X Story : Racing Evoluzione

«Mon écurie, ma victoire» , - 9 réaction(s)

Racing Evoluzione est sorti en exclusivité sur Xbox en 2003, et a été développé par nos voisins italiens de chez Milestone. Et je suis très content de vous parler de ce jeu qui est pour moi un des grands oubliés quand on aborde les jeux de bagnoles.

J’ai passé un nombre d’heures assez démentiel sur ce titre, auquel je ne prête que bien peu de défauts. Les options de jeux ne sont pas légions, on peut s’aligner sur des courses rapides, bien entendu, mais surtout s’attaquer au formidable mode Dream. Dans celui-ci, on devient un constructeur automobile, et tout commence dans un petit garage très modeste. Notre mécano met la main sur des plans, et c’est parti pour la construction de la première voiture, de notre marque, avec notre logo ! Le jeu est ainsi scénarisé : en gagnant des championnats, on va débloquer de nouvelles options qui vont permettre d’améliorer nos voitures et d’en construire d’autres. Il faudra en assurer la promotion, et le garage va grandir de plus en plus, de nouveaux employés faisant régulièrement leur apparition.

J’adore ce concept ! Il y a ici une motivation naturelle qui n’existe pas, par exemple, dans les Forza ou les GT. Entre les courses, on passe en vue à la première personne, on se promène dans NOTRE garage, on parle à NOS employés, et on se défonce dans les courses pour que l’entreprise grandisse toujours plus. Qui plus est, plutôt que de conduire des voitures connues, avoir son propre véhicule apporte un éclairage légèrement différent : plutôt que de battre les autres en Mercedes, autant battre la Mercedes avec SA voiture. C’est tout bête, mais on se sent tout de suite concerné par ce qui se passe, et je me suis surpris plus d’une fois, en course, à regretter que ma jolie caisse s’abîme à cause d’un accrochage avec un salopard qui m’a fermé la porte. Bien sûr, il y a des licences, et environ 80 voitures sont jouables, mais ce n’est pas la même chose que d’avoir sa propre voiture. Bon, ne rêvons pas non plus, il n’y a pas de table à dessin permettant de réellement créer son véhicule : juste des modèles qui n’existent pas pour de vrai.

Au niveau gameplay, on a un titre qui entre dans la catégorie « jeu d’arcade avec skill ». Ce n’est clairement pas une simulation, mais on ne peut pas non plus faire n’importe quoi en abordant un virage. La conduite des différents véhicules peut beaucoup varier, mais on s’adapte facilement, et les courses sont intéressantes, grâce à une IA correcte et grâce à des environnements variés (urbains ou en extérieur) sur de nombreux circuits (plus de 50 !). L’ensemble est très agréable à prendre en main et en aurait fait un bon jeu même son le concept de simulation de constructeur.

Enfin, la réalisation d’un excellent niveau participe également grandement à la qualité générale. Les voitures sont joliment modélisées, les décors aussi, et l’animation est fluide et impeccable ! Jetez donc un œil sur la vidéo qui accompagne l’article… C’est un titre qui est jouable en rétrocompatibilité sur 360, c’est donc dans ces conditions que la vidéo a été faite. Franchement, ça assure, non ? Le seul véritable défaut du titre, et malheureusement pas un petit, est qu’il n’est pas jouable en ligne, un comble pour un titre exclusif à la Xbox.

Je n’ai jamais trop compris pourquoi ce jeu n’a pas été un méga-carton à sa sortie : au moins aussi joli que ses concurrents, fun, prenant, autour d’un concept qui change un peu de la routine des jeux de caisses, voilà autant d’atouts qui auraient dû le propulser tout en haut. Franchement, j’aurais aimé que ce titre devienne une licence, le concept de développement d’un garage aurait pu tirer partie de la puissance des machines actuelles pour proposer quelque chose qui personnellement m’aurait immédiatement intéressé. En attendant, essayez donc de mettre la main dessus, mais attention, ce bon vieux jeu pourrait bien vous faire oublier les jeux de bagnoles du moment…

Accueil > News

9 reactions

SauroneMX338

Rédaction

17 sep 2016 @ 18:26

Il était génial ce jeu !

lacrasse

18 sep 2016 @ 02:05

oui,oui bon titre !!!

avatar

bangy78

18 sep 2016 @ 09:20

J’avais vraiment aimé, ce titre en plus il était vraiment joli. Pour la petite histoire il était vendu avec un tee-shirt, tee-shirt que je possède encore. Par contre c’est Atari... Le logo est présent dans le coup.

TheBitMapBrother

18 sep 2016 @ 09:55

Salut à tous. J’avais bien aimé ce jeu également, hormis la voix insupportable du type qui te parlait comme si tu étais un gamin... Il y a peut-être une explication à son manque de succès : sur les premières Xbox, un problème dû au lecteur empêchait de progresser dans l’histoire. J’avais renvoyé ma copie et reçu plus tard une autre, avec le fameux t-shirt en question :)

ChupaLoL360

18 sep 2016 @ 10:42

Merci Rone pour ce flashback ! J’avais adoré ce jeu, qui m’avait tenu en haleine un bon bout de temps. A l’époque je dessinais pas mal de voitures (je me voyais même devenir car designer, j’avais 12 ans :-))), et la possibilité de créer sa propre voiture (depuis des croquis factices) m’avait séduit. Et puis il était vraiment fun à jouer avec de supers circuits.

Je le dis souvent mais les jeux de voitures actuels ont pour beaucoup abandonné la scénarisation et le côté RPG qui faisaient le charme de jeux passés (TDU, Grid, Racing Evoluzione, etc.), dans lesquels on avait l’impression de ne pas faire qu’aller d’un point A à un point B pour enchaîner des championnats, et qui donnaient un vrai sens de la progression avec un argent virtuel plus difficile à gagner (tu démarres en Lotus Elise des 90’s). The Crew s’y est assez lamentablement essayé, mais Atari ayant fermé...

avatar

bangy78

18 sep 2016 @ 19:00

@thebitmapbrother, tu as une sacrée mémoire, c’est exactement ça, jeux remplacer... Bravo, là tu m’as cloué

Jonyboy

19 sep 2016 @ 13:10

’tain je l’avais complètement zappé celui-là ! Alors que c’était vraiment un bon titre ! Un MSR like bien scénarisé. C’est pour ça qu’on l’aime cette rubrique :-)

PS HS : Saurone gagne son étiquette « Rédaction » (félicitations !) alors que BitMap perd la sienne de « jeune disciple »... WTF ? :-));-)

TheBitMapBrother

19 sep 2016 @ 18:13

@ Jonyboy : je suis en dépression depuis...

ludofast

20 sep 2016 @ 14:22

Ce jeu n’a pas fait un méga carton car il y avait un bug de sauvegarde connu, impossible de continuer la partie après quelques heures de jeu, il fallait transférer sa sauvegarde du HDD à une carte mémoire le temps de passer le bug. Micromania me l’a remboursé intégralement.