PES 2015 : on y a joué, nos impressions

«Le gameplay à l’honneur» , - 9 réaction(s)

Konami était évidemment présent à la Gamescom 2014 et nous avons donc pu redécouvrir PES 2015 sur une version à 75-80% de son développement. Après un premier aperçu encourageant à l’E3 2014, nous avons pu voir les évolutions techniques et refaire le point sur le gameplay sur nos impressions ci-dessous.

On enfile le maillot

C’est à nouveau sur PS4 que nous avons mis les mains pour cette version de PES 2015 dans laquelle nous avons pu effectuer quelques matchs avec différentes équipes nationales qui comprenaient notamment l’Allemagne, championne du Monde 2014, le Portugal, l’Espagne, les Pays-Bas et l’Italie ; cela a ainsi permis de voir quelques stars en action. L’éditeur avait annoncé quelques jours auparavant que l’Allemand, Mario Götze, serait la mascotte de ce nouvel opus, il était donc probable de retrouver son clone virtuel fidèlement reproduit au niveau du visage et de sa morphologie. Sur ce point, nous n’étions pas déçus car effectivement, c’était une réussite le concernant mais également pour les autres stars ou même certains joueurs moins célèbres. Le détail apporté sur les visages était vraiment saisissant tout comme sur la coiffure de certains joueurs fantasques. Évidemment, on ne profitait de ces détails que lors des gros plans ou ralentis mais il était toujours appréciable de retrouver une fidélité avec les vrais joueurs pour une immersion totale. Techniquement, le jeu est plutôt beau avec une pelouse assez bien reproduite ; l’apparence ainsi que l’animation des joueurs sont correctes mais si on regarde la concurrence, PES 2015 est tout de même un cran en-dessous. Pas de quoi s’alarmer, il faut se rappeler que c’est le premier épisode sur les nouvelles consoles et cela augure une belle progression pour les épisodes à venir. Ce retrait technique se confirme également au niveau de l’ambiance par rapport à Fifa 15, la foule est légèrement moins détaillée, nous retrouvons moins de détails autour du terrain et cela semble quelque peu moins vivant. Malheureusement, nous n’avons pas pu juger de la qualité sonore puisque nous n’avions pas de quoi écouter l’ambiance sur notre poste.

Le plus important : contrôle, passe

Fort heureusement, un jeu de foot ne s’arrête pas sur la qualité technique mais l’essentiel reste le gameplay et clairement ce PES 2015 est très plaisant à jouer. Le jeu est posé et permet de construire ses actions avec un système de passes efficace. Le dosage de la puissance de celles-ci est très précis par l’intermédiaire de la jauge, cela permet ainsi de varier facilement les types de transmissions ; lente, rapide, courte, longue, etc. L’IA de nos coéquipiers était honorable avec des déplacements pertinents dans les espaces ou dans le dos du porteur du ballon, ce qui permet de proposer un beau jeu. Il en est de même pour les frappes, nous ne sommes pas déçus non plus avec la bonne gestion physique du ballon, sur les tirs lourds ou brossés.

Tactiquement, les joueurs se comportaient normalement, il n’y a pas eu trop d’errances sur les phases défensives sur les deux niveaux de difficulté proposés. Le gardien de but est également bien géré avec des prises de balle cohérentes mais nous avons encore un sentiment mitigé de ses relances à la main qui nous paraissent mal animées et mal dosées. Et enfin, la grosse nouveauté de ce PES 2015, c’est la mise en place des dribbles avec l’activation via une gâchette et l’utilisation des sticks pour effectuer divers enchaînements. Le système est légèrement différent de Fifa puisqu’il faut, pour certains dribbles, effectuer des mouvements avec les deux sticks à la fois. L’approche n’est pas aisée mais avec quelques matchs d’entraînement, cela devrait être plus naturel.

Retour dans l’élite ?

Concrètement, PES 2015 signale le renouveau de la franchise qui s’était perdu depuis trop longtemps et son développement avec le FOX Engine semble prometteur. Cet opus a pour force le gameplay qui est vraiment intéressant pour ceux qui apprécient le beau jeu avec des phases de jeu construites. Certes par rapport à Fifa, il devrait être légèrement moins rayonnant et moins complet sur les licences et compétitions mais il offre une belle alternative à ceux qui veulent voir autre chose que la série d’EA Sports. Toutefois, le défaut majeur de ce PES 2015, c’est sa date de sortie qui est prévue pour le 13 novembre, soit presque deux mois après son grand rival… Le match s’annonce rude cette année et ce n’est pas pour nous déplaire !

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1460.jpg?1418738789

Accueil > Focus > Previews

PES 2015

PES 2015
PEGI 3

Genre : Sport

Éditeur : Konami

Développeur : Konami

Date de sortie : 13/11/2014

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, Playstation 4, Playstation 3, PC Windows

9 reactions

PaT Chevaliers

18 aoû 2014 @ 19:54

La date de sortie n’est pas si handicapante que cela puisque, si iFIFA 15 regorge de bugs ? online/offline (Ce qui est souvent le cas) comme chaque année, et bien nombreux, seront ceux qui voudront s’essayer sur ce PES 2015... Pour moi, ce n’est absolument pas rédhibitoire cette sortie (tardive) du 13 novembre. ;-)

phoenix360

18 aoû 2014 @ 20:34

moi je pense que FIFA sera largement devant cette année encore juste a cause du mode FuT

Heisenberg

18 aoû 2014 @ 23:32

2 mois après c’est très malin, ça laissera le temps aux joueurs de pas choisir un jeu de foot la même semaine.

Et il est temps d’arrêté de donner de l’argent à EA avec ce mode FUT qui a les mêmes effets sur le cerveau que la cocaïne chez certains !

Vivement PES 2015 !

avatar

Virtual Jon67

19 aoû 2014 @ 10:59

Impatient de retrouver un jeu de foot qui pensera à autre chose que de nous faire payer chaque détail du jeu. Les producteurs de PES ont prévenu, un jeu de foot doit être synonyme de plaisir, et non d’agacement, chose qui est constante sur FIFA. FIFA 15 ne sera pas dans mon coffre et même s’il devait être au top, je ferais l’impasse sur ce jeu car ils se sont bien moqué de nous ces dernières années et surtout sur le 2014 !

SKadriLL

19 aoû 2014 @ 11:52

Mouai si Fifa est meilleur, je voies pas pourquoi je prendrai PES. Les histoires où « il faut passer à la caisse » c’est que vous le voulez bien. ;) Certes dans Fifa il y a encore des choses qui ne sont pas parfaites mais PES semble encore un cran en retrait. A voir.

work44

19 aoû 2014 @ 12:56

Ne vous emballez pas trop sur les microtransactions. PES 2015 aura son « FUT-like » dans le mode de jeu « my club » qui fonctionnera sur un système de monnaie interne au jeu mais on pourra aussi faire des micro-transactions en argent réel —> http://www.polygon.com/2014/7/7/5877111/pro-evolution-soccer-microtransactions-myclub

Elzekiel

19 aoû 2014 @ 14:26

Fifa 15 c’est devenu une daube, une maj à 70euros. Et ce fifa 15 est l’exemple parfait. Tu rajoute à ça l’un des modes ou c’est la pire arnaque du siècle (FUT bien sur) Ce jeu gagne à être détesté. Pour moi c’est clair ça sera PES 15 qui sera largement mieux que fifa daube 15

Xcéces

19 aoû 2014 @ 15:01

Même si j’suis assez d’accord avec toi, comment peux tu dire que FIFA 15 est une daube ? tu l’as testé ?

Kris-K

19 aoû 2014 @ 23:37

Encore un qui s’est trop investi dans Fut au point d’avoir dépensé trop d’argent et de le regretter amèrement...