Preview - On a défoncé des murs dans Rainbow Six Siege

«C’est bien parti» , - 9 réaction(s)

Des shooters, il y en a une ribambelle, et chacun a sa spécialité. Rainbow 6, ce sont les forces d’intervention anti-terroriste. De super-flics surentraînés qui interviennent pour désamorcer des bombes, déjouer des attentats ou libérer des otages. De façon assez naturelle, cela nous amène donc dans des environnements fermés où se trouvent les menaces. Cette dimension a été un peu laissée de côté dans les épisodes sur Xbox 360, et c’est donc un retour aux sources qui est effectué avec Rainbow Six Siege, le jeu se focalisant sur l’assaut.

Nous avions déjà pu essayer le jeu l’année dernière, et cet E3 a été l’occasion de constater que les promesses entrevues à l’époque semblent bel et bien tenues. Sur le stand de Microsoft, tout comme sur celui d’Ubi, c’est une bonne vieille partie en PvP qui nous a été proposée.

On reprend donc les mêmes bases entrevues l’année dernière, mais sur une nouvelle carte. Il s’agit toujours d’un bâtiment à prendre d’assaut ou à défendre selon l’équipe dans laquelle on se trouve. En mode attaquants, la partie commence toujours par une phase de reconnaissance où chaque joueur peut envoyer son drone à terre pour aller espionner les ennemis qui sont en train de poser leurs barricades avant d’attendre l’assaut. Du côté des défenseurs, il faut toujours choisir un lieu où se planquer et barricader les murs ainsi que les portes et fenêtres. La tension est en tout cas palpable dans les deux camps. Pour les attaquants, il s’agit d’ouvrir des brèches sans se prendre une salve de balles dans la foulée. Et même si on ouvre une brèche sans rien entendre derrière, ça reste intrigant puisqu’on se demande bien ce qu’attendent les défenseurs pour riposter, et où ils sont placés réellement. Pour les défenseurs, attendre un assaut dans une pièce relativement petite est tout aussi prenant. D’autant plus quand on entend des explosions et tirs de balles dans les pièces d’à côté. L’ambiance sonore y joue aussi pour beaucoup. On espère néanmoins qu’une option sera disponible pour désactiver les drones des attaquants afin qu’il y ait une réelle découverte des lieux lors d’un assaut, et de vrais moyens de se planquer pour les défenseurs.

Pour les médias, on a pu découvrir un autre mode de jeu, à 5 contre l’IA. C’est donc le retour officiel du mode chasse aux terroristes qui a fait tant souffrir les joueurs sur Rainbow 6 Black Arrow. Guidé par un membre de la Team Ubi, nous sommes donc partis à 5 pour désamorcer trois bombes dans une ambassade de France. Cela a été l’occasion de constater que la prétention des développeurs de livrer une IA compétitive est bien fondée ! En effet, les terroristes se sont avérés tout à fait compétents pour nous donner du fil à retordre, en se déplaçant de façon censée et en exploitant le terrain à leur avantage. Tellement de fil à retordre, d’ailleurs, que nous avons échoué dans la mission ! Comme contre des joueurs humains, il faut user de tous les artifices mis à notre disposition pour s’en sortir : faire des trous dans les murs, se couvrir mutuellement, progresser avec soin… et avec célérité en même temps. La tension monte alors que le chronomètre égraine le temps qui passe et qui nous rapproche du moment où la bombe va exploser. L’environnement proposé a manifestement été conçu avec soin, offrant plusieurs chemins possibles et une architecture remplie de recoins poussant naturellement le joueur à la paranoïa. Si visuellement la carte est plutôt sobre, elle a l’avantage d’être lisible et tout à fait appropriée aux affrontements.

D’une façon générale, Rainbow 6 rend une copie visuelle qui, à défaut d’être brillante, reste toujours très propre. Certes, les environnements ne sont pas très chargés, mais ce n’est sans doute pas plus mal, car cela laisse un accès facilité pour bénéficier de la destructibilité jouissive des décors. En effet, s’il y avait des objets partout, ce serait plus compliqué de se rapprocher des murs pour les réduire en miette ! Les effets liés à la destruction sont eux très bien réussis. L’animation est réaliste et l’environnement sonore, limité aux coups de feu et autres déflagrations, est juste parfait : dans la tension des affrontements, les rafales fatales brisent le silence et recouvrent les dialogues obligatoires entre des joueurs qui doivent forcément s’organiser pour s’en sortir. C’est quand on entend des joueurs qui ne se connaissent absolument pas paniquer ensemble quand la pression monte qu’on réalise que l’immersion de ce Rainbow 6 est excellente, le jeu réussissant à faire ressentir la pression de l’assaut. Rappelons que c’est un jeu dans lequel on ne respawne pas : quand on est à terre, on y reste jusqu’à ce qu’un collègue vienne nous soigner. Si nous n’avons pas pu essayer l’option inverse, la défense contre un commando dirigé par l’IA, gageons que ce sera tout aussi efficace.

Le jeu proposera également un mode solo, qui à priori ne sera pas un scénario particulier, mais plutôt des missions : à confirmer quand nous en saurons plus. Cela étant, manifestement le jeu est créé pour être véritablement joué à plusieurs, en affrontements ou en coopération.

Le nouveau venu de la saga fait plaisir à voir, en particulier pour les vieux amateurs de la série, qui retrouveront des sensations un peu oubliées depuis le glorieux Black Arrow (en tout cas glorieux pour une partie de la team Xboxygen qui y a passé de nombreuses heures sur la bonne vieille Xbox). Les cartes proposées sont de qualité, et on espère que celles qui n’ont pas été montrées sont du même niveau dans des environnements différents. Dans l’attente, on nettoie avec attention nos armes pour qu’elles soient prêtes à rugir quand le jeu sortira.

Accueil > Focus > Previews

Rainbow Six : Siege

PEGI 0

Genre : FPS

Éditeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft

Date de sortie : 1/12/2015

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

Venez discuter sur le Forum Rainbow Six : Siege

9 reactions

Darklink 09

01 jui 2015 @ 23:12

Le jeu que j’attends le plus depuis Pokemon rubis !

Kris-K

01 jui 2015 @ 23:35

J’avoue que j’en attends aussi beaucoup ce jeu se doit de me réconcilier avec le multi. J’ai passé tellement d’heures en ligne que je suis blasé et j’espère que ce Rainbow 6 va me redonner l’envie et les sensations perdues !!! Une de mes plus grosses impatiences de cette fin d’année

xFBIxBrook

02 jui 2015 @ 00:38

On verra ce que le jeu donnera... Je l’attends surtout pour son mode solo. J’aime pas trop les jeux en multi contre d’autres joueurs, c’est tout le temps frustrant et rageant...

Vu comment Ubisoft mettent énormément le multi en avant pour ce jeu (on a vu 0 vidéo du solo, pas d’info ou quasi rien...)

Donc bon je pense qu’il ne faut pas s’attendre à grand chose pour le solo...

GigaTRIPELX

02 jui 2015 @ 04:02

Un revenant !

kalud

02 jui 2015 @ 11:35

A voir le mode solo sinon ce sera en occaz. En tout cas vu votre article ça donne sacrement envie.

Darklink 09

02 jui 2015 @ 21:28

Les amis je le re dit je sais mes Rainbow six c’est un jeu multi joueur ! Le solo osef si on veu du solo on joue a autre chose mes voila la c’est du team play c’est le principe de base du jeu donc faut arête avec le solo ! Moi j’ai peur d’etre deçu je sui vraiment fan de la serie et c’est le seul jeu ou j’avai une team et ou on faisait des tournois avec des entraînement quotidien ect donc voila pour sa que je ditque l’àme du jeu c’est le multi le solo des précédents j’ai du faire une mission et c’etait bien pouri d’alleur

kalud

02 jui 2015 @ 23:14

excuse moi mais avant les solos etaient bon dans les R6.. Et avant siège celui qui avait été teaser (mais annuler) devait avoir un vrai solo il me semble. Donc la perso je suis déçu sur ce point mais le multi peut s’annoncer énorme ça empêche pas.

Kris-K

03 jui 2015 @ 04:15

Le solo ne sera pas scenarisé mais sera une succession de missions. Go multi

Darklink 09

03 jui 2015 @ 07:17

@Kalud en effet ils avait prevu du solo pour R6 patriot est au vu des video c’était vraiment mal parti le bordel :) apres c’est vrai que pour moi c’est comme si on voulait du solo dans un battlefield c’est pas trop le delire mes bon je me trompe peut etre !