Il était une fois...Super Sprint

«Vue du ciel» , - 1 réaction(s)

Super Sprint est un jeu d’arcade d’Atari sorti en 1986, avant d’être adapté sur tous les supports du moment. On retrouve également le jeu dans diverses compilations sur des machines plus récentes.

Comme on peut le deviner d’après le titre, Super Sprint est un jeu de course, et de F1 s’il vous plaît ! Quatre voitures concourent sur 8 circuits qui se répètent sans cesse, avec juste plus d’obstacles, jusqu’à ce qu’on arrive au bout des 85 courses, avec l’apparition d’un circuit bonus final (que personnellement je n’ai jamais vu). La course est vue du dessus, sans scrolling puisque le parcours tient sur l’écran. Des raccourcis sont possibles, avec des portails qui s’ouvrent ou se ferment, et des flaques d’huile sur la piste peuvent faire perdre le contrôle du bolide. On peut également détruire sa voiture si on tombe d’un pont ou si on fonce trop vite dans un mur. Un petit hélicoptère vient alors gentiment remettre un véhicule neuf sur la piste et c’est reparti.

On a là un titre incroyablement basique, mais dont la formule a été reprise à maintes reprises, en particulier par le très bon Super Off Road (qui malgré son nom est bien sur des circuits). Tellement basique que son intérêt est vite limité dans les versions ordinateurs ou consoles. Par contre, la version arcade, quelle merveille ! La borne dispose de trois volants, et c’est bien là tout l’intérêt du jeu : affronter de vrais joueurs. De manière assez surprenante, la maniabilité est juste géniale, avec un volant très mou qu’on fera tourner comme si on faisait une roulette au baby-foot ! Les voitures réagissant au doigt et à l’œil, on développe à force de jouer un véritable talent pour prendre les virage à des vitesses totalement improbables. Quand plusieurs bons joueurs s’affrontent, chaque tour est plié en seulement quelques secondes, et la moindre erreur est fatale. J’y jouais dans un centre commercial, et la borne était un rendez-vous entre joueurs pour des défis remplis de tension.

C’est un exemple de ce que l’arcade peut apporter : le jeu est tellement simple qu’il perd une grosse partie de son intérêt sans les volants. C’est bien l’accessoire qui fait d’un jeu comme ça un véritable hit, forcément voué à l’oubli, l’arcade disparaissant des villes avant de bientôt disparaître des mémoires…

Accueil > News

Il était une fois

Il était une fois

Il était une fois vous propose de découvrir (ou redécouvrir) un ancien jeu qui a été au cœur de l’actu au moment de sa sortie, et qui a été (injustement) oublié ensuite.

Les jeux vidéo ont une histoire, et nous allons vous la raconter.

1 reactions

HawkZ

05 sep 2016 @ 11:56

Le jeu n’était pas gourmand et même la version cpc était extra !