Tomb Raider s’offre un trailer version longue

«If I don’t survive...» le 8 décembre 2012 @ 12:242012-12-10T18:38:32+00:00" - 3 réaction(s)

On peut dire que Lara était supportée pendant la cérémonie des Video Game Awards 2012 puisqu’un orchestre a accompagné le trailer diffusé.

On y retrouve des phases de jeu déjà vues, mais aussi quelques nouveaux passages. Si vous souhaitez arriver directement à la vidéo, vous pouvez passer directement à 2 minute 40.

Pour rappel, la sortie de Tomb Raider est prévue pour le 5 mars 2013.

TOMB RAIDER - Trailer Survivor
Toute l’actualité de TOMB RAIDER : http://www.xboxygen.com/Jeux-Xbox-360/Tomb-Raider
Tomb Raider

Accueil > Médias > Vidéos

Tomb Raider

PEGI 18

Genre : Aventure/Plates-Formes

Éditeur : Eidos Interactive

Développeur : Crystal Dynamics

Date de sortie : 5/03/2013

Date de sortie XO/PS4 : 31/01/2014

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, Playstation 4, Playstation 3, PC Windows

Venez discuter sur le Forum Tomb Raider

3 reactions

pieur

08 déc 2012 @ 15:56

2"10 : Elle arrache un pilier à la force des bras ?! Ok pour la crédibilité, génial. Le reste me plait bien par contre. Moi qui n’ai jamais pu faire de Uncharted, ca semble être vraiment similaire.

gunm

08 déc 2012 @ 17:07

De loin le meilleur trailer de ces VGA !

Moi qui n’ai jamais pu faire de Uncharted, ca semble être vraiment similaire.

Ça na rien à voir. (heureusement)

Tien voici un petit aperçu par cryoakira sur le forum de gamersyde.com.

Bon, à défaut d’un article rédigé, voici un petit CR des 3 heures que j’ai passé sur le jeu.

>> La structure : le début est linéaire, mais on retrouve la structure des précédents TR : couloir - petite zone à explorer - couloir - petite zone à explorer... Ces zones gagnaient progressivement en taille. CD affirme que le jeu, passé le début que l’on a fait, prend la forme d’un HUB et que l’on peut se balader entre les différentes zones pour découvrir de nouveaux passages vers des destinations supplémentaires, à la façon de Metroid. J’ignore la taille réelle du monde, j’ignore la taille maximum de certaines zones mais oui, la structure est bien là. Dès le départ, on voit des passages que l’on ne peut atteindre faute d’équipement adéquat.

>> L’exploration : il y en a dans ces petites zones ouvertes. Il y a beaucoup d’éléments à trouver : artéfacts, données sur les persos, l’ile ou les légendes (le background semble très travaillé), tombeau caché recelant des mini-puzzles, défis par zones...

>> Les puzzles : ils intervenaient régulièrement. A l’image des précédents TR de CD, ils sont très bien intégrés à l’environnement et reposent essentiellement sur la physique : poids, mouvement, force du courant, propagation du feu... Rien de trop compliqué mais ce n’était que le début.

>> Les combats : lorsque Lara approche d’ennemis, elle s’accroupit automatiquement. En fait, il est possible de se la jouer discrètement : briser la nuque d’un adversaire, le tuer silencieusement à distance, provoquer une distraction pour contourner... Mais lorsque l’on passe à l’action, c’est très bref et très brutal. Une flèche (avec l’arc tendu au max) empale un adversaire, une balle dans la jambe et le gars trébuche, vous permettant d’aller l’achever d’un coup de piolet. Les head shoot sont radicaux. Le feeling est excellent (notamment l’arc, très bien fichu), les adversaires ont des comportements variés (rester à couvert, charger, balancer des cocktails molotovs...), bref, c’est bon et, pour ceux qui le redoutaient, cela n’intervient que ponctuellement. Nous ne sommes pas dans un shooter.

>> La plate-forme : hors tutorial, c’est naturel. Si vous devez sauter sur une façade éloignée et vous rattraper avec un piolet, c’est purement au jugé. Il n’y a pas d’automatisme, juste parfois, sur un saut un peu limite, la possibilité de se rattraper de justesse en appuyant sur un bouton mais ce n’est pas non plus rare de se vautrer lamentablement.

>> L’aspect statistique : un peu comme dans Far Cry 3, il y a une couche statistique. En explorant, réalisant des actions particulières, chassant des animaux, collectant des plantes, Lara gagne de l’XP et des pièces détachés. L’XP permet de renforcer les compétences de Lara dans 3 domaines : survie, combat, armes. Les pièces détachées servent à renforcer les armes et les équipements (donc d’accéder à des zones cachées). Ce n’est pas intrusif, plutôt contrôlé (au-delà d’un certain nombre d’animaux dépecés dans une zones, Lara n’a « plus rien à apprendre ») et globalement, j’ai trouvé ça très sympas.

>> Les QTE : oui, j’en ai eu, mais surtout au début et en gros, je dirais 3-4 sur 3 heures de jeu. Plutôt raisonnables.

Le résultat n’est pas du uncharted. Cela reste fidèle à TR tout en prenant de grosses libertés. Personnellement, j’ai vraiment adoré. La réalisation est bonne, le feeling excellent, mais c’est surtout l’ambiance qui m’a littéralement scotché. Ce n’est pas un « survival » à proprement parler car on ne manque pas de munitions par exemple, mais le jeu nous maintient constamment dans un état d’esprit de « proie ». Lara s’en prend vraiment plein la gueule, traverse des endroits glauques, rencontre des personnages vraiment pas clair dans leur tête et quand on se retrouve en pleine nuit, au milieu d’un orage, cerné par des loups qui courent dans les buissons, l’arc brandit je vous assure qu’on en mène pas large. Il faut dire que l’absence de HuD et les commentaires de Lara contribuent énormément à l’expérience.

Le jeu a des choses à prouver sur la longueur, comme l’aspect tomb raiding, mais c’est clairement un titre que j’attends BEAUCOUP.

le raja

08 déc 2012 @ 21:20

Ouaaaaww !!