X Story : Fable

«De l’auréole aux cornes» , - 11 réaction(s)

Fable est sorti en 2004, puis a bénéficié en 2005 d’une version « Lost Chapters » plus complète. Si vous avez le choix, c’est clairement celle-ci qu’il fait privilégier. Personnellement, je suis un grand fan de la série Fable. Après avoir joué à des J-rpg pendant des années, en alternant avec des jdr US sur PC (du type Baldur’s gate), j’avais franchement besoin de quelque chose de nouveau. C’est surtout sur consoles que ça tournait en rond, le genre étant trusté par les japonais (à quelques exceptions près, on reparlera d’un certain K...R une autre fois). Les nipophiles font preuve d’une grande mansuétude pour le genre, les autres se contentent de délaisser les jeux de rôle.

Là, Peter Molyneux nous annonce un jeu absolument révolutionnaire. Un jeu où, d’après lui, on pourra faire ce qu’on veut, interagir avec tout le monde, et pendant lequel on vieillira pour terminer comme un ancêtre vénérable. Le bonhomme, on le connait, a une gouaille impressionnante et un enthousiasme communicatif. Peut-être trop ! C’est ce qui fait qu’une partie des joueurs va lui en vouloir, et surtout en vouloir au jeu qui bien entendu ne permet pas tout à fait de faire ce que ce bon vieux Peter a annoncé. Cet étonnant malentendu a générer des réactions négatives, certains reprochant au jeu ce qu’il n’avait pas, en oubliant ce qu’il proposait. D’autres réactions de rejets, plus prévisibles, se sont manifestées : celles de ceux n’ayant pas de Xbox et ayant du mal à concevoir qu’un jeu de rôle puisse ne pas être japonais. Mais bon, on peut comprendre cette réaction, Fable ringardisant en un seul jeu des années d’habitudes routinières. Vous ne serez peut-être pas d’accord avec ça, mais comme je l’ai indiqué, je suis un fan de cette franchises, et je l’assume tout à fait.

D’un point de vue plus rationnel, qu’est-ce qu’on trouve dans Fable qui en fait un jeu important ? Pas un scénario de fou, puisqu’on est dans une grande banalité. Enfant on assiste au meurtre de nos proches, et en grandissant on va tout faire pour se venger. Voilà, voilà… C’est dans le cheminement que Fable apporte beaucoup. Ainsi, on va suivre son avatar toute sa vie. Bon Molyneux a exagéré, il y a seulement 3 véritables étapes. Enfant, ado, puis adulte, plus nuancé jusqu’à la vieillesse. Mais l’air de rien, on va réellement vivre…la vie de notre avatar. Les interactions avec tout le monde, la liberté totale… Là aussi, c’était du vent, mais pas du vent basé sur rien. Si le système de communication est discutable et si cela reste limité, on peut tout de même réellement interagir avec tout le monde, et aller jusqu’à se marier (plusieurs fois si ça nous chante). Par contre, au rayon liberté, on est dans une sorte de pseudo open world pas si open que ça.

Toujours par rapport aux promesses faites, Fable apporte le changement d’apparence du héros en fonction de ses actions. S’il mange trop, il devient gros, pour prendre l’exemple le plus évident. Son comportement aura également des effets, puisqu’on peut être un véritable paladin (et on ira jusqu’à avoir une auréole !), ou bien être un sadique qui détruit les villages (et on aura une sale tronche). Une idée géniale qui donne envie de tout essayer, d’autant plus que les PNJ réagissent par rapport à notre apparence, qui est le reflet de notre personnalité et de notre réputation.

Tout ça, c’est très bien, mais paradoxalement, ce n’est pas pour ça que Fable est un jeu de rôle de première. C’est avant tout parce que c’est un jeu unique. Graphiquement, le titre a son style, marqué (et très beau), qui fait qu’on identifie en moins d’une seconde qu’on est bien dans Fable. C’est un mélange de réalisme et de conte de fées, un style par certains aspects naïf tout en étant très pointu. Je passe rapidement sur la superbe musique, sinon ma rubrique va faire 3 pages, pour m’arrêter surtout sur le ton du jeu. Un mélange détonnant tout simplement inédit jusque-là. Pas de doute, c’est un jeu anglais. Fable mélange gravité et humour décalé avec un naturel désarmant. Parfois ce sont les quêtes qui peuvent être drôles, parfois ce sont juste des éléments de gameplay (le shoot dans les poules). Certes, quand on est allergique à ce type d’humour, on ne peut pas adhérer à Fable, mais si on le tolère, ou si on en est même amateur, alors il devient impossible de lâcher la manette.

Aujourd’hui, Fable reste un jeu tout à fait jouable. Personnellement je préfère la version originale, mais vous pouvez également jouer à Fable anniversary qui est graphiquement plus joli. Les défauts de maniabilité sont toujours là, mais le cœur du jeu étant ailleurs, cela ne nuit pas au plaisir de se (re)plonger en Albion. La première vidéo provient de la Xbox Originale, la deuxième de la version Anniversary sur Xbox 360.

Accueil > News

11 reactions

avatar

BUSHIDO

09 jan 2016 @ 19:13

Quel jeu ce Fable, des heures et des heures passées dessus à l’époque. Le deuxième opus était plutôt réussi aussi.

kalud

09 jan 2016 @ 20:30

Ca reste un bon jeu et une bonne série dans l ensemble mais un peu surestimé je trouve. En parlant d ambiance je suis tout a fait d accord c est un des points fort de Legends d ailleurs.

Xcéces

10 jan 2016 @ 01:15

J’ai bien aimé les Fable dans l’ensemble, mais j’ai une petite préférence pour le 2. :)

Jonyboy

10 jan 2016 @ 10:31

Un jeu / une série inoubliable pour ma part. J’attends toujours le jeu qui me marquera autant par sa bande originale (Danny je t’aime) et son ton comme Rone le dit si bien (MontyPythonesque sur les bords). Et au rayon des détails, j’attends également toujours le jeu qui me donnera cette impression de puissance démesurée lorsqu’on se mettait en mode berserker. J’avais poussé le pouvoir à donf et le perso devenait alors énorme dans un effet spécial excellent. Associé au ralentissement du temps on devenait tout simplement invincible c’était trop bon...

XzyKoS

10 jan 2016 @ 13:19

J’aime beaucoup cette série , même si Peter Molyneux en faisait beaucoup trop et on se retrouve au finale avec des jeux souffrant de ralentissement , une optimisation pas optimale et avec une contenus bien en deçà de ses discours.

ça reste une série excellente , j’ai beaucoup aimé le 3 avec la possibilité de s’occuper de la gestion des villes , même le menu dans le sanctuaire est cool.

jmabate

10 jan 2016 @ 14:10

je l’ai fait, mais je ne le trouve pas exceptionnel ! cela reste un jeux incontournable sur xbox ! j’ai passé de bon moments mais pas assez pour suivre l’IP. mention spéciale pour la BO.

lboy

10 jan 2016 @ 17:32

Ce post n’a rien n’a voir avec le sujet. C’est en voyant le dernier article sur dead or alive 3 que j’ai re pensé au jeu dead island 3 est je voulais s’avoir si quelqu’un a des info sur sa sortie. Après avoir était repoussé plus rien

XzyKoS

10 jan 2016 @ 20:38

@ lboy : Après avoir était repousser , avoir perdu sont développeur , avec tout ce développement assez catastrophique je doute qu’on est des nouvelles prochainement

mika450

10 jan 2016 @ 21:21

fable je l’avait prit sur le xbox live des jeux retro sur la xbox 360 a l’epoque, quel jeux magnifique j’ai beucoup aimer le scénario, j’ai adorer aussi le 2 et j’ai aussi le 3 le 3 j’ai moins aimer a cause quand on arrivait moitier du jeux ça passait en mode gestion ou il faut acheter et gérer le royaume du coup ça lasser, je préfere le 1 et le 2, par contre le fable legend qu’il sont en train de faire la me plait pas c’est du free to play et que joueur contre joueur:-( ils aurrait mieux fait de faire un fable 4 a la place

Maxattacks

11 jan 2016 @ 11:02

j’ai pour ma part vraiment aimé les deux premiers opus, le 3 moins bon dans l’ensemble mais un bon divertissement.

j’ai en horreur le concept de fable légende.

pour ce qui est de nous survendre les jeux vidéo, molyneux est pas le pire franchement, si je mettais un billet de 10€ dans une tirelire à chaque foi que j’ai été déçu d’un jeux suite aux promesses des studio et des producteurs, je pourrai prendre ma retraite dans les cyclades. on nous vends une résolution et plus un jeu, on nous vend une campagne épique, elle dure 4 heures..... on nous vend un multi d’anthologie, pas de serveur dédié et du P2P bien moisi. y a pas à dire on est tous passionné, mais surtout bine crédule.

12