Souvenirs de Gamers : La fin justifie les moyens

«Fan de Mass Effect» , - 7 réaction(s)

Aujourd’hui, c’est la première contribution d’un lecteur à cette rubrique, et je vous rappelle que vous pouvez vous-même participer en envoyant vos textes à histoires@xboxygen.com.

C’est The BatF4n qui nous raconte son histoire, ça parle de Mass Effect 3, avec un gros SPOILER dedans. Donc si vous ne voulez pas en savoir plus sur la fin du jeu, cessez de lire maintenant.

Dans le monde vidéoludique, nombreux sont les souvenirs ou l’on est heureux, heureux d’avoir terminé un jeu, heureux d’être parvenu à battre un boss, heureux de jouer seul ou avec ses amis tout simplement. D’autres souvenirs, tout aussi nombreux (sinon plus pour certains...) concernent notre rage, notre énervement face à une situation ou à un boss (qui n’a jamais pesté contre un ennemi nous en faisant voir de toutes les couleurs ?).

J
J'ai un plan sans accroc

Il existe une troisième catégorie, celle des souvenirs ou l’on a été ému par un jeu. Beaucoup ont été émus par Final Fantasy VII, ou par des jeux poétiques tels que Journey... Malgré mon petit cœur d’artichaut, un seul jeu se détache complètement, en ayant réussi à me tirer les larmes..... Mass Effect 3, et plus précisément, sa fin polémique.

Après deux épisodes réussis (dont un second volet Ô combien épique) dont je suis immensément fan au point de dire que ce sont de loin les plus grands jeux auxquels j’ai joués, BioWare nous a offert en 2012 un dernier volet (pour Shepard en tout cas) plus dramatique... Lorsque l’on s’attache à des personnages, à un univers, à sa « création », Shepard en l’occurrence, il est parfois difficile de dire au revoir, surtout quand ce « au revoir » est......bâclé.

C’est (très) tard dans la nuit que j’ai fini Mass Effect 3, après un final laissant un goût amer dans la bouche, le goût de l’inachevé doublé d’une certaine déception. Je ne sais pas très bien si c’est parce que je venais de finir le jeu, si c’était la fatigue d’une heure plus que tardive - ou trop matinale c’est selon - ou si c’était la déception d’une fin rushée et incohérente, mais j’ai pleuré (merci aussi la sublime musique du jeu pour ça). Mon premier réflexe fut de prendre mon téléphone et de voir sur le net s’il existait une fin alternative.... Dans les faits, oui, il y en a même plus d’une, mais qui se ressemblaient beaucoup trop et qui avaient toutes ce fameux goût amer. Dès le lendemain, je signais la pétition « demand a better ending for Mass Effect 3 », et c’est avec joie que quelques mois plus tard, on découvrait « L’extended Cut », qui elle aussi me tira les larmes (ma chère Tali je ne voulais pas t’abandonner j’te le jure !) offrant un final plus réussi, plus détaillé, plus riche, offrant plus d’espoir et moins « incohérent » tout en restant la vision que BioWare avait pour la conclusion des aventures du commandant Shepard.

Sympa tes écouteurs
Sympa tes écouteurs

Plusieurs années après, cette fin me refait le même effet, même en la connaissant par cœur. Avec le recul, je me dis qu’aller jusqu’à signer une pétition pour une meilleure fin, c’est fou en plus d’être « la porte ouverte à toutes les fenêtres ». Mais si c’était à refaire je le referais sans doute, parce qu’au final, ce n’était qu’un acte passionné d’un fan qui espérait mieux qu’un final bâclé pour son Shepard et sa trilogie vidéoludique favorite, et l’extended cut a exaucé mon souhait.

Je suis le commandant Shepard, et cette fin, est ma préférée de la Citadelle !

Accueil > News

Les Histoires d’Xboxygen

Les Histoires d'Xboxygen

Les Histoires d’Xboxygen regroupe deux rubriques : Pour quelques G de plus, qui nous raconte comment on a pu suer pour réussir à décrocher les succès les plus compliqués, et Souvenirs de Gamers qui se penche sur les anecdotes de la vie des joueurs, de l’évènement le plus mémorable à la tranche de vie la plus farfelue.

7 reactions

avatar

The BatF4n

23 oct 2016 @ 08:50

Je suis The BatF4n, et cet artcile, est mon préféré d’Xboxygen :-))

ETRE HUMAIN

23 oct 2016 @ 09:23

Intéressant.

avatar

The BatF4n

23 oct 2016 @ 09:26

*article (voilà ce qui se passe quand on écrit à peine 9h^^

soulfred4

23 oct 2016 @ 10:12

Je n’ai jamais fait ces jeux mais je te comprends.Bien écrit en tout cas.

electroforez

23 oct 2016 @ 11:31

Pas faits non plus (enfin si, le premier il y a longtemps, que je ne suis même plus sûr d’avoir fini....), mais ton texte laisse rêveur quant à la portée émotionnelle que semble véhiculer cette trilogie.

Merci donc, chouette partage (et pas trop spoilant je trouve).

Blondin

24 oct 2016 @ 01:42

J’ai envie de lire mais... Le soft étant encore sur ma liste de jeux à faire, je préfère m’abstenir ! J’espère retrouver l’article, un jour, par hasard, quand j’aurais enfin fait ce must ;)

gae360

24 oct 2016 @ 05:45

Cette trilogie est dans le top 5/10 des jeux de la xbox360. Je n’ai fait que la version extended cut donc je n’ai pas connu la fin bâclée... La fin m’a aussi tiré ma petite larme (toute petite, hein !) Le sentiment de quitter un groupe d’ami avec qui on a sauvé la galaxie et vécu d’innombrable aventures et histoires passionnées ;)