Borderlands 3 : nos impressions après 2h de jeu

«Etalon du cul, viens dire bonjour !» , - 0 réaction(s)

Bienvenue chasseurs de l’Arche, prêts à défourailler et massacrer sadiques et autres joyeusetés ! Nous avons eu la chance de nous rendre dans les locaux de Take-Two Interactive pour poser nos mains sur une première version jouable de Borderlands 3. La session de jeu a duré un peu moins de 2h et nous avions le choix de jouer avec Amara la sirène (notre choix pour cette preview) et Zane l’assassin.

JPEG - 1005.9 ko

Tu ne trouveras pas meilleur équipement ailleurs .... Je m’en suis assuré

Qu’il était difficile de lâcher notre manette à la fin de cette démo, septembre nous paraît bien loin. Les habitués de la licence ne seront pas perdus, Borderlands 3 c’est tout ce qui a fait le succès de la série, en mieux ! Le jeu conserve l’ADN de ses aînés tout en y apportant des améliorations fort appréciables. Notre personnage est à présent bien plus agile dans ses déplacements, avec au programme glissades et escalade de certains éléments du décor. Les combats sont ainsi beaucoup plus dynamiques, d’autant que nos adversaires sont bien plus mobiles qu’auparavant. Mais ce qui fait toute la force du gameplay de Borderlands depuis le premier épisode sorti en 2009 ce sont ses nombreuses armes. Là aussi Gearbox nous a concocté de bien jolies nouveautés, car à présent certaines armes possèdent deux modes de tir qui peuvent totalement changer leur gameplay.

Ce double mode peut aussi permettre un double type et donc la possibilité d’exploiter les faiblesses de plusieurs ennemis avec une seule arme. Et encore une fois la quantité d’armes disponibles est gargantuesque et une même arme peut avoir des accessoires différents qui ont eux aussi un impact sur le gameplay. Vous l’aurez donc compris, le gameplay se renouvelle en permanence dès que l’on s’équipe d’une nouvelle arme et c’est vraiment grisant ! Enfin, on retrouve comme dans les précédents épisodes trois arbres de compétences pour nos chasseurs de l’Arche.

Nous avons essayé les trois compétences actives d’Amara, cependant le temps de jeu était trop court pour essayer plusieurs combinaisons de compétences passives. Les compétences de notre nouvelle sirène proposent trois gameplay totalement différents et trouveront chacune leur utilité selon les situations (il est possible de changer de capacité à tout moment). Tout d’abord, il y a celle du corps à corps, Amara bondit en avant et provoque une onde de choc qui inflige des dégâts aux ennemis et les projette au loin (pratique au bord d’un précipice par exemple). Ensuite, il y a une compétence à distance où Amara envoie une projection vers l’avant qui inflige des dégâts aux ennemis sur la trajectoire tout en pouvant leur infliger un effet électrique. Et enfin celle qui sert plutôt de support où Amara invoque un bras qui saisit un ennemi et l’immobilise pendant plusieurs secondes. Les builds possibles sont donc nombreux et chacun y trouvera son plaisir. Petit bémol cependant, les véhicules sont toujours aussi lourds à diriger que dans les anciens épisodes et on regrette qu’ils n’aient pas pu bénéficier de cette nouvelle dynamique insufflée dans les déplacements à pied.

JPEG - 887.4 ko

Pas besoin de diplôme de médecine quand on a la classe

Visuellement, Borderlands 3 conserve son identité avec un cel-shading toujours bien maîtrisé. Les effets de lumière étaient plutôt jolis pour cette démo mais, gourmandise oblige, on ne peut qu’espérer que le jeu sera encore plus soigné pour sa sortie en septembre prochain. Le jeu est aussi plus gore que ses prédécesseurs. À présent les têtes sautent, les membres s’arrachent et le sang gicle, bref un joyeux foutoir au milieu des tirs et explosions. Côté mise en scène et scénario et au vu des quêtes que nous avons pu effectuer pendant cet essai, on peut affirmer que l’humour de la franchise est toujours présent et en grande forme.

On retrouve des dialogues et noms de boss bourrés d’humour ou de références (par exemple une référence à Fallout et son écran de chargement). Les quêtes sont toujours bien écrites et l’on a hâte de se lancer dans l’aventure. Comme cela avait été montré, nous retrouvons aussi certaines têtes connues. C’était le cas dans cette démo avec l’apparition de Rhys du jeu Tales from Borderlands ou encore Ellie apparue dans Borderlands 2. On nous a aussi rapporté que, contrairement aux anciens jeux où l’action ne se déroulait que sur la planète Pandore, cette fois c’est sur plusieurs planètes que notre aventure nous mènera. Enfin, nous n’avons rencontré qu’un seul bug durant cette session. Notre personnage ainsi que ses armes sont devenues invisible après un décès. Rien de bloquant pour continuer de jouer, mais compliquant un peu la visée. Cependant, on ne doute pas que ce bug sera corrigé avant la sortie du jeu.

JPEG - 818.3 ko

Ça s’annonce bien !

On ne va pas nier que cette démo nous a beaucoup plu. Borderlands 3 semble tirer le meilleur de ses aînés tout en y apportant des améliorations. Le jeu s’annonce très bon et il nous tarde d’en voir plus afin de confirmer ou non ce sentiment. Nous vous donnons rendez-vous dans un mois lors de l’E3 pour plus d’informations.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1592.jpg?1553800269

Accueil > Focus > Previews

Borderlands 3

Borderlands 3
PEGI 0

Genre : FPS

Éditeur : 2K Games

Développeur : Gearbox Software

Date de sortie : 13/09/2019

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows