-le avec des balles de pistolet). Le fusil électrique de Claire est redoutable contre eux. Quand il vomit ses embryons, vous disposez d’une courte fenêtre pour l’esquiver s’il y a la place.

Les Ivys :

Ne bougez pas pour conserver une visée précise
Ne bougez pas pour conserver une visée précise

Ces créatures principalement végétales ont 2 particularités bien relou : elles vous tuent systématiquement si elles vous chopent sans objet défensif, et elles reviennent constamment à la vie. Une seule arme peut les tuer une bonne fois pour toute : le lance-flammes pour Leon et les grenades incendiaires pour Claire. Dès qu’elles prennent feu, arrêtez de tirer et attendez que le feu se dissipe. Il faut que le cadavre soit carbonisé pour être certain du décès, une dernière flamme avec un bruit de sifflement vous indique d’ailleurs le coup fatal. Il est possible de les mettre à terre un bon moment en tirant dans leurs bulbes oranges (une balle de pistolet suffit) mais il faut bien garder vos distances et viser juste.

Comment tuer son boss

Mémorables dans l’épisode original, un peu moins dans ce remake à cause de la musique, les boss redeviennent épiques si vous avez la BO d’origine (à acheter sur le store). Dans tous les cas, les affrontements en duel dans Resident Evil 2 demandent un bon sens du timing, une bonne observation de la zone et une connaissance des animations et patterns des boss. Certaines armes sont aussi plus efficaces que d’autres, nous allons vous expliquer pourquoi.

Petite parenthèse sur le lance-grenades de Claire. Les grenades incendiaires et acides infligent des dégâts prolongés. Pour optimiser vos munitions, attendez que l’effet se dissipe avant de tirer une autre grenade.

William Birkin 1ère forme :

Premier candidat au concours de la plus belle gueule, ce bougre de Birkin s’est injecté une surdose de virus G. Vous le retrouverez régulièrement à différents stades de sa mutation. Veillez déjà à avoir au moins 2 grenades aveuglantes et un autre objet défensif, accompagnés d’un mélange d’herbes RVB (ceci vaut pour tous les boss). Au début du combat, Birkin ne dévoile pas encore son œil, il faut commencer par lui tirer dessus au pistolet avec Leon et au lance-grenades avec Claire. Dès que son épaule droite s’ouvre, continuez à utiliser le lance-grenades ou sortez le pistolet pour tirer dans son oeil. Avec Leon, envoyez-lui une grenade aveuglante pour lui faire poser un genou à terre et tirez dans son œil avec le fusil à pompe à bout portant. Les grenades frag sont également très efficaces et peuvent aussi le mettre à terre. Ramassez le maximum d’objets dans la zone.

William Birkin 2e forme :

Ce combat est assez technique car vos armes ne servent ici qu’à le ralentir. Dans la première salle, utilisez le pistolet pour tirer sur son bras, ensuite fuyez et activez le bouton à côté du container. Tout est une question de timing ici. Vous ne devez rappuyer sur le bouton qu’une fois que Birkin est à terre. Le plus efficace contre lui est le feu. 2 grenades incendiaires suffisent avec Claire et quelques tirs de lance-flammes avec Leon. Le container est beaucoup plus rapide à revenir qu’à partir, alors restez bien à proximité du bouton pour ne pas mourir bêtement. Avec Claire, oubliez d’office le fusil électrique, beaucoup trop lent et inefficace dans ce combat.

William Birkin 3e forme (avec Leon) :

Il est conseillé de laisser le magnum dans le coffre pour ce combat. Ce boss a 3 phases. On termine une phase après avoir explosé tous ses yeux. Le pistolet amélioré à rafales est conseillé ici car il vaut mieux garder une certaine distance. Une fois fait, Birkin se met à genoux et dévoile un groupe d’yeux sur son ventre. Le fusil à pompe est idéal ici car le boss reste inerte pendant ce moment. Répétez ça 2 fois et Birkin entrera dans sa 3e phase pas évidente du tout. Sortez le lance-flammes et arrosez-le avec prudence.

William Birkin 3e forme (avec Claire) :

2 armes seront suffisantes : la smg pour les yeux et le lance-grenades pour sa phase à terre et son mode furie. Si vous avez la visée facile, le SLS 60 peut s’avérer efficace, mais il faut bien tirer sur ses yeux pour plus d’efficacité. Le fusil électrique pourra être utile dans les moments où le boss ne bouge pas (quand il dévoile ses yeux sur le ventre ou quand il agrippe un objet). Pour les deux personnages, ayez au moins un mélange d’herbes RVB et quelques grenades. Il y a un spray dans la zone d’affrontement avec objets et munitions, pensez à bien les ramasser.

Tyran :

Ce combat est des plus basiques mais vous devez conserver un certain rythme dans vos mouvements pour ne pas vous faire attraper. Tirez sur son cœur avec le magnum pour rapidement déclencher le script et finissez-le au lance-roquettes. Si les balles de magnum viennent à manquer, le lance-flammes peut très bien faire le job. Pendant le combat, Tyran peut effectuer des charges qui tuent en un coup et sont très difficiles à esquiver. Quand le monstre s’arrête et semble monter en pression (Leon lâchera un petit « Oh oh, c’est pas bon »), lancez-lui une grenade aveuglante ou frag pour le stopper net.

William Birkin 4e forme (Claire) :

Ce combat génial met dans vos mains une arme encore plus géniale : le minigun. Il faut garder une très bonne distance avec lui tout du long et mitrailler ses yeux en continu. Normalement vous n’avez besoin de rien d’autre contre lui. Gardez tout de même en réserve quelques grenades et une autre arme dont vous avez un max de munition (la smg est idéale). Quand il commence à s’agripper au mur, lancez-lui une grenade et tirez quelques balles, cela devrait le faire tomber.

William Birkin 5e forme (scénarios bis) :

Que dire pour ce dernier ramassis de chair ambulant. Utilisez toutes vos munitions puissantes et vos grenades frag et regardez-le se trainer lamentablement. Restez juste à distance par contre.

À suivre au prochain épisode…

Et voilà, il n’y a plus qu’à vous souhaiter bon courage dans votre aventure. Une fois maîtrisé, vous serez prêt pour tenter les rangs S dans chacun des scénarios. On vous prépare d’ailleurs des vidéos walkthrough qui seront en ligne très bientôt.

Et peut-être quelques surprises...

Resident Evil 2

Accueil > News

Resident Evil 2

Resident Evil 2
PEGI 0

Genre : Survival Action

Editeur : Capcom

Développeur : Capcom

Date de sortie : 25/01/2019

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows