Comparatif : Assassin’s Creed Unity vu par Digital Foundry

«Meilleur (ou moins pire) sur Xbox One ? » le 13 novembre 2014 @ 08:482014-11-13T09:02:52+01:00" - 42 réaction(s)

A chaque jeu multisupport son analyse technique par Digital Foundry, et Assassin’s Creed Unity ne déroge pas à la règle. C’est donc sans surprise que l’analyse des chutes de Framerate a été disséquée sur PC, PS4 et Xbox One via le site eurogamer.

Comme nous savons qu’il s’agit pour certains d’entre vous d’une nouvelle raison de vivre, voici les résultats. Si globalement le jeu subit de lourdes chutes de framerate quel que soit le support, il semblerait que ces dernières soient moins violentes sur Xbox One que sur PS4. Oui oui, vous avez bien lu. Bon, on parle globalement d’un différentiel de 5fps, donc pas de quoi s’exciter non plus. Mais pour certains passionnés un peu trop zélés qui vivaient chaque comparatif précédent comme une humiliation personnelle, ce sera toujours bon à prendre. D’autant que Digital Foundry indique que le gameplay s’en ressent : le jeu est plus vif et plus réactif sur Xbox One.

Assassin’s Creed Unity : PS4 vs Xbox One Gameplay Frame-Rate Test
Subscribe for more console and PC tech analysis : http://www.youtube.com/subscription_center?add_user=DigitalFoundry
Read our full analysis : http://www.eurogamer.net/articles/digitalfoundry-2014-assassins-creed-unity-performance-analysis
Assassin’s Creed Unity renders at 900p on both platforms.

Pour l’anecdote, Digital Foundry explique qu’ils étaient eux-mêmes si surpris du résultat qu’ils ont refait les tests sur une autre PS4 avec les derniers patchs du jeu à jour, afin d’être sûrs que leur machine d’origine n’avait pas de souci. Les résultats ont été les mêmes : consternation générale et tentatives d’explication un peu hasardeuses.

Ils mettront à jour leurs impressions en fonction des mises à jour sur les différents supports : il va de soi qu’on reste connectés 24/7 et qu’on ne vous privera pas d’informations aussi capitales.

Quoi qu’il en soit, Ubisoft a rapidement ouvert un bureau des pleurs afin de recueillir les doléances sur les errances techniques des différentes versions.

Assassin’s Creed Unity

Accueil > News

Assassin’s Creed Unity

PEGI 0

Genre : Aventure/Plates-Formes

Éditeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft Montréal

Date de sortie : 13/11/2014

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

Venez discuter sur le Forum Assassin’s Creed Unity

42 reactions

pushfred

13 nov 2014 @ 09:02

Sur la gen ps3/360 c’était pareil pour pas mal de jeux. La ps3 était censée être plus puissante que la 360, mais les jeux étaient plus stables sur xbox...La faute aux développeurs ?

mixou59190

13 nov 2014 @ 09:06

il faudrait que l’on m’explique : sur la old gen, la 360 était moins puissante mais les jeux étaient plus jolis.... ici sur la current gen la X1 est soit disant moins puissante et un calvaire à travailler et ont se retrouvent avec un AC unity plus abouti sur one que sur ps4 qui au passage est plus aisée à travailler.....

Mr Moot

Rédaction

13 nov 2014 @ 09:28

mixou59190 ne pas tout mélanger ! La gen précédente la 360 était facile à programmer, alors que la PS3, c’était chaud. Pour les jeux multiplateformes en général ils développent un jeu pour une plateforme et font le portage sur les autres. Donc bien souvent on avait un portage sur PS3.

Ici c’est pas vraiment la même, les deux consoles ont quasiment la même architecture, ils doivent se contenter de faire une version médiane du jeu, avec avantage à la PS4 qui a plus de GPU + une meilleure ram, ça permet un gain graphique à moindre coût en terme d’optimisation, alors que la One qui a une archi qui ressemble un peu à la 360 est désavantagée, puisqu’il faut plus travailler l’optimisation. En plus elle a un couple GPU + ram moins performant que la PS4.

Sauf que :

1/ MS envoie ses équipes épauler les développeurs pour mieux tirer partie de sa console

2/ Leurs SDK catastrophiques du début ont été remplacés par de plus efficient

3/ Les développeurs de Unity ont dit être limité par le CPU, et celui de la One est cadencé à 1.75 pour 1.60 chez la concurrente.

on se retrouve avec un AC unity plus abouti sur one que sur ps4

Plus abouti, faut pas exagérer, les deux versions ont leurs tares, y’a pas vraiment de « superior » comme ils disent.

demeter

13 nov 2014 @ 09:39

J’imagine la tete des ps4 no parity a l’heure actuelle ,peut qu’ils comprendront que leur superpuissante console ne l’est pas tant que cela au final.

Mr Moot

Rédaction

13 nov 2014 @ 09:45

demeter ben quoi ? ils ont eu ce qu’ils voulaient, y’a pas de parité ! ;-)

jmabate

13 nov 2014 @ 10:18

sauf que 10 fps perdu sur 60 fps, cela représente + de 16% de fluidité en moins (Call of AW) pas forcément visible

sauf que 10 fps perdu sur 30 fps, cela représente + de 33% de fluidité en moins...ce qui est dommage...très dommage et cela fait très mal aux yeux :-((

pushfred

13 nov 2014 @ 11:46

Sans maîtrise la puissance n’est rien...

Larangys

13 nov 2014 @ 12:15

Bref les deux versions rament et ne sont pas au point, je ne suis pas sur que les possesseurs de One aient franchement envie de faire les malins... « Ouais mais sur ma console Unity il rame moins que sur la tienne, nananère ! » Pas de quoi être fier :-/

The old jinx

13 nov 2014 @ 12:35

Le plus gros avantage de la one c est son equilibre cpu. En effet les performances de la ps4 s effondrent des que le cpu est solicite. La gddr5 est une vraie calamité pour le cpu et ce a cause de sa bande passante. La ou la one avait fait le pari d une ddr4 helas non disponible.. Il faut aussi savoir que le cpu de la one fait 6 op par cycle contre 4 pour la ps4.. la difference est donc plus grande que juste quelques mhz de plus. Enfin l architecture de la one (dites de supercalculateur) et son esram n est absolument pas faite pour les moteur de jeux actuel, mais est plus tourné vers le futur.. cf (le moteur de epic games j ai mangé son nom).

La one est meme capable de calculer du rendu avec son DSP.

Plus direct x12 et windows 10 qui a eux 2 vont faire d enormes economies cpu , la one est loin d avoir dit sont dernier mot

pushfred

13 nov 2014 @ 13:04

une analyse de pro « the old jinx » ! Toi et mr moot vous assurez.