[MAJ] Rainbow Six Siege : guide, astuces et conseils pour bien débuter

«On va parler tactique» , - 17 réaction(s)

rainbow-6-siege-sledge.jpg

La deuxième année du contenu gratuit pour Rainbow Six : Siege est en approche, et vous êtes probablement nombreux à avoir eu le jeu pour les fêtes de fin d’année. Du coup, on s’est dit que ça serait chouette de revoir notre guide du débutant, surtout que les mises à jours et patchs correctifs ont été nombreux depuis la sortie.

Bref, voici un bon moyen de ne pas vous prendre les pieds dans le tapis lors de vos premières heures sur Rainbow Six : Siege. Si vous avez aussi des astuces, des suggestions ou même des clips rigolos, n’hésitez pas à venir sur le topic dédié au jeu.

A noter : Ce guide a été réalisé avec les dernières mises à jours disponibles pour le jeu. Elles ont modifié sensiblement l’équilibre général du jeu, des maps, des agents et de leurs équipements depuis sa sortie.

JPEG - 318 ko

Rainbow Six : Siege n’est pas un FPS similaire à ce qu’on voit depuis de nombreuses années maintenant. Bien que le jeu ne soit pas difficile à prendre en main, il révèle un gameplay plus riche qu’il n’y paraît et ceux qui n’ont jamais touché à un épisode de la série (surtout les premiers) pourraient parfois être assez désorientés.

Voici donc un guide et quelques astuces pour bien débuter dans le jeu. Parce qu’une fois qu’on a bien saisi l’essence du jeu et mis de côté la qualité du netcode, certaines parties peuvent se révéler réellement mémorables. Entre tension ultime et fun explosif, Rainbow Six Siege a bien plus à proposer qu’à première vue.

Un premier tour dans les paramètres de jeu

Comme tout bon FPS compétitif qui se respecte, il ne faut surtout pas négliger la configuration de la manette et des autres points du jeu. R6 Siege ne propose malheureusement pas de combinaisons variées pour la manette (contrairement à Halo 5 par exemple). En revanche, bien régler la sensibilité sera important. Gardez en tête qu’il sera aussi important d’avoir une bonne sensibilité horizontale que verticale, R6 Siege étant un jeu misant beaucoup sur la verticalité.

N’oubliez pas non plus la balance luminosité/contraste, car certaines maps possèdent des zones d’ombre plutôt pratiques pour se cacher. Pensez à activer le mode nocturne dans les options sonores si vous jouez sans casque et si vous ne pouvez pas monter le son trop fort. Vous pouvez également choisir de désactiver l’aide à la visée (uniquement activée dans les modes PvE) pour vous habituer à jouer sans.

Vous avez de quoi faire dans les options
Vous avez de quoi faire dans les options

Les dernières mises à jour ont introduit deux options intéressantes. La “VSync” (dans les paramètres vidéo) permet tout d’abord de forcer les 60 fps dans le mode Chasse aux Terroristes, au prix d’un tearing prononcé. Pour ce faire, placez l’option sur “Non”. Ensuite, l’option “Déploiement de gadget” dans les paramètres de commandes permet d’ajouter une manipulation lors de l’utilisation d’un gadget (comme placer une batterie avec Bandit ou une charge exothermique avec Thermite). L’intérêt de cette option est de pouvoir interrompre le déploiement d’un gadget en relâchant le bouton, en cas d’attaque imminente ou pour arrêter la pose d’une charge exothermique sur un mur électrifié. Pour cela, il faut placer l’option sur “Activer/désactiver”.

Obtenir du crédit facilement pour acheter des opérateurs

Dans un premier temps (et comme pour la bêta), vous pouvez facilement gagner 600 points en regardant les vidéos tutos (que vous pouvez passer). Ensuite, le mode Situation vous permettra de remporter jusqu’à 800 points environ par mission, si toutefois vous réussissez les trois objectifs secondaires. Sachant qu’acheter un premier opérateur coûte 500 points, vous aurez très rapidement de quoi choisir vos cinq premiers (on y revient en détails dans le chapitre suivant).

Les situations font office de tutos
Les situations font office de tutos

A savoir que recommencer les Situations en mode de difficulté supérieure, après avoir accompli tous les objectifs, ne vous rapportera presque rien. Nous vous conseillons donc de faire un maximum de missions pour avoir un maximum de points, mais aussi pour vous familiariser avec les maps et modes de jeu. Nous vous conseillons d’avoir au moins cinq opérateurs (à répartir entre attaque et défense) et d’en choisir au début un par unité, car chaque premier opérateur d’un pays coûte 500 points (1000 points pour le deuxième, 1500 pour le troisième, 2000 pour le dernier).

Choisir les bons opérateurs au début

Chaque opérateur dans R6 Siege possède des caractéristiques intéressantes, certaines plus adaptées à certains modes de jeu ou maps que d’autres. Pour débuter, il vaut mieux avoir des personnages polyvalents, qui vous aideront à bien appréhender le gameplay si particulier.

  • Sledge pour les SAS (attaquant) : son marteau et son équipement en font l’opérateur offensif le plus polyvalent du jeu, et peut-être l’un des meilleurs pour débuter. Il peut détruire n’importe quel mur non-blindé et possède un armement varié avec fusil d’assaut et fusil à pompe. Ses grenades à fragmentation peuvent s’avérer utiles pour nettoyer une salle, et sa protection intermédiaire lui permet de se déplacer avec une bonne mobilité.
  • Rook pour le GIGN (défenseur) : Rook est de loin le défenseur le plus simple à utiliser avec son lot de gilets en kevlar qu’il pourra très facilement poser au sol en tout début de manche pour vos coéquipiers. Ensuite, vous aurez tout le temps pour poser des barricades, renforcer certains murs et éliminer les drones de reconnaissance. Sa protection lourde réduit sa mobilité mais en fait un défenseur redoutable. Sans parler de son arsenal très complet. Restez tout de même proche de la zone d’objectif.
  • Ash pour le SWAT (attaquant) : La jeune rouquine des SWAT est l’un des opérateurs les plus rapides du jeu et conviendra parfaitement pour les opérations éclairs. Son lance-grenades permet de détruire toutes les parois dites “fragiles” sans se risquer à approcher les portes. Ses deux armes principales sont toutefois très proches, alors ce sera à vous de choisir en fonction de votre feeling et des accessoires proposés.
  • Jäger pour le GSG9 (défenseur) : voici un très bon défenseur léger pour la défense agressive ou de contournement. Ses trois défenses actives permettent de neutraliser jusqu’à deux grenades chacune, dans une zone d’effet assez vaste. Vous n’aurez donc pas à trop vous prendre la tête pour les placer, mais évitez tout de même les parois destructibles (murs renforcés compris). Sa carabine permet de rivaliser avec les fusils d’assaut des attaquants, et son fusil à pompe servira dans les maps plus confinées.
  • Fuze pour le SPETSNAZ (attaquant) : l’agent russe est probablement le plus meurtrier du jeu, capable de plier une partie à lui tout seul sans tirer le moindre coup de feu. Sa charge murale à sous-munitions peut nettoyer une pièce entière si elle est bien utilisée. Et comme Fuze en dispose désormais de trois (depuis la dernière mise à jour) et sont encore plus puissantes, autant vous dire que les campeurs assidus vont vite changer de stratégie après la première manche. Cet opérateur conviendra parfaitement aux débutants comme aux vétérans, puisqu’il dispose d’un arsenal très complet (et c’est le seul à pouvoir choisir un bouclier en arme principale). Attention toutefois à son statut de « lourd », car même si sa protection est élevée, il est lent et fait beaucoup de bruit en se déplaçant.

Un gameplay particulier à maîtriser

Au fur et à mesure des années, les FPS sur consoles ont vu leur gameplay s’accélérer (courir sur les murs, glissades à tout va, double saut, etc). Rainbow Six Siege reste fidèle à la licence, à savoir des affrontements relativement lents et un certain réalisme dans son gunplay et les mouvements qu’il est possible de réaliser. On se retrouve donc avec des personnages plutôt lents, des armes au recul élevé et des mouvements limités (comparé aux autres jeux du genre).

Mieux que Red Faction
Mieux que Red Faction

Pourtant, il est possible de jouer de façon très dynamique en attaque comme en défense, sous réserve bien sûr d’une excellente connaissance des maps. Au final, si votre dernier FPS en date est un certain Call of Duty 4, l’adaptation se fera plus facilement surtout si votre mode de jeu favori était la Recherche et Destruction. Mais la grande particularité de Rainbow Six, ce sont ses maps partiellement destructibles qui rendent possibles les tirs à travers les murs et la création de passages auxquels l’équipe adverse n’aura pas pensé.

Vertical Menace
Vertical Menace

En effet, la plupart des murs et des plafonds peuvent être détruits et vous aurez besoin de bien mémoriser lesquels pour ne pas vous faire surprendre par des tirs qui sembleront venir du néant. Avec la pratique, vous pourrez créer des lignes de tirs efficaces en haut, en bas et sur les côtés. Et oui, il faut garder à l’esprit que même en étant allongé bien tranquillement derrière un bureau, la menace peut aussi bien venir du dessous que du dessus.

Là, on ne voit que votre tête
Là, on ne voit que votre tête

Autre particularité très peu utilisée dans les FPS compétitifs en ligne : le coup d’oeil sur les côtés. En visant avec votre arme ou en s’équipant d’un gadget, vous pouvez légèrement incliner les épaules sur la droite ou sur la gauche (en utilisant RS et LS) et ainsi trouver des angles un peu fourbes tout en protégeant une grande partie de votre corps. La bonne maîtrise de cette technique est indispensable pour effectuer des tirs à couvert.

Un coup d’oeil sur l’interface et son utilité

Comme dans tout bon FPS en ligne, l’interface est un élément très important pour gagner une partie. Comme il s’agit de modes exclusivement asymétriques en 5 vs 5, la liste de tous les joueurs apparaît en haut de l’écran, avec les 10 opérateurs choisis (identifiables avec les icônes), les joueurs encore en vie et le temps restant pour la manche. Ces informations peuvent se révéler cruciales pour adapter votre stratégie en temps réel en fonction des agents adverses.

La ligne du haut est la plus importante
La ligne du haut est la plus importante

L’autre élément à ne pas négliger est la boussole. Alors que la plupart des FPS utilisent un radar avec la position ponctuelle des adversaires, Rainbow Six Siege se contente d’une boussole en bas de l’écran. Pour la communication, nous vous conseillons d’utiliser régulièrement les positions cardinales et le nom de la zone qui apparaît juste à droite. Annoncer par exemple un “ennemi en rappel sur la façade Nord” permettra à un allié de trouver une bonne position de contournement et de le tuer facilement.

Soyez vigilants avec les notifications contextuelles. Elle vous diront si vous avez détruit un piège avec Thatcher, si un attaquant tente de déclencher une charge sur une paroi brouillée avec Mute, si vous avez blessé un ennemi sans le voir ou encore si un défenseur tente de sortir du bâtiment pour vous prendre à revers.

L’importance de jouer en équipe

Joueurs de Call of Duty et autres FPS où les phases de respawn/rush/kill s’enchaînent à vitesse grand V, sachez que ce Rainbow Six est quasi l’opposé de ce modèle de gameplay usé/utilisé depuis des années. Ici, le jeu en équipe est obligatoire.

Un drone bien positionné peut changer une partie
Un drone bien positionné peut changer une partie

Quand on se crée une équipe, le choix des différents opérateurs aura une vraie influence sur la partie. A titre d’exemple, on s’en rend compte quand personne de l’équipe ne prend Thermite et qu’on se retrouve ensuite bloqué entre un mur barricadé infranchissable et une ouverture bien dangereuse à franchir.

En partie, les loups solitaires ne survivront pas souvent longtemps dans leur coin face à une équipe adverse unie et coordonnée. Il faut absolument se parler et se couvrir, qu’on soit en attaque ou en défense. Inutile de dire qu’il vaut mieux laisser devant un opérateur doté d’un bouclier, ou encore laisser Fuse faire un peu de ménage derrière une trappe avant de l’exploser et d’y entrer.

Ne pas négliger les caméras

C’est peut-être tout con, mais les débutants oublient souvent l’importance des caméras dans le jeu. On remarque très vite les équipes d’attaque qui connaissent bien les cartes puisqu’elles commencent le plus souvent par les détruire dès le début du jeu.

Les caméras sont d’autant plus utiles en défense puisque c’est grâce à elles que l’on peut marquer la position des ennemis. Qui plus est, c’est presque LA seule chose utile à faire quand on est mort. On peut ainsi faire complètement pencher la balance d’une partie et parfois sauver un équipier précieux encore en vie dans une pièce.

En attaque, n’oubliez pas votre drone. Il vaut mieux patienter un peu en allant faire du repérage dans une pièce au bout du couloir que de se faire descendre en 3 secondes en avançant, même avec prudence.

Si vous êtes en équipe, utilisez le marquage d’ennemi avec intelligence. En effet, le fait de marquer un ennemi l’informe du repérage et sera enclin à changer de position. Préférez plutôt annoncer un adversaire en utilisant des positions ou des éléments du décor.

Varier les stratégies

Oui, on ne voit pas grand chose
Oui, on ne voit pas grand chose

R6 Siege propose trois modes de jeu et dix cartes, disponibles de jour et de nuit. Il faudra prendre en considération chaque nouvelle variante pour planifier vos approches, que ce soit en attaque ou en défense. Par exemple, il faudra oublier un personnage comme Fuse lors d’un assaut sur le mode Otage et privilégier les attaquants rapides comme Ash, des assauts à base de grenades flash et fumigènes et des armes précises.

Il faut aussi tenir compte de l’aspect jour/nuit car en plein jour, il est plus difficile de voir ce qui se passe à l’intérieur d’un bâtiment qu’en pleine nuit par exemple, une chose à garder en tête lorsqu’on souhaite jouer avec Glaz ou Twitch. En revanche, des modes de jeu comme la Capture de Zone donne l’avantage aux attaquants avec boucliers.

Gare aux spawn kills !
Gare aux spawn kills !

Un truc important à faire aussi, c’est de mémoriser les opérateurs pris par vos adversaires, cela vous permettra d’adapter votre stratégie sur les prochaines manches. Un des attaquants possède Thermite ? Pas de soucis, une batterie de Bandit ou un brouilleur de Mute sur un mur renforcé l’empêchera de poser sa charge. Les défenseurs posent des pièges partout ? Utilisez Twitch et son drone ou bien Thatcher et ses grenades IEM.

Un dernier mot pour la fin ?

Oui, communiquez avec les joueurs de votre équipe ! Les serveurs étant zonés, vous aurez beaucoup de chance de tomber sur des français. Un équipier se met à trahir tout le monde ? Votez pour son exclusion en passant par le tableau des scores. Pensez aussi à améliorer vos armes selon vos préférence. La poignée est un indispensable pour toutes les armes automatiques, tout comme le pointeur laser sur les fusils à pompe et les pistolets lorsque l’on joue avec bouclier. Pour le reste, ce sera votre expérience qui parlera.

Accueil > News

Rainbow Six : Siege

Rainbow Six : Siege
PEGI 0

Genre : FPS

Éditeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft

Date de sortie : 1/12/2015

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

Venez discuter sur le Forum Rainbow Six : Siege

17 reactions

Cobrabaptiste67

07 déc 2015 @ 20:19

C’est un bon guide de démarrage.

Le plus important étant bien sûr un bon jeu d’équipe avec une bonne communication.

Et je dirais qu’en attaquant ne fonçais jamais tête baissé, essayer de bien tjrs repérer les lieux, d’attaquer en simultané le plus proche possible de l’objectif sur différentes façades de l’objectif en faisant des trous partout, mais aussi en faisant attention aux trous suspect déjà présent dans les murs et en surveillant toujours bien vos arrières car le plus dangereux en attaque et qu’un défenseurs vous contourne et vous prenne à revers...

P.S : l’utilisation d’un casque est très avantageux dans ce jeux alors ne l’oubliais pas si vous en possédez un.

Et si vous avez des bugs pour relancer en escouade il faut souvent, que tous relance le jeu ce qui est tout de même une honte pour un jeu autant basé sur le jeu d’équipe

Cobrabaptiste67

07 déc 2015 @ 20:24

Donc surveillez bien vos arrières je n’aimerais pas avoir à recommencer ça

http://xboxclips.com/CobraBaptiste6...

:’-))

Sphax

07 déc 2015 @ 20:27

Je veux y jouer !!! :-(( Comme un con je l’ai fait livré chez mes parents je pourrai le récup qu’à noël....

MackadaM

07 déc 2015 @ 21:00

@ Cobrabaptiste67 : GG l’ami !!!!!! couteauuuuuu ! lol

Drache Frankreich

07 déc 2015 @ 21:40

Comment bien debuter ?

jouer a rainbow six 3 raven shield,pas a ce call of strike : hardcamp.

Apres si ça vous plait tant mieu...

SauroneMX338

Rédaction

07 déc 2015 @ 23:43

@Cobrabaptiste c’était sur la béta ça non ?

Vinc3iZ

07 déc 2015 @ 23:55

Qui me paye le jeu ? Je suis presque à découvert :D

avatar

TheAuthentic

08 déc 2015 @ 08:26

Très bon jeu, il est proposé à 45€ sur PlayerBox ça fait économisez quelques sous déjà :)

avatar

XanderCage FR

08 déc 2015 @ 10:19

Ce jeu est énorme (si on aime communiquer et ne pas avancer comme un bourrin) et aucune partie ne se ressemble !

avatar

XanderCage FR

08 déc 2015 @ 10:28

PS : Les cinématiques de présentation des agents sont juste splendides !

12