Dead to Rights : Retribution en images et vidéo

«Le nouveau Namco» le 30 avril 2009 @ 17:042009-04-30T19:33:42+02:00" - 1 réaction(s)

Annoncé en février dernier, Dead to Rights : Retribution a été présenté cette semaine à la presse anglo-saxonne (Joystiq et Kotaku pour la news), l’occasion de revenir un peu plus en détails sur le jeu et de rassembler quelques nouvelles images.

Voulant exterminer la racaille de sa chère ville, Jack Slate (vous) et son chien (vous aussi), imposeront un nouveau style : le carnage à volonté. Le jeu sera interdit aux moins de 18 ans et donc plutôt violent (voir les images) avec une bonne dose d’hémoglobine derrière chaque coup.

Les développeurs veulent offrir tout simplement les meilleurs corps-à-corps dans un jeu en 3D. Pour cela le joueur pourra distribuer plusieurs coups en même temps et dans toutes les directions : lancer un coup de poing au visage d’un ennemi et parer, par exemple une attaque sur le côté. Les prises seront aussi disponibles, on pourra prendre un ennemi comme bouclier, le forcer à s’agenouiller ou même le lancer. Il y aura un système de couverture classique « à la Gears ».

Il sera donc aussi possible de contrôler son fidèle compagnon. Le chien pourra s’approcher discrètement des adversaires pour éventuellement leur sauter à la jugulaire.

Le jeu dure, selon les développeurs, entre 10 et 15h et n’a qu’une fin. Le moteur du jeu est inédit et 18 mois on été nécessaire pour finaliser l’histoire du jeu, on peut donc espérer un scénario béton !

Dead to Rights : Retribution

Accueil > Médias > Images

Dead to Rights : Retribution

Genre : TPS

Éditeur : Namco Bandai

Développeur : Volatile Games

Date de sortie : 23/04/2010

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3

1 reactions

avatar

zx6r4

30 avr 2009 @ 19:31

Il y a de bonnes idées, graphiquement c’est pas mauvais, par contre j’ai un peu peur de l’IA. Dans la vidéo à 1mn10, lorsque l’on incarne le chien, celui-ci attaque un adversaire alors qu’un autre juste à côté, même si retourné, ne bouge pas d’un poil. Du coup je suis un peu septique.