Project xCloud, jouer partout aux jeux Xbox One sur smartphone/tablette, la bêta en 2019

«The Future of Gaming ?» le 9 octobre @ 08:132018-10-09T10:12:10+02:00" - 15 réaction(s)

JPEG - 17.5 ko

Microsoft avait évoqué, par l’intermédiaire de Phil Spencer lors de la conférence Xbox E3 2018, son objectif de proposer un service permettant de jouer aux jeux Xbox One en streaming sur plusieurs supports. En quelque sorte, c’est proposer un service à la Netflix mais avec évidemment la particularité d’être interactif puisqu’il faut diffuser une commande ou action et ne pas seulement recevoir de l’information. Voici donc Project xCloud.

Comment est construit le Project xCloud ?

Avec Project xCloud, Microsoft compte bien prouver sa puissance dans la maîtrise du cloud, notamment avec les infrastructures dédiées Azure. A l’heure actuelle, la firme de Redmond, possède une exploitation du système Azure sur une répartition mondiale avec des datacenters Azure sur 54 régions dans lesquelles les services sont disponibles pour 140 pays. Cet atout non négligeable permettra de proposer une qualité de latence, qui est primordiale pour le cloud gaming, quelle que soit votre zone géographique. Ce combat contre le temps de réponse est également mené par les développeurs de Microsoft qui travaillent de nombreuses optimisations des encodages et décodages vidéo. Les serveurs Azure sont aussi optimisés avec puisqu’ils les ont architecturés de telle sorte que chaque rack contienne l’équivalent de plusieurs Xbox One (voir vidéo ci-dessous).

JPEG - 50 ko

L’optimisation réseau est fondamentale car Microsoft souhaite que le Project xCloud soit complètement utilisable en 4G ou 5G avec la volonté de proposer la plus haute fidélité possible sur différentes qualités de réseau et toucher un maximum d’utilisateurs. A l’heure actuelle, les premiers tests permettent un fonctionnement à 10 megabits par seconde.

Qu’est ce que le Project xCloud ?

Le catalogue Xbox One représente environ 3000 jeux et la vision de Microsoft est donc de permettre d’y jouer de n’importe où depuis des appareils compatibles via un accès réseau évoqué précédemment. Le constructeur précise également que cela ne nécessite aucun travail supplémentaire d’inclure un nouveau jeu compatible sur le service de could gaming.

Jouer de façon tactile
Jouer de façon tactile

Microsoft annonce que Project xCloud sera disponible en phase bêta au public en 2019 afin de prendre en compte le retour de nombreux joueurs, que ce soient des gamers actuels sur Xbox One ou bien entendu des nouveaux utilisateurs des jeux Xbox. A ce jour les tests s’effectuent sur smartphones et tablettes avec une manette Xbox connectée en bluetooth. Toutefois, Microsoft compte utiliser le support tactile pour suppléer l’utilisation d’un périphérique avec un système de superposition de commande pour un encombrement minimal afin de ne pas perturber l’affichage du jeu.

Le Cloud Gaming a-t-il un futur à court ou moyen terme ?

Comme l’indique son nom, le cloud gaming de Microsoft est en mode projet et de nombreuses barrières techniques sont à franchir pour mettre en place un service optimal dans différentes conditions d’utilisation. A l’instar d’un service comme Netflix, dans lequel la diffusion d’informations ne vient que vers l’utilisateur, Project xCloud nécessite à la fois une réception d’éléments mais requiert principalement un envoi de données pour la prise en charge des commandes ou actions par exemple. La guerre contre la latence est donc la clé pour un succès de ce genre de cloud et Microsoft semble avoir les capacités techniques ainsi que les infrastructures solides pour proposer une qualité de service aux joueurs. Bien entendu, Microsoft n’est pas le seul à se lancer dans cette aventure : en effet, Google a annoncé la semaine passée un service semblable sur un navigateur web, appelé Project Stream. Sony avec le Playstation Now a déjà débuté cette proposition avec, certes, plus ou moins de succès à ce jour.

L’univers du jeu vidéo évolue perpétuellement et la cible cloud gaming commence à prendre une route sérieuse... Le chemin reste néanmoins encore bien long pour une qualité suffisante auprès du grand public.

Xbox One

Accueil > News

Xbox One

Xbox One


Xbox One : Jeux, prix, sortie, toute l’actu !

Date de sortie : 22/11/2013
Date de sortie Xbox One sans Kinect : 09/06/2014
Date de sortie Xbox One S 2To : 2/08/2016
Date de sortie Xbox One S 500Go/1To : 23/08/2016

Venez discuter sur le Forum Xbox One

15 reactions

avatar

EvoozZ

08 oct 2018 @ 23:24

Xbox c’est Génial !

GigaTRIPELX

09 oct 2018 @ 00:10

Bof pas intéressant pour moi car cela renforcera l’addiction au jeux vidéo pour certains/nes personnes donc.. pas cool pour la société déjà malade avec les téléphones mobiles etc.. la santé avant tout comme on dit. Quand je suis dehors je ne pense pas à jouer quoi.. qu’ils se concentrent sur les jeux AAA plutôt. C’est plus crédible. Ils vont encore s’enfoncer comme avec Kinect et cie..

Jonyboy

Rédaction

09 oct 2018 @ 01:19

Rohlala mais après le Xbox Game Pass voilà une nouvelle bombe annoncée comme ça, à la fraîche, sans sommation... Potentiellement tout leur catalogue sur mobile sans développement supplémentaire, et en bêta dans 6 mois ?! Sont dingues chez Xbox, c’est ENORME ! Hâte de voir comment ça tourne tout ça, mais grosse grosse annonce.

Eurovtec

09 oct 2018 @ 07:01

C’est une bonne nouvelle pour le monde su jeux vidéo. Sa va consister à fonctionner comme le principe du shadows pc ou 15Mbits suffit. Si 10Mbits fonctionne sa sera une prouesse technique. ils ont les moyens de se lancer dedans et la capacité de le développer via de nombreux data center a travers plusieurs pays. Bravo Microsoft B-)

tomzati

09 oct 2018 @ 07:26

C est en effet une grosse annonce ! Pour moi qui prend le train tous les jours je pourrais retrouver du temps de jeux !

Koubiwan

09 oct 2018 @ 08:26

MS est en train de nous préparer une gen, les amis...ça va faire mal !

Depuis plus d’un an je ne vois aucune mauvaise décision tout en apportant son lot d’innovation, voire révolution.

Vivement de voir tout ce qu’ils ont en tête devenir concret.

Koubiwan

09 oct 2018 @ 08:27

@ Gigatriplex : les addicts n’ont déjà pas besoin de ça pour l’être ou le devenir. Tu peux concrètement déjà jouer partout, où tu veux, quand tu veux.

tomzati

09 oct 2018 @ 09:36

Je complète car la fin de mon commentaire précédent a sauté.

Seul bémol pour moi et pas des moindres pour ma conscience c’est l’impact écologique d’un tel dispositif. Quand on voit déjà la facture énergétique pour la généralisation de la 4G (et 5G) l’impact des divers data center pour les Cloud et donc pour le futur Xcloud, j’ai du mal à cautionner à 100% l’initiative..... Les data centers liés à internet représentent presque 5% de la consommation mondiale d’énergie (en 2015) et en croissance de 5% par an..... https://www.planetoscope.com/electr...

Alors je suis pas un pro écolo ou quoi, mais je trouve cela quand même fou une telle consommation (et les répercussions environnementales) pour une industrie du divertissement quand la moitié du globe bouffe pas à sa faim dans le même temps.....

#modecheguevarraoff#mondedemerde#

Jonyboy

Rédaction

09 oct 2018 @ 10:36

J’ai pensé à ça aussi Tomzati, en voyant encore ces images de data center. Mais si on réfléchit global et pense à long terme, point de vue impact environmental, ne vaut-il pas mieux un serveur pour 100 personnes que 100 personnes chacune équipée d’un PC/console ? Je pense optimisation de l’utilisation des ressources, aussi bien en calcul qu’en matières premières. Pour illustrer ma réflexion à laquelle j’aimerais que le principe veuille répondre : pourquoi avoir un i7 avec 8Go de ram quand tu passes 80% de ton temps sur excel. C’est la logique du juste « besoin » (je mets des guillemets car a-t-on vraiment besoin de tout ça... c’est une autre question) que j’aime y voir.

tomzati

09 oct 2018 @ 11:08

« ne vaut-il pas mieux un serveur pour 100 personnes que 100 personnes chacune équipée d’un PC/console ? » -> je ne sais pas franchement il faudrait comparer, pas sûr que cela soit si rentable que cela. un serveur (et surtout le système de refroidissement - la clim en gros) consomme énormément.

La matière première pour la construction est effectivement un argument. Encore faudrait-il qu’ils arrête leur système d’obsolescence programmée pour continuer à vendre. Je doute que ton portable acheté dans disons 2 ans sera capable (à cause de mise à jour ou de je ne sais quoi d’autre genre ta batterie qui lâche et ne se fait plus !) disons 4 ans plus tard de toujours faire tourner le service. C’est du business, on est pas dans un milieux philanthropique, je le sais et j’y contribue bien malgré moi...

Mais à l’heure de la catastrophe écologique annoncé qui ne fait que s’accélérer ça fait sérieusement se poser des questions pour encore une fois je le répète du divertissement ! On serait sur des besoins plus essentiels (je dis même pas primaire parce que ça fait longtemps qu’on est passé à autre chose) comme la gestion des flux aériens, des systèmes de sécurité ou je en sais quoi d’autre qui serait primordial à l’équilibre et l’organisation mondiale je dis pas. Mais là on ne parle que de jeux. Internet, la 5G à la rigueur il y a des applications qui peuvent vraiment répondre à des besoins pour tous, le jeux ce n’est que du bonus...

Mais bon si je peux jouer dans le train en rentrant du boulot en emmenant juste une manette et mon portable ! Merde quel pied ! :’-))

#jesuisfaible#xboxauramapeau#

12