Elite Dangerous : le multicrew arrive, formez un équipage avec d’autres joueurs

«A vos ordres capitaine !» le 31 janvier @ 18:512017-01-31T19:26:12+01:00" - 1 réaction(s)

C’est toujours avec la volonté d’aller plus loin que les développeurs de Elite Dangerous continuent d’enrichir l’expérience de jeu, en proposant à chaque fois de nouvelles fonctionnalités. La dernière mise à jour date du mois d’octobre 2016, elle apportait de nouvelles missions de tourisme et de transport inédites (avec l’ajout de cabines de passagers), mais aussi la possibilité de recruter des PNJ si vous aviez l’extension Horizon.

A lire aussi : Elite Dangerous : premier contact avec des aliens, les Thargoids !

Cette dernière mise à jour n’était en fait qu’une introduction à une fonction que tous les joueurs attendaient depuis longtemps : le multicrew. Frontier vient de communiquer sur son forum officiel les premiers détails de la mise à jour 2.3.

JPEG - 598.8 ko

Pour la première fois, il sera donc possible de coopérer avec d’autres joueurs (jusqu’à deux supplémentaires pour le moment) pour manœuvrer au mieux un vaisseau. Bien entendu, la taille de l’équipage dépendra du bâtiment et du nombre de sièges à bord. Un peu comme pour le système d’escadrille, un joueur pourra en inviter d’autres dans son vaisseau ou même laisser l’accès libre selon les paramètres de groupe qu’il aura choisis. Dans le même temps, un joueur désirant rejoindre un équipage pourra activer une option qui le transférera automatiquement à bord d’un appareil dont l’accès est libre, peu importe la distance.

Pour le moment, il y a trois postes de prévus dans un équipage :

  • Le capitaine sera forcément le joueur qui possède le vaisseau. Il contrôle le pilotage, la navigation, les armes fixes et assistées, la gestion des modules, les ordres aux chasseurs PNJ, etc ; tout ce qu’un pilote utilise habituellement en étant seul. Il peut ainsi inviter jusqu’à deux joueurs pour l’assister dans les deux postes suivants.
  • L’artilleur s’occupe des armes dites tourelles, avec un contrôle manuel avancé qui rendra le vaisseau bien plus efficace. Les développeurs ont créé une interface de visée spécifique pour avoir un contrôle optimal sur les tourelles. L’artilleur peut également s’occuper des scanners avancés (comme le scan de primes par exemple) et des lanceurs de missiles, qu’il peut utiliser dans n’importe quelle direction. Pour finir, il dispose d’un radar avancé bien plus efficace que celui du capitaine.
  • Le chasseur s’occupe du pilotage du petit vaisseau embarqué. Il peut également être accompagné d’un autre pilote si le bâtiment principal dispose de deux chasseurs.

L’avantage du multicrew n’est pas simplement d’améliorer le contrôle d’un vaisseau en jouant avec d’autres joueurs. Chaque membre de l’équipage gagnera les mêmes primes que le capitaine, voilà donc un excellent moyen pour les joueurs novices de gagner un bon paquet de crédits facilement. Attention toutefois, si les primes sont dupliquées, cela en va de même pour les amendes.

Autre ajout dans cette mise à jour 2.3, la création de votre commandeur comme dans tout bon MMORPG qui se respecte. D’ailleurs, les développeurs on pensé à une nouvelle caméra libre pour voir l’intérieur du vaisseau, et ainsi l’équipage en action.

The Commanders arrivera en phase bêta le 26 février prochain sur PC, et un peu plus tard sur Xbox One lors de la sortie de la version finale. A noter que les fonctionnalités multicrew seront réservées aux possesseurs de l’extension Horizon.

Elite Dangerous

Accueil > News

Elite Dangerous

Elite Dangerous
PEGI 0

Genre : Gestion

Éditeur : Microsoft

Développeur : Frontier Developments

Date de sortie : 6/10/2015

Prévu sur :

Xbox One, PC Windows

1 reactions

bastoune

01 fév 2017 @ 10:18

Petit à petit ils arrivent aux bouts de leurs ambitions. La richesse de ce jeu n’a pas d’équivalent sur le marché aujourd’hui... impressionnant. Chapeau bas Frontier B-)