Il était une fois...Bomb Jack

«Il vole presque !» le 14 janvier @ 17:302017-01-14T10:45:09+01:00" - 2 réaction(s)

Bomb Jack est sorti en 1984 en arcade, et a été développé par Tehkan (qui deviendra Tecmo plus tard). Le titre a été adapté sur tous les supports possibles et imaginables, et on peut même le trouver encore aujourd’hui sur PS4 ! Le secret de cette large diffusion se trouve dans la simplicité d’un concept redoutablement efficace, et particulièrement simple à porter sur n’importe quel support.

On y joue le rôle de Jack, qui a la capacité de sauter très haut, et de ralentir sa chute, ce qui lui permet de planer. Ce concept de maniabilité sera repris, par exemple, par Decap Attack sur Megadrive. Ainsi, si on martèle avec énergie le seul bouton nécessaire, on peut pratiquement faire du vol stationnaire. Le but est d’attraper toutes les bombes du niveau, si possible dans un certain ordre (d’abord les bombes rouges). Si on est efficace, les multiplicateurs de score se mettent en action, jusqu’à ce que toutes les bombes et ennemis se transforment en bonus.

Ah oui, les ennemis. Bien entendu il y en a ! Si au début ils marchent sur des plateformes, dès qu’ils touchent le sol, ils se transforment en soucoupes volantes et prennent Bomb Jack en chasse ! Les niveaux sont de plus en plus tortueux, et éliminer les bombes rouges devient une vraie gageure passé les cinq premiers stages. Bien entendu, la motivation vient du scoring plus que de la durée de jeu !

Sur cette base terriblement simple, voilà un jeu qui plus de 30 ans après sa sortie, garde toute son efficacité. Il y a peu de choses à afficher à l’écran, peu de choses à animer, ce qui fait que toutes les versions sont bonnes ! Ainsi, c’est en arcade que j’ai commencé à jouer à Bomb Jack, je l’ai retrouvé ensuite avec plaisir sur mon Amstrad, puis sur mon Atari ST. Si ce titre n’a pas été plus marquant que ça, c’est sans doute parce qu’il n’a pas une identité visuelle très forte et qu’il n’est pas vraiment spectaculaire. C’est sans doute aussi parce que ses suites n’ont rien apporté au jeu original (au contraire, oserais-je même dire).

Pourtant, manette en main, il est spectaculaire de voir qu’on « ressent » la gravité. Après une phase d’apprentissage simplifiée par une progression de la difficulté très linéaire, on apprend à en faire une alliée, et c’est un vrai plaisir de réussir à se faufiler entre les ennemis, parfois en planant au-delà du raisonnable, parfois en se laissant tomber au bon moment, parfois même en mêlant les deux techniques ! Quand on arrive à le prendre en main, c’est un des jeux les plus gratifiants que je connaisse.

Du coup, pour cette fois, en plus de joindre une vidéo trouvée sur le net, je vous encourage à aller faire un petit tour dans Google et à taper « Bomb Jack flash ». Je me suis laissé dire que vous pourriez vérifier vous-même si je ne raconte pas d’âneries…

Il était une fois

Accueil > News

Il était une fois

Il était une fois

Il était une fois vous propose de découvrir (ou redécouvrir) un ancien jeu qui a été au cœur de l’actu au moment de sa sortie, et qui a été (injustement) oublié ensuite.

Les jeux vidéo ont une histoire, et nous allons vous la raconter.

2 reactions

Blondin

14 jan 2017 @ 18:15

Aaaah, j’adorais ce jeu, il était dans la salle d’arcade de chez moi (avec pas mal d’années de retard visiblement, parce que c’était plus début des années 90 que 84...), j’ai passé un peu de temps à y jouer et à regarder y jouer. Excellent.

avatar

JACKBAUER421

15 jan 2017 @ 14:08

j’adorais ce jeu et l’avais acheté sur mon AMSTRAD CPC et à l’époque c’était 120 à 200Fr la K7 (et oui jeune et pauvre) et les temps de chargement je vous explique même pas !!!! Bref super jeu et y avait le 2 qui était pas mal aussi !!!! Allez ressortons nos VECTREX, MO5 et autres MSX (ah NIGHTMARE !!!! Un jeu comme on n’en fait plus hélas !!!!) et RETROGAMONS en ce début d’année 1985, euh 2017 pardon !!! Et bonne et heureuse année à tous et toutes !!!!