Ubisoft pourrait se faire croquer par Vivendi cette année

«Une OPA à venir ?» le 26 avril @ 12:252017-04-26T13:05:20+02:00" - 8 réaction(s)

Le bras de fer entre Ubisoft et Vivendi n’est sans doute pas terminé. L’an dernier, Vivendi n’a cessé de grignoter des parts de l’éditeur français pour arriver en décembre 2016 à obtenir 25,15 % du capital d’Ubi. Et d’après les informations de Reuters, ce n’est pas prêt de s’arrêter.

D’après les sources de Reuters, Vivendi souhaite accélérer ses acquisitions et investissements dans le jeu vidéo et la publicité cette année, ceci afin de « dissiper les inquiétudes des investisseurs au sujet de sa stratégie, de ses résultats mitigés et de son faible rendement », indique le site.

Pour le cas Ubisoft, la famille Guillemot a maintes fois fait savoir par les médias l’an dernier qu’elle était clairement hostile à une entrée de la sorte de Vivendi dans ses affaires. Pourtant, Reuters n’exclut pas une OPA (offre publique d’achat) et la première source indique que tout va se passer cette année alors que la seconde indique que la suite logique serait le rachat d’Ubisoft, même si Vincent Bolloré ne le ferait pas à n’importe quel prix et pourrait trouver d’autres cibles, par exemple en Chine.

On imagine qu’Ubisoft s’est déjà préparé depuis de nombreux mois à l’éventualité d’une OPA et qu’ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour y faire face. L’année risque en tout cas d’être assez mouvementée.

Business

Accueil > News

Business

Business

Les infos business sont aussi sur Xboxygen !

Puisque le jeu vidéo c’est aussi un monde de gros sous, il est important de savoir quels sont les enjeux financiers qui se cachent derrière nos jeux et consoles préférés.

C’est Picsou qui va être content !

8 reactions

avatar

alaindc

26 avr 2017 @ 13:01

Ubisoft a déjà perdu son âme depuis longtemps. Ce n’est plus la « petite » compagnie près des joueurs, qui s’efforçait de sortir des jeux innovants et de qualité, sans bug ni dlc...alors qu’il se fasse avaler ou pas...changera peu de chose dans ma vie.

eykxas

26 avr 2017 @ 13:51

Je ne trouve pas qu’Ubisoft ait perdu son âme. Ils font toujours des jeux sympa, explore toujours de nouvelles choses (plus ou moins réussi, dernier exemple en date avec steep).

Par contre, imaginons que Vivendi arrivent à ses fins, la ce serait vraiment un problème. Il n’y aurait plus d’innovation, une fuite de talent certains et je pense que Vivendi se concentrerai bien plus sur la partie éditeur plutôt que développeur. (une sorte d’activision bis.) Prions pour que ça n’arrive pas.

Vinc3iZ

26 avr 2017 @ 13:52

C’est quoi cette réaction sérieusement ? Ubisoft à quand même une meilleure politique que certain, et on peut au moins reconnaître qu’ils ont pris des risques dernièrement, certes leurs jeux ne sont pas parfait mais je pense qu’ils entendent les critiques et qu’ils essaieront de se racheter. Si il y a une OPA de Vivendi ça serait très triste d’autant plus qu’on à vu ce que Bolloré à fait à Canal Plus !

Xcéces

26 avr 2017 @ 14:13

hum, ça fait un petit moment déjà qu’ils essayent de mettre la main dessus , j’avais entendu Yves Guillemot dire y’a quelques années qu’il voulait absolument garder le contrôle de sa boîte face à Vivendi.. malheureusement ça se passe pas très bien.

Jonyboy

Rédaction

26 avr 2017 @ 14:32

Ben ils ont déjà été échaudés par le rachat de GameLoft par Vivendi un peu de la même manière. L’année dernière pour contrer l’offensive et surtout envoyer un message fort, les 3 frères ont racheté des parts pour conforter leur majorité, et on démarché de nouveaux investisseurs pour limiter la place grandissante de Vivendi au conseil d’administration. Visiblement et malheureusement, je ne sais par quel mécanisme, le nombre de votes de Vivendi devrait doubler cette année, alors qu’ils ont déjà réussi sans ça à bloquer plusieurs mesures du conseil, comme la cession d’actions aux employés, de quoi bien afficher la couleur... Après c’est le jeu de la bourse hein ! Heureusement que Macron va venir foutre de l’ordre dans tout ça ! :o)

Vinc3iZ

26 avr 2017 @ 14:39

Macron mettre de l’ordre dans tout ça ? J’y crois pas du tout, mais espérons que ce sera le cas. Mais bon vu que tout ses potes sont dans la finance il va plutôt mettre le désordre, ça servirait bien leurs intérêt de se rendre toujours plus riches sur le dos des autres

Blondin

26 avr 2017 @ 16:33

D’où le smiley avec le nez de clown à la fin du post de Jonyboy ;)

Bah c’était à prévoir, et faut garder à l’esprit que le JV, notamment pour les grosses boites comme ça, est un business avant tout. D’ailleurs vu les sommes investies c’est assez normal.

Ce qui est dommage c’est qu’Ubisoft, malgré ses défauts, conservait une âme, avec un noyau dur de passionnés avant tout. S’ils tombent pour de bon dans le girond de Vivendi, on peut définitivement dire adieu aux déjà rares prises de risques et on peut être sur de bouffer (encore plus qu’aujourd’hui) du Assassin’s Creed ou du Far Cry à toutes les sauces, même s’ils doivent détruire ces franchises à moyen terme en en faisant tout et n’importe quoi.

Et je parle pas des chances de voir arriver un nouveau Rayman 2D sur console, qui ferait suite à un jeu unanimement salué mais aux résultats commerciaux trop faibles (bonjour Alien Isolation, Alan Wake etc...), qui passeraient de « assez minces » à « carrément inexistantes ».

Vivendi, c’est pas le diable, ils sont pas là pour pourrir le JV. Mais clairement ils s’en foutent pas mal, et j’ai vraiment peur qu’Ubi en souffre beaucoup.

jm ysb

26 avr 2017 @ 18:17

c’est quand même un comble. tu as une entreprise et une personne te la prend et tu ne peux quasi rien faire.

si ils ne veulent plus se faire emmerder...ils rachètent toutes les parts et sortent de la bourse.