X Story : Panzer Dragoon Orta

«Moebus Staïle» , - 6 réaction(s)

Panzer Dragoon Orta est sorti en 2003 sous nos latitudes, et est édité, bien entendu, par Sega. C’est le studio Smilebit qui s’est occupé de le développer, enrichi par les anciens de la Team Andromeda en charge des épisodes précédents.

Je ne me rends absolument pas compte de la façon dont la sortie de Panzer Dragoon Orta a été perçue en 2003. Pour les heureux possesseurs de Saturn, cela a été une sortie majeure, un jeu très attendu. Les Panzer Dragoon, sur la machine de Sega, ont été des claques. Les jeux développent un univers unique, au design immédiatement reconnaissable, et même si ce ne sont « que » des rail-shooters (on va mettre de côté Saga, diffusé de façon trop confidentielle), ils en mettaient plein la vue. C’était d’autant plus impressionnant pour les « staurnistes » que les jeux sont en 3D. Même si celle-ci est précalculée, elle fait plus que bonne figure par rapport à ce que produit la Playstation, pourtant censée lui être supérieure en ce domaine. Bref, tous ceux qui ont eu une Saturn ont joué à Panzer Dragoon.

Mais bon, tout le monde n’avait pas de Saturn, loin (très loin même !) de là. Comment cet opus a été perçu par ceux n’ayant pas la culture de cette série ? Probablement avec un œil distrait : si Orta avait fait plus de bruit, on aurait sans doute eu d’autres épisodes depuis. Raison de plus pour profiter de celui-là, d’autant plus qu’il est rétro compatible sur 360. J’ai lu qu’il y avait un bug faisant planté le jeu, mais personnellement je ne l’ai jamais vu.

Revenons au jeu : c’est quoi Panzer Dragoon Orta ? Pour faire un résumé brutal, c’est comme les épisodes précédents, en plus joli ! On a donc un rail shooter, un radar à l’écran, et la possibilité de concentrer nos tirs sur les côtés, devant ou derrière le dragon. La système de lock est toujours de la partie, toujours aussi jouissif, et au niveau nouveautés, il n’y a vraiment pas grand-chose, si ce n’est que les dragons peuvent prendre 3 formes, chacune pouvant progresser via les gemmes ramassées en cours de route. En bonus, beaucoup de choses à débloquer, qu’on trouvera dans la Pandora Box du jeu, avec en point d’orgue le tout premier jeu complet !

Je n’ai pas le moindre souvenir de l’histoire, ce qui est très injuste car malgré la simplicité du jeu, des scénaristes se sont cassés la tête pour pondre quelque chose de probablement très évolué ! Je me souviens juste qu’on contrôle une jeune fille et que c’est elle qui a dos de Dragon va botter les fesses de grands méchants pas beaux. Peu importe, ça reste un shooter, donc « Start » et on tire !

A nouveau, je ne me rends pas trop compte de la façon dont on perçoit Panzer Dragoon Orta quand c’est le premier contact qu’on a avec un de ces jeux, mais pour l’amateur, c’est un plaisir immédiat. Cet épisode est en tout point identique aux précédents, si ce n’est qu’il apporte un confort visuel qui rend grâce à l’univers développé, le magnifiant et donnant corps à la vision des développeurs. Il n’en faut pas plus pour que Panzer Dragoon Orta donne une sensation de liberté paradoxale quand on suit un rail, le tout accompagné par une musique qui sait retrouver la continuité de la série, et qui baigne l’ensemble dans une ambiance à la fois héroïque et dépaysante. Résultat, même si le jeu est court, on y revient pour essayer toutes les combinaisons de dragons, pour débloquer tous les bonus, et pour se frotter aux modes de difficulté les plus élevés.

Vous l’avez compris, ce Panzer Dragoon Orta fait partie des jeux pour lesquels j’ai une affection toute particulière !

Accueil > News

6 reactions

avatar

bangy78

26 nov 2016 @ 21:53

Honnêtement je n’étais pas fan du genre à l’époque, pourtant j’avais vraiment aimé celui là

Draven

27 nov 2016 @ 05:03

J adorerais le faire celui là... Depuis des annees Avec Jet Set Radio Future...

Draven

27 nov 2016 @ 05:04

J ADORERAIS le faire celui là... Depuis des annees... :’-( Avec Jet Set Radio Future...

PXL15

27 nov 2016 @ 09:47

Etant un absolu fan de cette série initiée sur Saturn, je suis heureux de ce billet ;) Alors effectivement, oui, panzer dragoon orta est rétrocompatible sur Xbox 360, seulement, la version PAL a un sérieux problème. En effet, après la cinématique qui est située entre les niveaux 3 et 4, le jeu se bloque et il est impossible de continuer. Seule la version PAL a ce problème.

En tout état de cause, Orta développe encore plus l’univers et l’histoire de Panzer Dragoon. Niveau Rail shooter, c’est l’épisode le plus complet et aussi techniquement le plus beau. Même l’un des plus beaux jeux de la console. Je me rappelle encore du niveau 7 et son décor de fond façon peinture à l’huile. Concernant l’histoire, il est certes moins développé que Panzer Dragoon Saga, mais honnêtement, c’est une bonne évolution.

Par contre, il faut bien débloquer la bibliothèque pour comprendre l’histoire. Déjà dans SAGA, l’univers est fouillé, complexe, détaillé et le scénario est d’une profondeur assez incroyable. Si vous n’avez pas fait le Saga, pas de panique, la bibliothèque déblocable entièrement (au bout de 20h de jeu) dans Orta, permet d’expliquer des points qui paraissaient obscurs dans le scénario de Saga. Et cette bibliothèque explique et résume bien tout l’univers.

Orta, se révèle au final aussi profond que Saga, simplifié par le fait que ce soit un Rail Shooter.

Enfin bon, un jeu au top. Il serait dommage de passer à côté.

Je me rappelle qu’à sa sortie, j’avais pris une Xbox exprès pour ce jeu. J’ai ensuite découvert d’autres univers comme avec Morrowind etc... Et je me rappelle que la presse de l’époque avait vraiment bien perçu le jeu. Mais comme d’hab’ à cette époque, les jeux SEGA continuaient de faire des flops commerciaux malgré leurs qualités intrinsèques. A savoir, aux states et au japon, il y a vraiment eu une campagne marketing importante pour ce jeu avec au japon : Console collector, OST et Figurine fabriquée et peinte à la main. Aux States, Pin’s, figurine de plomb et même l’OST officielle :) ainsi qu’un magnifique T-Shirt à manches longues.

jmabate

27 nov 2016 @ 10:22

la série Panzer Dragoon est simplement sublime. j’adore encore aujourd’hui la DA et cette ambiance qui nous plonge dans cet univers fantastique. la qualité des musiques du premier opus ne sont malheureusement pas reconduite dans les épisodes suivant. l’ambiance musicale des panzer reste tout de même assez en adéquation avec l’univers peint devant nos yeux mais n’arrive pas au niveau du premier. seul les musiques de présentation et de fin de SAGA sont les dignes représentant.

Orta reste classique et propose ce que fait de mieux la série. une DA qui est magistralement représenté sur Xbox, un gameplay simple mais efficace et surtout l’ambiance qui s’en dégage nous plongeant dans cette aventure épique. pour un habitué de la série Orta conclu magistralement la série.

qu’en est il de Crimson Dragon ? je ne l’ai pas essayé, mais le peu de gameplay visualisé me rendent perplexe.

electroforez

27 nov 2016 @ 10:42

Comme PXL15, c’est ce jeu qui m’a fait prendre une Xbox, et par extrapolation du coup, c’est peut-être ce jeu qui fait que j’ai ensuite eu une 360 puis une One.

J’ai tout adoré dans Orta : l’OST, la DA, l’univers, le gameplay, la boite de Pandore ! Et effectivement quelle déception lors de l’essai de la rétro 360 de voir que le jeu bloque vers le début.

Si un jour la rétro Xbox originale existe, ce jeu sera le numéro 1 dans ma liste d’attente. Et la vidéo montre que techniquement le jeu est encore très agréable.