Preview de Overwatch, nous avons été séduits

«Killing in the name» , - 9 réaction(s)

Blizzard n’a jamais pour habitude de décevoir les joueurs, et ce quelle que soit l’IP mise en avant. De WoW à Diablo en passant par Starcraft et plus récemment Hearthstone, l’addiction est à chaque fois complète, fulgurante. Nouveauté chez l’éditeur-développeur, le FPS multijoueur par équipes Overwatch suscite interrogations légitimes aussi bien que brefs doutes sur le bien-fondé de la licence. Répondre à ces interrogations et éclaircir les doutes est notre mission et nous l’acceptons.

Jouable à 6 contre 6 sur des zones assez vastes correspondant à différents pays (nous avons joué au Japon comme dans un décor de western) Overwatch propose quatre types de personnages jouables : des attaquants, des tanks, des soutiens et des défenseurs. Nous avons pu nous essayer aux quatre genres, notre préférence s’étant portée (et largement) sur l’attaquant Soldat 76.

JPEG - 280.3 ko

Et ce pour diverses raisons : sa capacité à sprinter, extrêmement pratique, permet de parcourir le champ de bataille rapidement afin de défourailler l’équipe adverse à l’aide d’un fusil d’assaut ou de roquettes réellement meurtrières. Il peut par ailleurs déployer un champ d’énergie régénérant dont les autres joueurs peuvent profiter. Personnage le plus plaisant qu’il nous ait été donné de jouer, Soldat 76 remporte la première place sur le podium du héros de FPS classique mais efficace à tout point de vue. Sa spécialité (une jauge se remplissant au cours des joutes permet de lancer cette capacité) étant le tir à tête chercheuse l’espace de quelques secondes.

Winston le tank et Ange le heal ont également retenu notre attention. Winston, pour son côté « Planète des Singes » en terme de design et ses capacités sympa lui permettant de lancer un bouclier pour protéger ses acolytes, de sauter à l’aide du jump pack ou de passer en mode berserk. Par contre, niveau offensif, il ne peut que projeter un rayon électrique à très courte portée. Pas trop glop ! Ange a pour principale fonction de suivre les autres personnages dans leur sillage pour les soigner en temps réel (et être une cible facile pour l’équipe adverse).

JPEG - 313.3 ko

Les modes de jeu auxquels nous avons pu nous essayer sont vraiment agréables. Que ce soit la prise de position ou l’escorte de convoi dans un décor de western, il y a vraiment de quoi enchaîner les parties avec plaisir. En termes de réalisation, Overwatch se présente comme un exemple de fluidité et de simplicité. La direction artistique est l’énorme plus du jeu par rapport à la concurrence (Battleborn, pour ne citer que celui-ci). Le mecha design est particulièrement soigné.

Overwatch nous aura réellement séduits de par son aspect pêchu, tactique et coopératif. Il présente dans cette version preview une copie plus que propre, et ce tant au niveau du gameplay que de la direction artistique. La concurrence – rude – aura sans doute du souci à se faire…

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1800.jpg?1462278031

Accueil > Focus > Previews

Overwatch

Overwatch
PEGI 16

Genre : FPS

Éditeur : Activision Blizzard

Développeur : Blizzard Entertainement

Date de sortie : 24/05/2016

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows, Mac OSX

9 reactions

Covenant

08 avr 2016 @ 16:56

Cela prendra pas du tout sur console. C’est bien trop brouillon. On se rappelle de TF2 console abandonné par Valve au bout d’un an.

Grrhades

08 avr 2016 @ 17:16

Le problème de tf2 c’était surtout son code réseau pourri

toxikcorp

08 avr 2016 @ 17:37

Rien à voir mais aujourd’hui les deux DLC d’Alan Wake sont gratuits !

Allez voir ! http://marketplace.xbox.com/fr-FR/Product/Alan-Wake/66acd000-77fe-1000-9115-d8024d530805

lacrasse

08 avr 2016 @ 18:57

vivement la beta,moi c’est un jeu que je veux ....

avatar

Arenae

08 avr 2016 @ 19:07

Vraiment très light cette preview pour un jeu pourtant surexposé depuis quelques mois maintenant...

Y a des impressions 10 fois plus complètes ailleurs et depuis longtemps. Du coup je vois pas trop l’intérêt de sortir cet article qui a été clairement fait à la va-vite. On dirait que vous avez pondu ces lignes « histoire de », Bizarre.

jmabate

08 avr 2016 @ 19:10

@ toxikcorp : merci pour l’infos ;-) dl l’écrivain en cours :-))

Oenomaus

09 avr 2016 @ 08:23

Un jeu brouillon et qui ne prendra pas .... c’est un peu blizzard ... un des studios qui sort des valeurs sures As tu testé au moins Covenant ?

avatar

redskins

09 avr 2016 @ 15:56

« La concurrence n a qu à bien se tenir ». Ca depend qui est visé et avec qui on peut le comparé,si on parle d un moba dans ce cas je comprend battleborn ou gigantic et la effectivement on peut discuter,mais je doute qu il sera encore jouable dans 10 ans comme le sera halo 5.

Oenomaus

09 avr 2016 @ 22:04

Tu en connais des jeux qui sont toujours jouées en masse 10 ans après ? Je n’en connais pas des masses , mais je peux te citer eve onligne, cs et wow

Ensuite, je ne défends en rien ce titre car j’attends de pouvoir test la béta.... mais prends tu la peine de lire l’article ou de te renseigner sur ce type de jeu ...... car venir parler de MOBA pour un jeu qui est un fps multi joueur à la TF2 :) Ha les trolls :p