MXGP Pro présente son Compound dans un trailer

«Plutôt SX, MX ou enduro ? » le 24 mai @ 09:002018-05-24T09:25:39+02:00" - 1 réaction(s)

A presque exactement un mois de sa sortie, MXGP PRO dévoile encore un peu plus son contenu. Aujourd’hui Milestone nous présente le compound, une map freeride d’un kilomètre carré comprenant à la fois une piste de motocross, de supercross et des sous-bois qui raviront aussi les fans d’enduro ! A l’image de celui sorti sur Monster Energy Supercross il y a peu, le compound sera idéal pour s’entraîner et parfaire ses techniques de pilotage.

Cette année, le Compound inclut une immense zone forestière de 1 km², inspirée par une région qui existe vraiment, l’incroyable Esino del Lario, bordée par la chaîne montagneuse des Grigne et le lac de Côme au sud. Les joueurs auront donc l’occasion extraordinaire de s’entraîner et d’explorer à leur guise cette province on ne peut plus pittoresque. Le Compound regroupe deux pistes, une pour le Supercross et une pour le Motocross. Tout sera donc réuni pour que les gamers mettent leur technique à rude épreuve en relevant les défis d’un mode contre-la-montre ou en affrontant des riders officiels ! Quant aux mordus des compétitions off-road, ils pourront se lancer à l’assaut d’un tracé encore plus rapide et plus éprouvant qui poussera leur maîtrise du pilotage dans ses derniers retranchements.

Zone spécialement conçue pour l’entraînement et le perfectionnement, le Compound vous permettra d’éveiller le pilote qui sommeille en vous et de maîtriser l’art de la piste pour devenir champion ! Vous pourrez dompter de nombreuses compétences emblématiques du motocross : contrôle aérien, scrubs, virages, démarrage et freinage avec cinq sessions tests pour chacune de ces techniques ! Alors, préparez-vous à améliorer votre rider personnalisé en vous entraînant avec les pilotes officiels du MXGP.

En outre, comme prévu, cette année, les concepteurs de Milestones ont étroitement collaboré avec des partenaires exceptionnels : les riders MXGP officiels Tim Gajser, Tony Cairoli et Gautier Paulin qui ont prodigué de précieux conseils tout au long du développement de chaque discipline. Le résultat ? Un réalisme inouï et une immersion hors du commun ! En un mot comme en cent, les sensations authentiques de la compétition !

Qui plus est, Tim Gajser nous a servi de modèle pour les animations des contrôles aériens et des scrubs. Nous avons ensuite consulté Tony Cairoli afin qu’il nous aide à recréer fidèlement les temps de réponse de la moto au démarrage et la gestion de la puissance de freinage. Pour terminer, Gautier Paulin nous a fait part de son expérience et de son savoir-faire en nous dévoilant comment il fallait s’y prendre pour imposer sa suprématie sur différents types de circuits (pistes détrempées, sable, etc.) ou encore négocier les virages le plus rapidement possible sans perdre le contrôle de la moto.

Tim Gajser a expliqué à nos designers l’art et la manière de maîtriser le scrub : « Le scrub est une technique vraiment spéciale. J’ai décrit comment le pilote changeait de position et comment la moto réagissait. Pour réaliser un scrub pendant une course, il faut se pencher au maximum et presque fendre l’air tout en maintenant une trajectoire basse. C’est le seul moyen d’atterrir plus tôt et de gagner quelques précieuses secondes ». Tim a également déclaré : « J’ai testé le scrub dans le jeu et j’ai été impressionné par la qualité et le réalisme, c’était top ! »

Gautier Paulin ajoute : « Les concepteurs ont fait un boulot extraordinaire ! Le sol de la piste a été reproduit avec un souci du détail ahurissant ! Et je ne parle même pas de la maniabilité de la moto qui change du tout au tout si le circuit est humide ou sec. C’est tellement réaliste que la bécane décélère en montée et réaccélère en descente ! J’ai essayé différents tracés et j’ai donné mon feedback. » En ce qui concerne les virages, Gautier nous en dit un peu plus : « J’ai demandé aux développeurs de bosser sur les réactions de la moto lorsqu’on amorce un virage incliné, l’accroche qu’on ressent est normalement phénoménale, et le résultat obtenu dans MXGP PRO est tout simplement incroyable. »

Et pour finir en beauté, Tony Cairoli nous met l’eau à la bouche : « Cette année, les concepteurs se sont surpassés, surtout en ce qui concerne le moteur physique des pilotes et des motos. Prenons l’exemple du freinage qui, dans la réalité, diffère grandement selon le type de terrain. Si je me souviens bien, j’essayais le jeu, mais je trouvais que dans certaines zones détrempées, le freinage manquait de mordant, alors j’en ai parlé aux développeurs. Quelque temps après, quand j’ai vu le résultat final, je dois avouer que j’ai été bluffé par le réalisme du pilotage. »

Cette année, le Compound est vraiment une zone d’entraînement à part entière ! En plus d’être conçu pour combler les aficionados de la discipline, ce mode est également adapté au grand public qui y découvrira les sensations fortes que procure le motocross. Les riders pourront ainsi améliorer continuellement leur technique en relevant des défis ou en en lançant à leurs adversaires, et surtout, ils évolueront au sein d’un environnement où fun est le maître mot !

MXGP PRO sera disponible dès le 29 juin 2018 sur PlayStation®4 et Xbox One au prix de 69,99 € et sur PC Windows/STEAM au prix de 49,99 €.

MXGP PRO

Accueil > News

MXGP PRO

MXGP PRO
PEGI 0

Genre : Courses

Editeur : Big Ben

Développeur : Milestone

Date de sortie : 29 juin 2018

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

1 reactions

Koinkoin

24 mai 2018 @ 15:47

Un vrai net progrès technique par rapport au 3