X Story : Forza Motorsport

«Il faut bien commencer !» , - 11 réaction(s)

Forza Motorsport a débarqué sur Xbox en 2005, et est la manifestation évidente de la volonté de Microsoft de ne pas botter en touche avec sa console. En effet, depuis quelques années déjà, seul Gran Turismo est considéré dans la catégorie « simulation » de bagnoles. Il faut dire que le premier opus a été une révolution sur PS1, laissant peu de place à la concurrence. Des voitures en pagaille, de nombreux circuits, et surtout une approche « technique » de la conduite tranchant avec tout ce qu’on connaissait. Chaque épisode a assis encore un peu plus la domination de la série, domination sans partage laissant derrière elle les cadavres de ceux qui ont cherché à s’y frotter (Sega GT, dans le fossé, s’en souvient encore). La réputation de Gran Turismo est tellement forte que ce titre rejoint le cercle très fermé des jeux « qu’on n’a pas le droit de critiquer », et qui sont de fait « inégalables ».

Si j’ai passé un bon paquet d’heures sur le premier GT, je dois dire que je n’ai pas vraiment été convaincu par ses deux suites. Par contre, Gran Turismo 4, le contemporain de Forza, me faisait furieusement de l’œil, et je ne manquais pas une occasion d’y jouer. N’étant pas non plus un fan, je suis toujours resté très critique sur ce GT4, ayant un peu de mal avec ses circuits feintant avec les décors pour éviter de se frotter à une distance d’affichage un peu trop profonde. Un peu de mal aussi avec la médiocrité de l’IA, minable, et la conduite parfois surprenante avec des voitures qui braquent tellement peu qu’elles n’auraient aucune chance d’entrer dans mon garage. Mais bon, je ne vais pas faire semblant, même avec ces réserves, GT4 était le symbole de ce que je n’avais pas sur Xbox.

Autant dire que j’ai acheté Forza Motorsport dès sa sortie ! Et là… Le choc. Après une première heure de jeu pas évidente, le temps d’assimiler le gameplay de cette nouvelle franchise, je n’ai pas décroché de Forza, oubliant immédiatement le concurrent. Au niveau de la réalisation, c’est l’animation de FM qui fait son effet, plus que des graphismes qui ne m’ont pas donné l’impression de mettre la PS2 à l’ouest. Mais surtout, la conduite ! Turn 10 a fait preuve d’une intelligence redoutable en ne cherchant pas à singer GT, mais au contraire en développant sa propre vision de la simulation. Le bonus, inestimable, se trouve au niveau de l’IA et de la gestion des dégâts. C’est ce qui a placé FM au top de la simulation, rappelant que dans GT on doublait en s’appuyant sur des adversaires suivant un rail ou sur les barrières…

Seulement voilà, on ne s’attaque pas au patron Gran Turismo comme ça ! La presse, et une partie des joueurs (en tout cas ceux qui n’ont jamais touché une Xbox), n’ont pas « osé » installer FM au même niveau que le chef proclamé. Il était encore moins question de le mettre au-dessus. Peu importe, les joueurs, au fil du temps, ont installé Forza tout en haut. Les choix faits sont malins : on ne peut pas dire qu’une des deux franchises est bonne et l’autre non. La conduite est différente, et c’est chacun sa sensibilité.

L’intérêt déclinant du publique pour ce type de jeu fait que les deux licences ne se battront peut-être plus de la même façon. Dommage, il n’y a rien de tel pour pousser au progrès !

Accueil > News

11 reactions

LexTiGeR

06 fév 2016 @ 18:38

Aouch l’interface/Menu principal assez horrible je ne m’en souvenais pas ! mon 1er forza :)

avatar

SH4NE

06 fév 2016 @ 18:43

Une bonne série bien que trop surestimé par ceux qui n’ont touchés que ça comme jeu de voitures.

Après 6 opus, il n’y a toujours pas de conditions météorologiques, de cycles jour/nuit sur TOUS les circuits, pas de qualif’, d’arrêts aux stands et j’en passe.

Le mode carrière n’est qu’une succession de courses sur 4 tours :(

La prise en main est excellente, les menus sont ludique et la durée de vie conséquente, bien que rallongée par des épreuves à force...redondantes.

avatar

bangy78

06 fév 2016 @ 19:22

J’ai fait énormément de licences auto, et c’est Forza qui a le plus toucher mon cœur, après dans un tout autre genre Rsc aussi. Bref cette licence me fera pas quitter la Xbox

Blondin

06 fév 2016 @ 19:27

L’intérêt déclinant du publique pour ce type de jeu fait que les deux licences ne se battront peut-être plus de la même façon.

Très vrai. Comme les jeux de baston, les jeux de caisses n’ont plus la même popularité qu’avant, la « faute » aux jeux « tout en un » type GTA, qui même TPS, aventure, et donc jeu de caisse.

Après, pour continuer l’analogie avec les jeux de castagne, resteront les meilleurs. Je me rappelle encore l’époque PS1 / Saturn, des jeux de caisse il y en avait limite un par mois qui sortait, entre les Ridge Racer, Daytona, Porsche Challenge, Toca, Gran Turismo, Sega Rally, Sega Touring Car, V Rally etc etc etc... Aujourd’hui il n’y a plus que quelques licences, en général assez différentes les unes des autres.

En tout cas pour moi, dans la catégorie simulation (console) Forza a clairement pris le fauteuil du patron depuis le troisième épisode, le dernier excellent GT (le 4) remontant à quelques années maintenant.

avatar

bangy78

06 fév 2016 @ 19:29

Le seul regret c’est pour les 10ans turn 10 aurait pu faire un Dlc de toutes les pistes qui ont été dans Forza, même payant j’aurais mis la main à la poche, en guise de remerciement. Je me demande si j’ai encore ma version collector du 2 avec le fascicule sur l’histoire des voitures et des circuits

Blondin

06 fév 2016 @ 19:33

@bangy78 ; ça aurait pu être cool, effectivement, surtout que le circuit de New York me manque depuis le 4 (même si je sais que beaucoup le trouvaient injouable).

Par contre je pense que ça aurait soit fait beaucoup trop de travail, soit on aurait un droit à des circuits seulement HDisés, et pour avoir subi ça sur GT5 (avec les circuits de GT3 et GT4 passés en HD) je pense pas que ça aurait été une très bonne idée.

SauroneMX338

Rédaction

06 fév 2016 @ 20:12

Ahh Forza Motorsport .. Avec son drivatar qui te permettait de faire des courses d’endurance en lui « passant la manette », la peinture de la voiture qui restait marqué sur le rail de sécurité que l’on venait de toucher..

J’étais tellement déçu du 5 que je ne voulais pas entendre parler du 6 et pourtant .. Je l’ai vraiment apprécier bien que le parti pris du contenu ne me plait pas plus que ça !

corrs78

06 fév 2016 @ 20:53

Encore une fois un article que j’ai lu avec grande nostalgie et plaisir. Cependant je suis étonné que tu n’ais pas évoqué « l’atout XboxLive » de ce jeu qui a fait penché la balance pour beaucoup face au mastodonte GT.

c’est le seul jeu que j’ai en 3 exemplaires : collector/normal/sousBlister/ FanboyInside :)

corrs78

06 fév 2016 @ 20:55

...avec PGR et TopSpin il fait pour moi parti du trio de tete Xbox. Je les ais rincés ces jeux. Je payais le service « en ligne » avec grand plaisir :)

SauroneMX338

Rédaction

06 fév 2016 @ 21:21

Ahh non ne parle pas de pgr s’il te plait. . Trop de nostalgies avec le magnifique PGR3 encore tres beau aujourd’hui !

12