Project xCloud : une bêta en octobre pour le streaming Xbox, mais pas en France

«The Future of Gaming ?» le 25 septembre 2019 @ 10:302019-09-25T10:40:32+02:00" - 15 réaction(s)

JPEG - 17.5 ko

Annoncé par Phil Spencer lors de la conférence Xbox E3 2018, l’objectif de Microsoft est de proposer un service permettant de jouer aux jeux Xbox en streaming sur plusieurs supports. En quelque sorte, c’est proposer un service à la Netflix mais pour le jeu vidéo. Un accès permanent à toute la bibliothèque de jeux Xbox de partout dans le monde, voici Project xCloud.

[Mise à Jour 25/09/2019]

Microsoft a profité du nouvel épisode Inside Xbox pour confirmer qu’une phase de bêta de Project xCloud sera lancée dès le mois prochain, en octobre 2019 comme prévu.

Bêta de Project xCloud : les dates, jeux et infos

Petit bémol, la bêta de xCloud en octobre n’est réservée pour le moment qu’à trois pays : États-Unis, Royaume-Uni et Corée du Sud. Pour l’Europe et la France, il faudra donc encore patienter. Microsoft travaillera étroitement avec les opérateurs T-Mobile, Vodafone et SK Telecom pour l’occasion.

Trois jeux seront testés pour la bêta de Project xCloud le mois prochain : Gears 5, Sea of Thieves et Killer Instinct. Il faudra pour cela disposer d’une manette Xbox One Bluetooth et d’un téléphone sous Android 6.0 ou de version supérieure. L’application Microsoft Game Streaming sera à télécharger pour faire fonctionner le service. La phase de bêta est gratuite mais on ignore pour l’instant le prix du service lorsqu’il sera lancé pour le grand public.

Si vous habitez dans l’un des pays où xCloud est proposé en version bêta, vous pouvez vous inscrire via ce lien. La phase de test se fera ensuite sur invtation de la part des équipes Xbox.

Il est possible que les invitations ne soient pas envoyées « plusieurs mois après l’inscription », ce qui semble confirmer que la phase de test durera un certain temps et qu’il ne faudra pas attendre un lancement officiel de xCloud avant l’année prochaine.

Qu’est ce que le Project xCloud ?

Le catalogue Xbox One représente environ 3000 jeux et la vision de Microsoft est donc de permettre d’y jouer de n’importe où depuis des appareils compatibles via un accès réseau évoqué précédemment. Le constructeur précise également que cela ne nécessite aucun travail supplémentaire d’inclure un nouveau jeu compatible sur le service de could gaming.

Jouer de façon tactile
Jouer de façon tactile

Microsoft annonce que Project xCloud sera disponible en phase bêta au public en 2019 afin de prendre en compte le retour de nombreux joueurs, que ce soient des gamers actuels sur Xbox One ou bien entendu des nouveaux utilisateurs des jeux Xbox. A ce jour les tests s’effectuent sur smartphones et tablettes avec une manette Xbox connectée en bluetooth. Toutefois, Microsoft compte utiliser le support tactile pour suppléer l’utilisation d’un périphérique avec un système de superposition de commande pour un encombrement minimal afin de ne pas perturber l’affichage du jeu.

Comment est construit le Project xCloud ?

Avec Project xCloud, Microsoft compte bien prouver sa puissance dans la maîtrise du cloud, notamment avec les infrastructures dédiées Azure. A l’heure actuelle, la firme de Redmond, possède une exploitation du système Azure sur une répartition mondiale avec des datacenters Azure sur 54 régions dans lesquelles les services sont disponibles pour 140 pays. Cet atout non négligeable permettra de proposer une qualité de latence, qui est primordiale pour le cloud gaming, quelle que soit votre zone géographique. Ce combat contre le temps de réponse est également mené par les développeurs de Microsoft qui travaillent de nombreuses optimisations des encodages et décodages vidéo. Les serveurs Azure sont aussi optimisés avec puisqu’ils les ont architecturés de telle sorte que chaque rack contienne l’équivalent de plusieurs Xbox One (voir vidéo ci-dessous).

JPEG - 50 ko

L’optimisation réseau est fondamentale car Microsoft souhaite que le Project xCloud soit complètement utilisable en 4G ou 5G avec la volonté de proposer la plus haute fidélité possible sur différentes qualités de réseau et toucher un maximum d’utilisateurs. A l’heure actuelle, les premiers tests permettent un fonctionnement à 10 megabits par seconde.

Le Cloud Gaming a-t-il un futur à court ou moyen terme ?

Comme l’indique son nom, le cloud gaming de Microsoft est en mode projet et de nombreuses barrières techniques sont à franchir pour mettre en place un service optimal dans différentes conditions d’utilisation. A l’instar d’un service comme Netflix, dans lequel la diffusion d’informations ne vient que vers l’utilisateur, Project xCloud nécessite à la fois une réception d’éléments mais requiert principalement un envoi de données pour la prise en charge des commandes ou actions par exemple. La guerre contre la latence est donc la clé pour un succès de ce genre de cloud et Microsoft semble avoir les capacités techniques ainsi que les infrastructures solides pour proposer une qualité de service aux joueurs. Bien entendu, Microsoft n’est pas le seul à se lancer dans cette aventure : en effet, Google a annoncé un service semblable sur un navigateur web, appelé Project Stream. Sony avec le Playstation Now a déjà débuté cette proposition avec, certes, plus ou moins de succès à ce jour.

L’univers du jeu vidéo évolue perpétuellement et la cible cloud gaming commence à prendre une route sérieuse... Le chemin reste néanmoins encore bien long pour une qualité suffisante auprès du grand public.

xCloud

Accueil > News

15 reactions

yapi51

09 oct 2018 @ 12:06

Alors moi j’espère juste que ça tourneras sur tous les smartphones et pas obligatoirement des bêtes de courses car il faudra quand même un peu de ressource pour faire tourner tout ça (gestion de connexion, traitement des données etc...). Ensuite et ça Xbox n’y peut rien j’espère que d’ici la y aura la 4g partout (et c pas gagné) parce que rien de pire que de jouer et de te faire couper ta partie car tu as perdu le réseau... Sinon l’idée est géniale (comment faire de la Switch sans investir dans un hardware !!)

Koubiwan

09 oct 2018 @ 13:46

Votre réflexion est noble et juste.

Maintenant c’est toujours pareil... culpabiliser le citoyen moyen sur sa consommation énergétique quand tu vois les degats générés par les industriels/multinationales...ça va un temps !

Je pense que chacun tâche au quotidien de consommer intelligemment qu’on va pas en plus nous culpabiliser de jouer au JV.

Après je ne dis pas que ce n’est pas un problème en soi. Mais qu’on commence d’abord par vider sa corbeille de sa boîte mail ou de ne pas en stocker 150-200...

Bref

Koubiwan

09 oct 2018 @ 13:49

Oups...

Bref, soyons vigilants tout de mm mais ne boudons pas notre plaisir de voir cette technologie débarquer.

avatar

davspider

10 oct 2018 @ 00:42

En effet vider la corbeille réduit déjà la consommation...et je culpabilise plus quand juste pour créér des emplois on rouvre les usines de charbon...doc bref pas que moi qui doit montrer l exemple...débat sans fin...

mais le système ça en jet un Max quand même

jm ysb

12 oct 2018 @ 13:17

question écolo, ce n’est pas aux consommateurs de subir la pressions des lubies pour culpabiliser ! par notre consommation, les sociétés prospères et devraient réfléchir à une production responsable et durable !

concernant la news, je trouve cela intéressant d’un point de vue technique, pour le reste, je joue chez moi dans des conditions premium ! c’est comme cela que je vois le truc ! jouer ailleurs n’est pour moi pas intéressant...petit écran, petit son, pas de plaisir sauf celui de farmer !?

12