X Story : Project Gotham Racing

«Un jeu bizarre» , - 18 réaction(s)

Project Gotham Racing est sorti en 2001, développé par Bizarre Creation. On considère que c’est la suite spirituelle de Metropolis Street Racer, ce qui n’est pas faux, mais PGR a juste porté à un niveau inattendu tous les éléments de gameplay de son inspiration.

Pour la petite histoire, c’était le jeu préféré de Bill Gates, et on le comprend. En peu de mots, ça a été tout simplement une claque dans la tronche de tous les joueurs. Tout d’abord du fait de sa réalisation. Je vous invite à lancer la vidéo (prise sur Xbox 360, le jeu étant rétrocompatible), vous allez être stupéfaits de constater à quel point la Xbox en avait sous le capot… Pour les possesseurs de la machine de Microsoft, c’est ce genre de jeux qui ont fait qu’il était difficile de retourner ensuite sur PS2. Une fois la première claque prise, le revers ne tarde pas à arriver quand on commence à jouer.

En effet, au-delà de sa réalisation, ce qui fait la surpuissance de cette regrettée série, c’est son gameplay qu’AUCUN jeu de bagnole n’a réussi à reproduire. Bien entendu, c’est un jeu d’arcade. Il ne faut pas chercher le réalisme ici : les voitures sont capables de prendre les courbes à des vitesses illogiques, et les collisions ne sont pas si graves que ça. Et pourtant, derrière cette prise en main immédiate se cache un gameplay qui devient vite exigeant et qui demande un certain doigté, mais sans jamais abandonné le fun du titre. Ainsi, les voitures restent très maîtrisables en dérapage, et cet élément de jeu devient très vite capital, donnant des sensations grisantes quand on réussit à doubler ou à prendre une série de virages en glissades. Cela est récompensé par les fameux kudos qui célèbrent la beauté de nos manoeuvres. Et c’est comme ça que le joueur, à la recherche des kudos, va le plus naturellement du monde tenter les manoeuvres les plus audacieuses.

L’équilibre trouvé par PGR a quelque chose de magique qui accroche le joueur pour ne plus le lâcher, et le jeu en devient fantastiquement fédérateur, les amateurs de pilotage et les joueurs qui ne fréquentent qu’occasionnellent les jeux de course y trouvant ce qu’ils viennent y chercher. Le jeu a reçu un accueil critique très favorable, sans pour autant qu’il soit porté au pinacle des jeux de courses : la minoration habituelle des critiques de jeux qui sont sur Xbox. Peu importe, les joueurs ont fait l’histoire en acclamant le titre.

La suite, PGR2, sera chroniquée une autre fois, car elle apporte elle aussi beaucoup, notamment au niveau du jeu en ligne, ce qui mérite donc un éclairage particulier.

J’anticipe vos commentaires : mais bon sang, pourquoi cette série n’existe-t-elle plus ? Elle a des fans de partout, et surtout, surtout, personne n’a jamais pu reprendre le flambeau et offrir une aussi belle copie.

Accueil > News

18 reactions

Mattanys

06 mar 2016 @ 12:53

Jamais vraiment joué aux PGR à part en démo. Par contre j’ai bien retourné MSR, mais n’ayant jamais été très doué en jeux de courses, je le trouvais un poil trop dur ! Par contre techniquement et niveau sensation, on passait déjà un cap dans ce domaine « arcade mais pas que » !

En tant que successeur niveau gameplay, Forza horizon n’est pas très loin derrière je pense.

TheBitMapBrother

06 mar 2016 @ 12:55

Difficile de retourner à sa ps2... Et aussi de mettre aussi un autre jeu Xbox :) C’est le problème des jeux qui mettent la barre haut, jouer à autre chose devient rhédibitoire. Et au lancement d’une console ils ne sont pas légion.

S4DISTIC

06 mar 2016 @ 13:12

Si je me souviens bien dans MSR il y avait la pluie mais pas dans pgr en tous cas pas dans le premier, PGR4 reste pour moi un chef d’oeuvre du jeu vidéo pour des sensations unique.

J’ai jouer a tous les PGR ainsi que MSR retourner dans tout les sens est sincèrement Forza Horizon ne me procure pas les sensations d’un PGR.

Bien sur FH2 est beau bien finis mais il manque la touche qu’avait les PGR sur xbox 360 ce petit truc que seul le studio Bizarre avait.

SauroneMX338

Rédaction

06 mar 2016 @ 15:12

Je me rappel surtout cette claque qu’était (et encore aujourd’hui) PGR3 à sa sorti sur le Line Up de la 360.. Ca manque vraiment cette licence ! Le juste équilibre entre l’arcade réaliste et la simulation abordable ..

mika450

06 mar 2016 @ 16:24

MSR mon 1er jeux de course sur dreamcast:-)) j’avait aussi après PGR 2 sur la box après l’avoir finit et que j’avait acheter la 360 ma box marcher plus alors j’avait donner tout mes 10 jeux de la box a mon neveux grave erreur regrèté:-/

oneil98

06 mar 2016 @ 16:28

PGR, sans mentir, je lui ai mis Sa mère. Tant je l’ai retourné dans tous les sens. Ce sera sûrement un cross plateforme avec le pc, qui sait, avec le retour que l’on à en ce moment avec Microsoft...

Tomchoucrew

Rédaction

06 mar 2016 @ 17:39

PGR 4 <3 un des meilleurs jeux Xbox 360 tout simplement

ice_59

06 mar 2016 @ 17:54

Que de souvenir sur le deuxième opus

Blondin

06 mar 2016 @ 18:04

J’ai surtout passé du temps sur le 4, un des meilleurs jeux de caisse à l’époque, par contre j’ai refait deux trois tour de piste il y a quelques mois, faut reconnaître qu’il a vieilli.

Le premier je n’y ai pas joué, par contre MSR a tourné un sacré nombre d’heures dans ma Dreamcast.

Jonyboy

06 mar 2016 @ 18:11

Une bien belle licence qui prend la poussière aux côtés de RalliSport Challenge... Comme Blondin, PGR 1er du nom est le seul de la série auquel je n’ai pas touché alors que je bavais devant les clips de Game One et que j’avais platiné MSR sur ma console fétiche. Va savoir... Quant aux 2, 3 et 4, OMG :-O Parmi mes meilleurs souvenirs vidéoludiques ! Merci pour ce petit instant nostalgique hebdo, toujours agréable à lire ;-)

12