Full Metal Furies : on a joué, on a aimé !

«Oldies but goodies !» le 16 juin @ 08:052017-06-15T23:50:41+02:00" - 0 réaction(s)

Full Metal Furies est en quelque sorte un mix entre Beat’em All et action-RPG. Créé par CellarDoorGames, le papa de Rogue Legacy, le jeu a été pensé pour accueillir jusqu’à quatre joueurs en mode coopération mais comporte aussi un mode solo.

Au commencement, le joueur doit choisir deux personnages parmi quatre classes disponibles : ingénieur, tank, soldat, et sniper. Chaque personnage étant spécialisé dans un domaine de compétences, il possède donc son propre arbre de skills. Au fil de l’aventure, le joueur sera invité à investir des points afin de faire évoluer, booster et modifier les compétences de ses personnages. L’évolution d’une compétence pourra par exemple changer son attaque principale, passant d’un simple coup classique à, selon l’évolution, un enchaînement de combos ou à un coup plus lent mais plus puissant.

Côté prise en main, chaque touche de la manette correspond à une action bien spécifique, à savoir attaque, défense, déplacement rapide (saut, charge, grappin, etc.) ainsi qu’à une compétence spéciale. Il faut savoir que ces deux dernières auront un temps de recharge.

Après avoir joué une quinzaine de minutes, on a la confirmation que l’influence RPG est bel et bien présente, d’une part via les statistiques des personnages mais surtout via leur personnalisation.

Le joueur pourra choisir son équipement, plutôt classique, mais assez diversifié, avec 72 pièces d’équipement qui seront à looter sur les ennemis. La personnalisation passe aussi par l’assignation des touches, à chacune d’entre elles correspond une compétence pour laquelle il y aura 4 actions disponibles, soit au final 16 possibilités. Ces choix seront essentiels car les combats sont basés sur un système de combos assez accessible mais qui devient, au fil de la progression, de plus en plus technique.

Par exemple, l’ingénieur peut placer une mine, y attirer les ennemis, pour ensuite déployer une tourelle anti-aérienne, puis sacrifier ses chargeurs afin de ne tirer qu’une unique balle sur l’ennemi, ce qui aura pour effet de faire un coup critique automatique et, enfin, changer de personnage pour le sniper, qui occasionnera un coup critique sur une cible dans les airs. Tout ça s’enchaîne super bien.

Niveau histoire, on peut compter sur un mode aventure riche et bien complet avec des niveaux qui s’enchaînent, chacun étant gardé par des hordes de mobs, un demi-boss et enfin le boss final. On pourra compter sur la variété des mondes visités, l’enfer, la montagne ou la forêt par exemple. Certains niveaux seront cachés sur la map et ne seront trouvables qu’à l’aide d’indices, laissés sur des gravures à récolter au fil de l’aventure, et qui ne seront consultables qu’une fois revenu à votre campement.

Pour conclure, Full Metal Furies est donc un très bon jeu indépendant, plaisant, et que l’on attend pour août si tout va bien.

Full Metal Furies

Accueil > Médias > Vidéos

Full Metal Furies

Full Metal Furies
PEGI 0

Genre : Action/Beat them up

Éditeur : NC

Développeur : CellarDoorGames

Date de sortie : 2017

Prévu sur :

Xbox One, PC Windows