Assassin’s Creed Origins : sortie le 27 octobre et le plein de détails

«Reculer pour mieux sauter » , - 4 réaction(s)

Cette fois, difficile de douter de la véracité des informations qui arrivent à propos de Assassin’s Creed Origins puisque le jeu fait la couverture du mois de juin du magazine GameInformer, et que les pages ont fuité sur le web. On apprend ainsi la date de sortie du jeu, qui est fixée au 27 octobre et que de nombreuses mécaniques du jeu ont été revues.

  • Les développeurs ont commencé à travailler sur cet épisode Origins juste après Black Flag, et donc avant Unity, début 2014. La production a réellement commencé quelques mois après la sortie de Unity.
  • L’idée était de prendre du recul et de laisser les développeurs réfléchir à de nouvelles idées pour la série.
  • L’une des idées était de placer le jeu dans l’Égypte ancienne, l’un des endroits que les fans attendaient depuis un moment. Les développeurs montreraient aussi que l’épisode Black Flag n’était pas un accident et que la série pouvait continuer à évoluer.
  • Le nouveau héros s’appelle Bayek. La démo à laquelle le journaliste de GameInformer a joué le mettait en scène sur un cheval, sans mini-map, mais avec à la place un système de boussole à la Elder Scrolls en haut de l’écran.
  • L’interface en jeu semble moins encombrée.
  • Il n’y a plus de touche pour courir, ça se fait maintenant automatiquement.
  • La vision d’aigle existe toujours mais semble désormais beaucoup moins permissive qu’avant. Par exemple, les ennemis ne sont plus mis en surbrillance.
  • Bayek peut monter sur n’importe quelle montagne ou falaise dans le jeu.
  • On découvrira vite la relation qu’entretient Bayek avec un aigle. L’animal (appelé Senu) sera d’ailleurs contrôlable par le joueur d’une pression sur le d-pad et on imagine bien que ce point de vue unique sera bien utile pour préparer nos actions. La gâchette gauche, quant à elle, permettra de passer en vol stationnaire. L’utilisation de l’aigle aura pour fonction de mettre en surbrillance les ennemis, et même le chemin qu’ils empruntent.
  • Les ennemis ont maintenant leurs propres routines en cycle jour/nuit. Ils se réveillent, mangent et travaillent.
  • Les contrôles du jeu ont été revus et par exemple, X sert maintenant à l’esquive. Les attaques sont portées avec les deux gâchettes
  • Les développeurs ont souhaité améliorer les combats en donnant plus d’importance au skill des joueurs.
  • L’Égypte offrira une variété d’armes qui ira de l’épée à la lance, en passant par l’arc, avec leurs propres portées et capacités.
  • Au fur et à mesure que l’on combat les ennemis, une jauge d’adrénaline se remplit et on peut l’utiliser en pressant les deux boutons d’attaque pour déclencher une attaque plus puissante, que l’on peut même utiliser en combos. La défense a l’air elle aussi un peu plus touchy que dans les précédents opus.
  • L’utilisation des bateaux serait apparemment très plaisante, avec un très joli rendu de l’eau. Pour ceux qui aiment explorer, ils découvriront que les environs renferment également quelques secrets sous l’eau, tels que des bateaux échoués ou d’anciennes ruines.
  • Un large choix de vêtements sera proposé aux joueurs, de même que des tenues toutes faites. Les joueurs qui souhaitent un peu plus d’excentricité seront ravis d’apprendre que certaines pièces ne seront pas forcément liées à l’Égypte ancienne. Pour le coup, le réalisme et l’époque ne seront pas forcément respectés. Les tenues pourront être achetées aux marchands ou obtenues via des quêtes et outre les différents matériaux et couleurs, certaines auront même leur petit effet perso tels que des nuages de sable qui s’en échappent.
  • Les tenues ne seront pas l’élément déterminant pour améliorer les stats de Bayek. A la place, un nouveau système d’équipement a été mis en place.
  • Bayek peut ainsi améliorer son plastron ainsi que d’autres pièces d’armure qui protègent son corps et tout ça pourra être amélioré individuellement avec ses propres stats.
  • Bayek n’est pas un personnage pris au hasard puisqu’il est le dernier « Medjay », une police du vieux royaume. Il est le shérif local, protecteur de sa communauté. Les développeurs ont souhaité développer un personnage qui a la trentaine et qui devra faire des choix importants pour changer sa vie et celle du monde qui l’entoure. Il n’est pas encore un assassin mais on pourrait comprendre grâce à lui comment les assassins en sont arrivés là.
  • Plusieurs animaux pourront être rencontrés dans le jeu. On parle d’hippopotames, de chameaux et on voit même un lion sur l’une des images.
  • Balek peut porter sur lui jusqu’à deux armes de mêlée et deux arcs (selon l’arbre des compétences) et peut en avoir un nombre illimité. Il ne faudra donc pas se soucier de la place ni du poids que ça occupe. Les objets que l’on ne souhaite pas conserver pourront être vendus aux vendeurs ou décomposés pour être réutilisés en crafting pour d’autres éléments. Au fait, les armes ne se cassent pas.
  • Oui, il y aura des puzzles dans les pyramides mais le but sera surtout de trouver son chemin. Plus de 20 sites spéciaux seront à explorer : pyramides, temples et autres tombes.
  • L’arbre des compétences est inspiré de celui de Final Fantasy X, avec trois disciplines majeures que le joueur peut améliorer à sa guise. Les compétences les plus fortes se trouvent à seulement 5 étapes du départ.
  • La première discipline joue plutôt sur l’environnement (empoisonnement, domptage des animaux). La deuxième se focalise plutôt sur les combats et la dernière vise plutôt l’infiltration et la discrétion.
  • Le niveau maximum de Bayek sera le niveau 40 mais les points acquis ensuite pourront servir à acheter d’autres compétences sur le graph.
  • Il sera possible de combattre dans des arènes de gladiateurs qui seront de la taille d’une patinoire. Il y aura des pièges, des trappes et de nombreux combattants (et des boss) avec des armes différentes.

Assassin’s Creed Origins sur Scorpio Le jeu sera l’un des premiers jeux à supporter la Xbox Scorpio. Sur PC, la démo à laquelle le journaliste a pu assister tournait en 30 fps. Sur Scorpio, le jeu tournait à un framerate un peu plus stable, et en résolution 4K. Mais de l’aveu même du journaliste, c’était difficile de voir une réelle amélioration à cause de l’écran trop petit. Ubisoft disait que le jeu tournait sur Scorpio depuis quelques semaines, après qu’ils ont reçu leur kit de développement. Il reste donc du temps d’ici la sortie du jeu afin de se concentrer sur son optimisation.

Accueil > News

Assassin’s Creed Origins

Assassin's Creed Origins
PEGI 0

Genre : Aventure/Plates-Formes

Éditeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft

Date de sortie : 27/10/2017

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

4 reactions

avatar

The BatF4n

10 jui 2017 @ 20:42

Et bah ça fait vachement envie tout ça ! :-O On sent la volonté d’améliorer la série, Yves Guillemot avait d’ailleurs dit vouloir faire passer la série au niveau supérieur.

ps : En lisant « Medjay » j’ai directement pensé aux films La momie et le retour de la Momie ^^

pps : petite erreur au 21ème point je crois : c’est Bayek pas Balek (tant de jeux de mots possible avec ce nom) xD

lacrasse

11 jui 2017 @ 10:30

mouais,série sympa,mais j’ai pas fini les deux derniers,trop proche des précédents .... à un moment ça va,mais il aurait peut-etre fallus plus qu’un an sans ac,pour revenir en grande forme,là bof série qui me donne pas envie comme far cry,trop trop trop .....

avatar

The BatF4n

11 jui 2017 @ 10:41

trop proche des précédents ....

C’est marrant à quel point les points de vues peuvent changer si on aime ou pas la série : beaucoup de fans de la licence n’ont pas aimé Unity et Syndicate (ou Black Flag) car trop « différents » des précédents opus.

jm ysb

11 jui 2017 @ 12:32

j’ai apprécié tous les AC, mais j’ai des préférences comme le 2, 3, 1, brotherhood, black flag, rogue, unity, revelations et syndicate que je n’ai pas finis.

j’attend donc cet épisode et suis intéressée par la période traité.