On a combattu les floods sur Halo Wars 2 : Awakening the Nightmare - Nos impressions

«Ça va flooder ce soir» , - 1 réaction(s)

Annoncé en catimini il y a quelques jours de cela, l’extension Halo Wars 2 : Awakening The Nightmare sera disponible cet automne. Si cette extension proposera une nouvelle campagne scénarisée centrée sur les Bannis, ainsi que deux nouveaux leaders au service d’Atriox, c’est au mode Terminus Firefight que nous avons pu nous essayer le temps de quelques parties.

Touche pas à mon Core

Dans le petite monde du STR, même s’il est compliqué d’innover via de nouveaux modes de jeux, Halo Wars 2 avait su tirer son épingle du jeu lors de sa sortie grâce au mode Blitz, variante ultra rapide du STR centrée sur l’attaque. Creative Assembly, jamais à court d’idées, décide pour cette extension d’apporter un nouveau mode de jeu pouvant faire souffler un vent de fraîcheur sur les petits potes du Major. En effet, le Terminus Firefight est un mode hybride à mi-chemin entre le Firefight, désormais bien connu des joueurs de Halo, et le Tower Defense, le tout à la sauce STR.

Lors de notre essai, notre mission était de défendre notre « Terminus » (aussi appelé Nexus ou Core selon vos habitudes de jeu), installé non loin de notre base principale, face à cinq vagues ennemies de plus en plus puissantes. Si les premières vagues sont une réelle partie de plaisir, la variation des factions et des archétypes d’ennemis d’une vague à l’autre nous oblige à rester à l’affût et de ne pas spécialiser notre armée. Il faudra d’ailleurs être d’une réactivité à toute épreuve pour pouvoir créer nos unités, les améliorer, construire de nouveaux avant-postes sans découvrir nos défenses arrières.

Fort heureusement, au début de chaque vague, la mini-map nous indique les routes (aussi appelées « lanes » dans le jargon des STR et aux MOBA) empruntéee par les ennemis pour ne pas se trouver pris à défaut en couvrant inutilement un front désert. Pour l’heure, les parties étaient limitées à cinq vagues avec une quatrième vague affichant une marée de centaines de floods déferlant vers nos défenses, ainsi qu’une vague finale mettant en scène une Abomination parasite. En terme d’archétype, on pourrait le placer comme l’équivalent organique tentaculaire d’un Scarab Covenant.

Terminus, tout le monde descend

Ayant échoué lors de notre première partie contre l’Abomination et souhaitant optimiser nos unités, nous avons donc décidé de prendre les devants et de blinder notre armée d’unités Cyclopes anti-véhicules dès le départ (ça tombe bien puisque les vagues 2 et 3 étaient centrées sur les véhicules lors de notre première partie). Cependant, le dieu de Halo n’était pas avec nous puisque nous avons dû, cette fois, affronter des véhicules aériens nous forçant à revoir notre stratégie et à effectuer des ajustements dans la panique la plus totale. Il est donc nécessaire de ne pas trop anticiper puisque le jeu propose des vagues de constitution aléatoire pour éviter toute sorte de prédiction faussant la partie.

En plus de toutes nos unités et de nos classiques pouvoirs de commandant, il est possible de disposer, tout au long des lanes d’attaque différents dispositifs de défense. Barrages, clôtures électriques, champs de mines ou encore tourelles, le Terminus Firefight assume son côté Tower Defense sans aucun complexe et réalise très bien ce qu’il entreprend, même si le nombre d’emplacements de tourelles se trouve réduit par rapport aux classiques du genre.

S’il on attendra de découvrir la campagne scénarisée ainsi que les nouveaux héros pour donner un réel jugement sur cette extension, le mode Terminus Firefight se trouve être un mode fun, accessible, et pensé pour les joueurs ne goûtant que peu aux joutes PvP.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1756.jpg?1465573537

Accueil > Focus > Previews

Halo Wars 2

Halo Wars 2
PEGI 0

Genre : STR

Editeur : Microsoft Games

Developeur : Creative Assembly

Date de sortie : 21/02/2017

Prévu sur :

Xbox One, PC Windows

1 reactions

Xcéces

19 jui 2017 @ 11:43

Ca semble vraiment bien !

Pour la campagne scénarisée on aura le droit à quelques cinématiques ou non ?