Sea of Thieves : on a joué au jeu de pirates de Rare, nos impressions !

«Ça donne envie d’en voir plus !» , - 16 réaction(s)

Le dernier jeu de Rare s’est fendu d’une présentation assez différente des autres lors de la conférence Xbox et histoire de comprendre un peu plus le principe de Sea of Thieves, nous sommes allés voir les développeurs et en avons profiter pour faire une première session manette en main. Voici nos impressions.

Avant de détailler ce à quoi nous avons pu jouer, il convient de rappeler ce que l’on sait du jeu, c’est à dire pas grand chose en fait. La majorité de nos questions posées au directeur créatif du titre n’ont pas trouvé de réponse. On sait que le jeu a vocation à être joué à plusieurs, mais ça n’est pas pour autant un MMO. Il s’agit plutôt d’un jeu dans lequel les joueurs peuvent s’inter-connecter pour partager une expérience avec leurs amis. On comprend au final que le principe s’apparente plutôt à ce qu’on peut par exemple trouver dans The Division.

Aucune date de sortie n’est annoncée, et aucune date ne nous a été donnée non plus, pas même une fenêtre de tir, pas même un « 2017 ». À la question « Mais si vous ne pouvez pas montrer grand-chose du jeu aujourd’hui, c’est qu’il ne sortira quand même pas cette année, non ? », la réponse est restée évasive mais on devine bien que le titre est prévu au mieux pour l’an prochain.

La communication est bien verrouillée et bien des mystères continuent d’entourer le jeu. Néanmoins, la démo à laquelle nous avons pu jouer était assez solide pour qu’on comprenne déjà les mécaniques de jeu en mer. Le but de cette démo n’était pas de nous faire découvrir le jeu, mais bien de nous proposer un prototype, une aire de jeu dans laquelle on pouvait s’amuser. Et ça a fonctionné.

Nous avons commencé la partie sur une île pour rejoindre un gros bateau pirate. L’île était fidèle à ce qu’on avait pu voir dans le premier trailer, avec sa végétation et ses couleurs chatoyantes qui font un bien fou à côté de tous les TPS/FPS gris ou marrons qu’on a l’habitude de voir. Dans notre petit groupe, chacun disposait d’un personnage différent, mais aucune caractéristique distincte des autres. Sans arme ni matériel, les seules actions possibles des persos étaient de pouvoir jouer de la musique ou de boire de la bière. Je n’avais pas pensé à prendre de la bière sur le bateau mais l’un de mes compère ne s’est pas laissé mourir de soif, et a fini par voir son écran se troubler.

Après avoir attendu ceux qui se jetaient à l’eau volontairement, l’équipage était finalement réuni sur le pont, et c’était parti pour notre grande traversée. Mais là encore, c’était sans compter sur nos débuts dans le jeu. Eh oui, nous sommes sur un navire, et laisser l’ancre à terre ne fera nous fait pas avancer d’un poil, même si on a bien déployé la grand voile. C’est donc avec une équipe de soiffards et de musiciens que j’ai pris le large à la recherche d’un autre bateau avec lequel en découdre. Nous avons mis un certain temps avant d’en trouver un, mais l’esprit bon enfant qui régnait sur le pont nous mettait à l’abri de toute autre préoccupation que de celle d’aller faire la guerre à un autre équipage. Il faut dire que c’est pas tous les jours qu’on joue La chevauchée des Walkyries à l’accordéon sur le pont d’un bateau et avec un gars qui boit une bière à côté de soi. Disons-le clairement, on rigolait bien. Mais les choses sérieuses arrivaient alors que la silhouette d’un bateau ennemi se voyait à tribord. J’ai donc pris les rênes du navire en direction de l’ennemi parce que quand même faut pas déconner, on n’allait pas jouer de la musique toute la journée.

C’est là que l’esprit de coopération dans l’équipe a commencé à se mettre en place, et qu’on a sans doute touché le point sensible que Rare voulait nous faire ressentir, c’est à dire un jeu à multi avec de l’humour et dans lequel chacun participe à l’effort commun tout en restant libre de ses actions. Naturellement, un joueur est monté sur le mât principal pour me guider (car on ne voit pas vraiment où on va avec la grand voile devant soi), un autre s’est mis au canon tandis que le dernier m’accompagnait toujours à la musique. « A gauche toute » a hurlé le développeur parce qu’on recevait déjà des boulets sur la tronche. Une fois du bon côté, les canons de chacun ne s’arrêtaient plus, et il fallait continuer de manœuvrer le navire pour que les boulets atteignent leur cible. A noter que nous avions des canons illimités dans cette démo mais qu’il faudra les recharger à la main dans le jeu final. Au bout de quelques minutes, nous étions venus à bout de l’ennemi qui coulait devant nous. Ahah, gagné ! Il faut dire que descendre l’ancre au milieu d’un combat nous a bien aidé pour manœuvrer plus facilement. Mais attention parce que le faire tout seul est évidemment bien plus long que si chacun vient tourner la roue avec nous.

La bataille était donc gagnée mais c’était sans compter les dégâts subis par notre bateau. Et même si nous avions réussi tant bien que mal à colmater les brèches du pont inférieur (en appuyant sur Y dans les trous pour y mettre des planches de bois), l’eau était montée à un niveau qui ne nous laissait guère d’espoir. Et en effet, nous étions coulés au prochain combat.

Cette demi-heure en compagnie de Sea of Thieves s’est révélée très plaisante et la bonne humeur qui régnait sur le pont y était pour beaucoup. Il faut dire que Rare a tout fait pour nous mettre à l’aise avec le jeu. Nous étions complètement libres de faire ce que nous voulions, sans tutoriel, avec un accordéon pour chacun et un peu de bière. Couplé à un univers chatoyant très réussi, ça ne pouvait que bien se passer. La démo tournait sur PC en 60fps mais le développeur présent nous a assuré que le rendu serait similaire sur Xbox One, mais plutôt à 30fps. On a quand même demandé l’air de rien si ce serait plus sur Scorpio mais aucune communication n’est possible à ce sujet pour l’instant. Le rendu actuel est en tout cas très agréable à l’oeil ! Les vagues et effets d’eau sont de toute beauté et la palette de couleur utilisée y est pour beaucoup dans le superbe univers que nous avons pu découvrir. Reste maintenant à découvrir toute la profondeur du jeu et les mécaniques de groupe, de quêtes, les ennemis, l’amélioration du personnage et de son navire (on nous l’a confirmé), etc.

Pour un premier jet, nous avons été conquis et on a maintenant hâte d’arriver à la prochaine étape !

Accueil > Médias > Vidéos

Sea of Thieves

Sea of Thieves
PEGI 0

Genre : Action

Editeur : Microsoft Studios

Développeur : Rare

Date de sortie : N.C.

Prévu sur :

Xbox One, PC Windows

16 reactions

kalud

14 jui 2016 @ 17:31

A la the division ? Eh mince beaucoup moins intéressant d un coup

FrenchAnarchist

14 jui 2016 @ 17:56

j adore cette esprit et ce graphisme. par contre pas de date. un jeu que j attend pour sa beauté et son univers. une sorte de fable pirate multijoueur coop et coloré ; peace

Blondin

14 jui 2016 @ 18:02

Je me répète mais j’adore le concept.

C’est complètement subjectif, parce que c’est même pas le principe du jeu, c’est l’univers ! Un jeu de pirates quoi... J’ai acheté AC Black Flag rien que pour ça :)

Et c’est tellement bien transposé, le coté un peu léger, dépaysant, pirates des caraïbes... J’ai juste peu que ce soit injouable seul ou sans le casque à brailler des « tourne à gauche ! » ou ce genre de truc. J’espère que la coopération ne sera pas poussée à l’extrême, au point d’être perdu sans ta bande de pirates habituelle sur le pont.

Litltle gibus

14 jui 2016 @ 18:23

idem la coop a toute les sauces je m’en méfie maintenant c’est a la mode c’est pas pas mon truc.. A voir

avatar

bangy78

14 jui 2016 @ 18:24

Bon ce premier, compte rendu semble relativement bon, c’est cool

SauroneMX338

Rédaction

14 jui 2016 @ 18:30

J’ai pas tout suivis du coup, vous avez joué tout les 4, membres de la rédac’ ensemble, ou toi tout seul avec des randoms sur place ?

Jonyboy

14 jui 2016 @ 18:42

Comme Blondin je suis déjà fan du concept, et ce retour confirme ce que je m’étais laisser à imaginer. Donc je suis ravi ! J’ai également un peu peur d’un besoin inflexible de coéquipiers, parce que trouver 3 autres joueurs avec le même jeu et les même horaires dans sa liste d’amis, c’est pas toujours évident... Mais c’est notamment pour ce type de jeu que les fonctions de clubs et recherche de groupes devraient faciliter l’accès à l’expérience !!! Hâte d’en savoir plus :-)

kalud

14 jui 2016 @ 20:10

Moi rien que pour l univers je prend mais ca intérêt d tte bien articuler pour le multi. Et comme blondin j avais pris black flag en partie (voir totalité) pour cette ambiance pirate.

Litltle gibus

14 jui 2016 @ 20:11

si vous voukez de l’ambiance pirate prenez monkey island... enfn je sais pas..

Blondin

14 jui 2016 @ 20:18

C’est vrai que Monkey Island c’était cool. Mais ce que j’ai vraiment aimé dans Black Flag (et qui a l’air vraiment cool dans Sea Of Thieves) c’est le fait de pouvoir « jouer » au pirate : tu te balades en bateau, tu pars à l’abordage, tu tires au canon, tu chantes des chansons de marin en buvant du rhum (bon, ça tu peux le faire à la maison, mais c’est pas pareil)...

12