Podcast - Le Bruit de Fond Ep2-1 : Des jeux, Youtube et la recherche de la nouveauté

«Guess who’s back ?» , - 6 réaction(s)

Amis d’Xboxygen, c’est reparti pour le Bruit de Fond, le podcast d’Xboxygen qui commente le petit monde des jeux vidéo.

Et bien ça fait très plaisir de commencer cette saison 2, pendant laquelle on devrait ne pas manquer de sujets !

Pour cette première émission, on va rester encore un petit peu dans la coolitude des vacances, en parlant des jeux auxquels nous avons joué cet été. Ensuite, une équipe un peu dissipée composée de Jarel, Billou et Sanju va nous faire un très joli hors sujet, et au lieu de parler des déclarations de Peter Moore, c’est autour des youtubers que nous allons deviser. Enfin, on va se demander, au milieu des suites et remakes annoncés, où se trouve la nouveauté aujourd’hui.

Et non, on ne va pas parler de la PS4 Pro : elle a été annoncée alors que nous étions en train d’enregistrer ! Ce sera pour la prochaine émission, ce qui n’est pas plus mal, on aura un peu plus de distance sur le sujet.

J’espère que nous allons vous retrouver aussi nombreux qu’à la fin de la première saison, et n’hésitez pas à partager, commenter, donner votre avis et critiquer.

Vous pouvez écouter le podcast en le téléchargeant (clic droit, enregistrer sous et hop), en allant sur podcloud, ou bien sur iTunes (avec un léger décalage, la publication se faisant un peu plus tard)

Accueil > News

Les Podcasts

Les Podcasts

Discussions passionnées sur des thématiques diverses, mais toujours tournant autour des jeux vidéo. De la bonne humeur, pas de prise de tête : encore mieux qu’une émission de radio, et sans pub.

6 reactions

jmabate

18 sep 2016 @ 11:03

je pense que « nous » (trentenaire et plus) sommes une génération qui a pas mal de recul par rapport aux jeux, au cinéma et autres. il est donc peut être normal qu’il soit difficile de nous contenter avec des plats réchauffés.

les reboot et autres remaster d’IP qui ont fait la gloire de leurs éditeurs ne sont pas forcément connu des générations plus récentes et il est ainsi facile, par nostalgie de vendre ces jeux et de faire de l’argent facile pour alimenter les nouvelles IP.

The Witcher 3 est un jeu excellent qui finalement ne révolutionne en rien ! il est donc largement concevable (du moins je le souhaite) que part son succès critique et commercial, les éditeurs et développeurs suivent son exemple.

18 sep 2016 @ 12:38

jmabate > Je ne suis pas d’accord avec toi sur The Witcher 3. Dans le fond effectivement il ne révolutionne rien mais dans la forme et dans la qualité qu’il offre au joueur il s’agit véritablement d’une véritable révolution en matière de jeu de rôle. J’aime à dire qu’il y aura un avant et un après The Witcher 3.

Les jeux de rôle qui vont arriver après lui vont se confronter ipso facto à la comparaison et vont devoir au minimum arriver à son degré d’exigeance tant au niveau de la réalisation mais aussi au niveau de son écriture. Ce qui était loin et est encore loin d’être le cas dans les jeux de rôle AAA qui sont arrivés (du moins sur console). FF XV risque de se prendre une volée de bois vert, Mass Effect Andromeda n’a pas intérêt à venir la même qualité d’écriture que le 2 et le 3 et je ne parle même pas de Fallout 4 ou encore de Dragon Age Inquisition qui sont à des années lumières de The Witcher 3.

Je n’ai pas l’impression que les éditeurs et les développeurs suivent la trace de ce dernier en ce moment.

jmabate

18 sep 2016 @ 16:29

@ Jarel : avec ma dernière phrase, c’est ce que je voulais dire par le fait qu’il est une référence du RPG vidéoludique.

ensuite niveau RPG, il y a du beau monde qui par le passé a clairement marqué les esprits. me concernant, c’est à partir de Kotor, que le RPG a subi sa première fracture. ensuite Jade empire, Mass effect (avant EA), The Witcher 2 qui est encore au-dessus et maintenant The Witcher 3 qui est-ce qu’il doit être.

comme toi Dragon âge Inquisition ma fatigué dès les premières heures. un manque de je ne sais quoi qui le rend très fade. je ne l’ai même pas fini :-/

FFXV, je ne l’attends pas, puisque c’est une IP qui est partie trop loin pour moi. je suis en mode saturation des jpg. il est trop occidental (dans le mauvais sens), trop pompeux, trop burlesque, trop de tout à tous va. la bande-annonce de Mass effect andromeda chez sont me laisse perplexe...cela sent le jeuns, le look rétro à la mode et surtout très loin de ce que peut promettre cette IP. Wait and see.

j’ai l’impression que les studios veulent en mettre plein la vue, sans substance, pour attirer un public plus jeunes, plus concerné par les jeux vidéo et l’exemple de la bande-annonce d’horizon aux TGS est tout à fait son contraire. elle met l’accent sur istoire, le background et présente un trailer qui est beaucoup plus convaincant que leur gameplay très basique où l’on sent le plagiat de The Witcher, assassin’s creed et Monster hunter...que des jeux qui ont fait péter la baraque.

avatar

Apollon13

19 sep 2016 @ 10:22

Bah déjà ça fait plaisir de voir la rentrée de cette émission !

Pour ce qui concerne youtube, les youtubers, les let’s play, playthrough et tout le bousin : Finalement ya pas tant de choses que ça a comprendre. Alors oui c’est le jeux vidéo, c’est internet, quoi qu’ils font ces petits jeunes ils sont tout détraqués... Mais finalement c’est du simple divertissement comme la télé ou la radio, sur un autre support/medium mais rien d’extraordinaire. Un gros paquet de gens regardent du foot à la télé alors qu’ils pourraient prendre un ballon et jouer eux même. On se pose pas plus de questions la dessus parce que ça fait partie du paysage. On a des émissions ou des animateurs parlent un peu de tout sans trop connaitre ou avoir préparé, mais ils font un bon boulot d’animateur et ça se regarde. Faut juste se dire que c’est pareil avec les jeux vidéos sur internet. Tu peux regarder pour la performance (compet esport / speedrun / powerplay...), la découverte de tel ou tel jeu notamment avec ceux qui testent divers jeux indé dont on à pas forcément entendu parlé, font des let’s play / playthrough de jeux divers sur lequel ils font surtout un travail d’animateur... Et oui les plus regardé sont pas les plus qualitatifs... Et la musique la plus écoutée n’est pas celle qui a les meilleures qualités musicale, les film les plus regardés sont pas les plus exceptionnels... C’est partout pareil quoi.

Pour l’originalité, comme souvent dans le jeux vidéo (et presque partout en fait) quand on se pose des questions sur un phénomène faut un peu regarder en arrière. Génération précédente les studio/éditeurs moyens, qui pouvait avancer un budget sympas sur un jeu (pas AAA mais permettant un assez bon rendu), pouvait se permettre une certaine prise de risque car moins de comptes à rendre que les gros éditeurs (mais moins de possibilités que les indé car plus de fric investi)... Se sont presque tous cassé la gueule sur console (sur Pc et pour les jeux Pc c’est un peu mieux passé). Les petits succès rapportaient assez peu (pas le budget communication pour toucher un public assez large/ jeux différents touchant pas le très grand public....), les échecs coûtaient un max (car même un jeu « pas mal » visuellement coûtait cher sur la gen précédente)... On se retrouve au final sur console avec un système presque exclusivement binaire : Les gros éditeurs allongent un max de pognon (certes pour la technique mais encore une fois, aussi pour la com), ont des comptes à rendre aux actionnaires et compagnie -> prise de risque très faible on reste dans ce qui marche. Les indés globalement c’est l’inverse, sauf qu’on a tendance à oublier que le jeu indé qui est trop bien et marche du tonnerre, c’est celui qui est sorti d’une foule de jeux indés moyens, mauvais, ou s’étant totalement gaufré en terme de vente.

Le jeu moyen qui a sa petite patte originale tout en étant pas mal sur le plan technique... Bah il est plus ou moins mort sur 360 PS3, pas spécialement étonnant (mais regrettable) de pas le retrouver sur cette génération.

et j’arrête la je pensais pas avoir déjà accouché d’un pavé !

Billou

Rédaction

20 sep 2016 @ 00:11

Merci de nous avoir partagé ton avis très intéressant et aussi très détaillé ! ^^

Il est vrai que le rapport au simple divertissement et au foot est plutôt juste. Bon reste que pour le sport faut avoir la condition physique, le terrain, les gens avec qui jouer… pour jouer à un JV c’est moins compliqué.

Pour le manque d’originalité, clairement la prise de risque est bannie. Mais pourtant il y en a qui y arrive, la preuve avec Deus Ex. Les deux premiers sont tellement vieux que la majeure partie des joueurs actuels ne les connaissent même pas, les jeux ne partagent entre eux qu’une « direction ». Le transhumanisme est propre aux deux derniers, et ils ont plutôt bien converti l’essai. Comme quoi avec des gens talentueux y’a moyen d’arriver à faire quelque chose de neuf.

avatar

Apollon13

21 sep 2016 @ 08:25

après ya toujours ce petit problème :

Les joueurs veulent des jeux originaux, c’est bien... Mais à quel point ? Parce qu’avoir un jeux plus ou moins original avec son abonnement au online c’est une chose, se prendre un indé à 5 - 30€ c’est une chose... Mais à 50 - 70€, si l’originalité commence à vouloir dire « du coup je sais pas trop ou je vais et si je vais aimer », ça passe moins pour beaucoup de personnes. On va attendre les test, les retours, une baisse de prix...

Et à coté de ça les jeux déjà vu, à sortie annuelle, de licence connu, se préco en masse au premier trailer qui passe, grimpe vite fait à sa sortie sur l’étalage « meilleures ventes » ou le consommateur qui connait pas plus que ça pourra se dire « ah tien c’est le nouveau, c’est sympas ce truc »

Petit exemple chez Sony, Uncharted 4, déjà bien vendu avant sa sortie, ventes solides, territoire parfaitement connu, tout va bien. No man’s sky, gros appuis pub/com, bonnes préco, bon premier jour (me semble en tout cas), bad buzz monumental, terrain inconnu, on sait pas promouvoir ce genre de jeu, c’est pas mal la honte.

Alors certes ya un des 2 jeux qui a eu une réalisation soignée et l’autre ou on a fini les platres à la farine... Mais pour le service communication et finance ça va être assez simple « du uncharted on connait on sait vendre, votre autre machin c’est bizarre ça marche pas, la prochaine exclus qu’on mettra en avant c’est un DLC sur call of et basta » (oui je pense que je schématise un brin)