Activision - Blizzard : entre résultats records, licenciements de masse et embauches

«Bénéfices en grande hausse» le 13 février @ 12:312019-02-13T15:13:32+01:00" - 0 réaction(s)

Activision – Blizzard a présenté cette nuit son bilan financier pour le dernier trimestre, l’occasion de revenir sur les performances de leur licences phares, préciser le plan de licenciement annoncé en début de semaine, et de partager leur stratégie pour les années à venir.

Des performances records, mais décevantes

Cela peut paraître surprenant, mais si avec 2,381 milliards de revenus sur le trimestre, à +8%, l’éditeur bat son record, les performances annuelles restent en deçà du plan présenté par l’entreprise à ses actionnaires en début d’année fiscale. En effet, sur l’année 2018, le chiffre d’affaires est en hausse de 6,8%, à 7,5 milliards de dollars, mais le cash flow -mesure du flux de trésorerie, littéralement- s’élève à 1,79 milliards pour 2,21 l’an dernier, soit une baisse de 20%.

Voici quelques éclairages sur leurs licences phares :

  • Black Ops 4, dernier sorti en date, a bien démarré en dépassant les ventes de Black Ops III, les ventes sur PC triplant à la même occasion. A noter une forte progression du digital, à 40% -en comptant les ventes PC- pour 30% l’an dernier. Néanmoins cela n’a pas tenu dans le temps et la fin d’année n’est pas au niveau attendu.
  • World of Warcraft voit une baisse d’utilisateurs uniques mensuels, comme prévu.
  • Overwatch et Hearthstone ont un nombre d’utilisateurs stable, mais leurs dépenses in-game continuent de baisser.
  • Crash Bandicoot s’est vendu à 10 millions d’exemplaires.

Du côté de King, le lancement de Candy Crush Friends leur a permis de voir une progression de 5% du chiffres d’affaires, et 28% de résultats net.

Recentrement stratégique

L’année 2019 sera une année de transition pour le groupe. Leur stratégie pour le futur s’appuie sur deux objectifs : créer des produits de meilleures qualités et plus consistants dans leur contenu. Ils comptent plus investir dans leurs franchises clés. Ainsi, le nombre de développeurs travaillant sur les franchises Call of Duty, Candy Crush, Overwatch, Warcraft, Hearthstone et Diablo progressera de 20% au total durant l’année 2019.

Licenciements en masse

Cette bonne nouvelle pour la partie développement s’accompagne malheureusement d’une confirmation des licenciements annoncés en début de semaine. La compagnie a précisé que 8% de la force de travail serait concernés, portant le nombre de salariés touchés à 800, l’entreprise en comptant 9800 au total. Ce plan prévoit de faire baisser les structures de back office -service d’appuis- et ne concerne pas les développeurs.

Certains studios, dont InXile, 343 Industrie et Turtle Rock ont écrit des messages de soutien via Twitter, en précisant recruter, mais au vu des précisions avancées par Activision – Blizzard cette nuit, cela semble à côté de la plaque.

Quoi qu’il en soit, il n’est jamais très heureux d’annoncer des plans de restructuration dans un contexte de croissance économique, nous souhaitons aux personnels touchés de pouvoir retrouver rapidement du travail.

Call of Duty Black Ops 4

Accueil > News

Call of Duty Black Ops 4

Call of Duty Black Ops 4
PEGI 0

Genre : FPS

Éditeur : Activision

Développeur : Treyarch

Date de sortie : 12/10/2018

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows, Switch