Il était une fois...Sega Worldwide 97

«Tout à fait Sega» , - 3 réaction(s)

Sega Worldwide Soccer 97, développé et édité par Sega, est sorti sur Saturn en 1996. C’est la suite Spirituelle de la série Victory goal, mais en améliorant tellement le jeu que ça méritait bien de changer de nom. Il y aura une suite l’année suivante, et quelques déclinaisons liées à l’actu foot uniquement à destination de l’Europe (c’est assez rare sur Saturn pour être souligné !). Enfin, la série reviendra sur Dreamcast, mais le jeu n’est pas développé par Sega et l’impact sera moindre.

Le titre propose des actions classiques, et qui semblent bien maigrelettes à côté du FIFA d’aujourd’hui. Matchs d’exhibitions, ou différentes sortes de tournois, et c’est tout. Les joueurs, de diverses sélections nationales, ne sont pas les vrais, absence de licence oblige, mais la mémoire interne de la Saturn permet d’en changer les noms. Personnellement je préfère les noms inventés, souvent très drôles tellement ils sont caricaturaux. Avant de lancer une partie, on peut agir sur quelques paramètres comme la disposition de l’équipe, avec ce bon vieux 4-3-3 et ses copains.

La première impression est excellente, tant la réalisation est haut de gamme pour l’époque, renvoyant tout ce qui existait aux oubliettes. Avant cela, il y avait les ISS et FIFA sur 16bits, et la dernière claque en date était pour la version 3DO de FIFA (un très chouette jeu sur lequel j’ai passé du temps dans un magasin du boulevard Voltaire à Paris). La fluidité est frappante, les animations des joueurs sont décomposées avec finesse (même si ce sont toujours les mêmes), et la caméra zoom avec fluidité pour suivre l’action. Mais l’essentiel, Sega oblige, c’est le gameplay proposé. S’il est d’un premier abord très simple, il se révèle bien plus fin qu’on ne le pense en première intention. La balle colle au pied quand on dribble, mais c’est la seule facilité que s’autorise le titre. Pour le reste, tout demande doigté et sens du timing, que ce soit pour dribbler un adversaire, ajuster ses passes pour un jeu rapide, intercepter un ballon ou planter une tête. Ce mélange entre facilité d’accès et skill recommandé vient bien entendu directement de la science de l’arcade, et on se rend vite compte qu’il est juste impossible de battre un joueur confirmé sans un sérieux entrainement.

On oublie vite l’IA, qui suit des schémas de jeu très stéréotypés, et qui est de ce fait facile à museler dès qu’on les a identifiés. Par contre, en 1 contre 1, le jeu a une durée de vie pratiquement infinie. Quand deux bons joueurs s’affrontent, les scores sont très serrés avec peu de buts, et c’est une véritable explosion de joie quand on plante. On lance la manette en l’air et on se met à courir partout dans le salon, alors que notre adversaire se prend la tête à deux mains, se demandant encore comment il a pu manquer ce tacle glissé.

Certes, on a fait bien plus pointu (le bon vieux pointu, toujours aussi efficace celui-là !) depuis, mais ça reste un plaisir de relancer ce titre, ce qui reste possible, celui-ci ayant été adapté sur PC.

Accueil > News

Il était une fois

Il était une fois

Il était une fois vous propose de découvrir (ou redécouvrir) un ancien jeu qui a été au cœur de l’actu au moment de sa sortie, et qui a été (injustement) oublié ensuite.

Les jeux vidéo ont une histoire, et nous allons vous la raconter.

3 reactions

jmabate

01 mai 2016 @ 12:40

le meilleur jeux de foot de la saturn mais les commentaires étaient chiants ! je préférais mettre la musique ;-)

01 mai 2016 @ 13:34

C’est pas faux !^^

PXL15

02 mai 2016 @ 09:28

C’est dommage de le comparer à un FIFA. ;-)

SWWS 97 est un pur jeu d’arcade, rien à voir avec de la simu, et c’est ça qui est agréable avec ce titre. Comme c’est n jeu d’arcade, il est super facile à prendre en main, et on peut rapidement exécuter des actions spectaculaires. Mais, il faut des heures de jeu pour devenir un maître ^^, comme tout bon jeu d’arcade qui se respecte. Comme SEGA Rally par exemple, qu’on peut finir facilement la première fois qu’on y joue, mais le terminer en mode difficile et en arrivant premier est une toute autre paire de manches :).

Je ne suis pas très jeux de foot, mais pour moi, il y a 2 représentants essentiels et essentiellement arcade d’ailleurs :
>> les Super Sidekicks pour la 2D
>> et les 2 SWWS 97 & 98 pour la 3D. Plaisir garanti à 100% sur ces séries :)