Riot Games fait le ménage après les déboires de cet été

«Super Nanny» le 13 septembre @ 08:132018-09-13T08:46:57+02:00" - 0 réaction(s)

Riot Games, le studio derrière le petit jeu indépendant qui débute, League of Legends, serait en plein grand nettoyage suite aux accusations de harcèlements moraux et sexuels envers les femmes salariés de l’entreprise. Le studio, principalement constitué de fans de LoL (League of Legends) s’est apparemment renfermé sur lui-même à travers les années jusqu’à engendrer une atmosphère véritablement toxique sur le lieu de travail. A noter que ce sont nos confrères de Kotaku qui ont donné la parole à d’anciens employés de Riot Games avant de faire éclater l’affaire le 7 Août dernier après huit mois d’enquête.

Après des excuses de la part de l’un des co-fondateurs de Riot Games, Marc Merrill, à la mi-Août, le studio aurait été en contact avec l’ex-Responsable Stratégie chez Uber, Frances Frei, avant de l’embaucher selon GamesIndustry.

Cette annonce est importante si l’on considère le travail que Frei a accompli chez Uber en à peine 9 mois. La sulfureuse entreprise de VTC avait alors bien du mal à améliorer le bien-être de ses salariés dans ce qui était considéré comme la culture d’entreprise la plus anxiogène et toxique de la Silicon Valley. Ce ne serait apparemment plus le cas aujourd’hui.

On ne peut que souhaiter bien du courage à Frances Frei pour tirer le meilleur de la culture d’entreprise de Riot Games, les joueurs pouvant être un peu…- comment dire ? - extrêmes et bornés.

Business

Accueil > News

Business

Business

Les infos business sont aussi sur Xboxygen !

Puisque le jeu vidéo c’est aussi un monde de gros sous, il est important de savoir quels sont les enjeux financiers qui se cachent derrière nos jeux et consoles préférés.

C’est Picsou qui va être content !