Dossier - Mass Effect 3 : le début de la fin

«Les 1ères infos et images du jeu» , - 11 réaction(s)

Mass Effect est une série phare en trois volets sur cette génération de console, pionnière dans son approche narrative dans laquelle le joueur doit faire des choix qui se répercutent tout au long de la trilogie. Le jeu est également au top sur de nombreux aspects techniques et arrive à vous plonger dans le space opera comme peu de jeux y sont arrivés. Après ce rapide descriptif, vous comprendrez peut-être pourquoi l’on attend avec beaucoup d’impatience l’épisode final de la trilogie, Mass Effect 3 qui sort cet automne sur Xbox 360, PS3 et PC. Le dossier spécial de Game Informer révèle les premiers détails du jeu, ses ambitions, son design et nous ne pouvions pas passer à côté.

Avant d’attaquer le contenu, il est important de préciser que Bioware maîtrise parfaitement sa communication et que l’article qui suit ne dévoile rien qui n’ait été révélé délibérément par le studio. D’ailleurs à aucun moment le magazine américain ne fait état de spoilers. Toutefois, si vraiment vous voulez garder toute la surprise pour le jeu, ne lisez plus aucun article et ne regardez plus aucune vidéo d’ici la sortie...

Une histoire bien ficelée

Acte 1.

Kaidan dans sa belle armure
Kaidan dans sa belle armure

Il est impossible de parler de Mass Effect 3 sans d’abord évoquer les deux épisodes précédents. On ne rentrera pas dans les détails si jamais l’aventure vous tentait mais en incarnant le commandant Shepard le joueur doit s’impliquer personnellement dans l’aventure en prenant des décisions, parfois graves. Certains choix vous demandent de sauver une civilisation entière, ou au contraire de précipiter son extinction (Mass Effect 1 et 2) et clairement cela va affecter l’expérience de Mass Effect 3. On arrivera à la fin du jeu avec un chemin qu’un ami n’aura peut-être même pas envisagé. C’est une des forces de la série et Bioware a d’ailleurs retravaillé sa mécanique pour que les évènements s’enchaînent naturellement, selon toutes les options prises par le joueur, sans aucun chargement. Mass Effect 3 étant la conclusion de la trilogie, toutes les décisions arriveront à leur terme et certains choix faits dans Mass Effect pourront affecter la fin de Mass Effect 3.

Attaque massive
Attaque massive

Heureusement, Bioware a tout prévu pour ceux qui n’auraient pas (les fous !) fait les précédents épisodes, un mini comic qui condense les infos de Mass Effect et Mass Effect 2 leur permettra de se familiariser avec l’univers du jeu et de choisir parmi les différentes possibilités du scénario. Une introduction similaire à ce que le studio avait mis au point pour la sortie sur PS3.

Acte 2.

Le début de Mass Effect 3 se déroule quelques mois après les évènements du dernier DLC de Mass Effect 2. L’Alliance demande une nouvelle fois à Shepard de s’expliquer sur ce qu’il vient de faire et ne croit toujours pas à une invasion des Moissonneurs. Pourtant, des rapports arrivent des plus grandes capitales de la planète et le temps de réaliser ce qu’il se passe, il faut se rendre à l’évidence : la Terre connaît la plus grande attaque de son histoire. Les Moissonneurs sont coordonnés et frappent avec une puissance dévastatrice.

Dans Mass Effect, l’Alliance a eu toutes les peines à vaincre Sovereign, un seul Moissonneur, alors une flotte tout entière... C’est le message que Bioware veut faire passer au début du jeu : le succès de la guerre paraît complètement impossible, et le joueur doit accepter dans un premier temps de battre en retraite pour préparer une riposte. La solution du « comment arrêter l’inarretable » n’apparaîtra que progressivement dans le jeu : “Il y aura une évolution dans ce que vous pensez devoir faire pour arrêter les Moissonneurs”. Le joueur suivra peut-être des pistes sans issues, devra rallier des peuples entiers à sa cause, tout en repoussant les attaques aux quatre coins de la galaxie et en survivant aux commandos de Cerberus. Car pour une raison qui restera secrète jusqu’à la sortie du jeu, l’homme trouble veut la peau de Shepard !

Acte 3

Shepard et Liara sur leur 31
Shepard et Liara sur leur 31

« Mass Effect 3 est une guerre galactique totale ». La seule constante par rapport à Mass Effect 2 c’est que Shepard va avoir besoin d’aide. Mais recruter des individus, aussi forts qu’ils soient, ne suffira pas et il faudra acquérir le soutien de civilisations entières. Pas si facile quand on se rappelle que beaucoup d’espèces n’accordent qu’une confiance très limitée aux humains. Cette fois, il ne suffira pas de juste remplir des quêtes annexes pour obtenir la loyauté des peuples. Ces histoires-là prennent leurs racines jusque dans Mass Effect 1 et c’est aussi là que l’on verra l’importance des décisions prises dans les épisodes précédents. Dans certains cas, en fonction de nos choix, toutes les solutions ne vous seront pas ouvertes, notamment celle d’unifier tous les peuples. Casey Hudson, directeur du jeu, précise que « toutes les aides seront bonnes à prendre, certaines viendront d’anciens amis, d’autres seront plus surprenantes. »

Une pincée de RPG en plus

Les développeurs ne cachent pas que Mass Effect 3 suit la même orientation action/aventure du précédent volet mais à une échelle bien plus grande et en réintroduisant quelques éléments supplémentaires de jeu de rôle. La customisation du personnage et des armes est élargie et donnera beaucoup plus de variété en termes d’évolution. Ces évolutions affecteront à la fois les capacités mais aussi l’apparence des objets dans le jeu. Le joueur retrouvera les capacités qu’il connaissait dans Mass Effect 2 mais très vite, les habiletés augmenteront. Un pouvoir biotique pourra évoluer vers plusieurs formes et plus seulement un ou deux choix comme auparavant.

Un gameplay sans cesse amélioré

Le design général du jeu a été repensé pour coller à l’aspect “guerre aux quatre coins de la galaxie” de cet opus. L’échelle des combats et le design des niveaux sont bien plus impressionnants qu’avant. Ils seront aussi plus complexes, avec l’apparition d’échelles (ça paraît bête dit comme ça) et l’on verra moins ces immenses rampes que Shepard empruntait pour accéder aux étages supérieurs.

Les hommes de Cerberus ?
Les hommes de Cerberus ?

Parmi les attentions particulières apportées à l’épisode, le système de couverture a été encore amélioré. Il est plus fluide, permet à Shepard de changer de point de couverture tout en restant hors de portée des tirs. Le commandant pourra enfin sauter par dessus un obstacle sans devoir à chaque fois se mettre à couvert au préalable. Et heureusement, car Bioware annonce la couleur : le jeu sera encore plus difficile que Mass Effect 2. Ça promet ! La balance a toutefois été soigneusement dosée pour que le jeu ne soit pas trop frustrant et puisse quand même donner du plaisir au joueur (et c’est un peu le but d’un jeu !). Selon eux, le joueur n’aura plus forcément le sentiment de pouvoir gagner la partie et même en gagnant, il faudra peut-être faire des sacrifices...

Quant aux combats, plusieurs choses changent. D’abord le combat au corps-à-corps aura une plus grande importance et chaque classe aura sa propre attaque. Des points précis pourront encore être visés sur les ennemis pour les affaiblir et/ou les ralentir. Ces ennemis seront aussi bien plus coriaces puisque l’IA a été tirée vers le haut. Shepard devra faire face à des attaques coordonnées, les bots seront beaucoup plus entreprenants qu’avant et n’hésiteront plus à vous contourner. Ils seront aussi plus variés et cette fois toutes les espèces pourront être zombifiées par la technologie des Moissonneurs.

Bioware a vraiment voulu hisser Mass Effect 3 au niveau des meilleurs shooters du marché.

En bonus

Le « nouveau » Normandy
Le « nouveau » Normandy

Les joueurs de Mass Effect 2 seront contents d’apprendre qu’ils retrouveront leur personnage « exactement comme ils l’ont laissé ». Un bon point pour la continuité de l’expérience. Dans le même esprit on retrouvera le Normandy, vaisseau emblématique de la série. Quelques surprises attendent le joueur avec de nouvelles pièces et décors à découvrir pour cette troisième version. Un navire que l’Alliance voudra d’ailleurs à tout prix récupérer pour l’étudier et qui le considère encore comme partie intégrante de la flotte militaire, dont Shepard fait partie, en plus de son statut de spectre...

Des nouveaux zombies qu
Des nouveaux zombies qu'on a pas envie de tomber dessus

Dans les bonnes nouvelles, on se réjouit d’apprendre que les séquences de sondage des planètes vont complètement changer. Bioware travaille encore dessus et il est donc encore trop tôt pour savoir de quoi il s’agit. Enfin, il semble que le commandant gagne un nouvel équipier de poids, James Sanders, lui aussi soldat de l’alliance. Concernant les autres coéquipiers de Shepard, il faut bien garder à l’esprit que selon les survivants ou non de la mission suicide, certains pourront ne jamais apparaître dans Mass Effect 3, même Garrus : « il ne renaîtra pas de façon miraculeuse ! »

Le mot de la fin

Pour achever ce premier dossier, on retiendra ces mots de Casey Hudson :

« Si vous pensez à la franchise que nous avons créée, chaque aspect narratif que nous avons fait progresser mène vers cette longue liste de moments incroyables, et voilà vraiment de quoi est fait Mass Effect 3. »


>> En complément, lire le premier article : Mass Effect 3 dévoile ses premières infos

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton487.jpg?1390066479

Accueil > Focus > Dossiers

Mass Effect 3

Mass Effect 3

Genre : Action RPG

Editeur : Electronic Arts

Développeur : Bioware

Date de sortie : 8/03/2012

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows

Venez discuter sur le Forum Mass Effect 3

11 reactions

BigMini

13 avr 2011 @ 16:57

Rhaaaa j’ai pas trop trop lu pour ne pas me gâcher la découverte, mais je n’ai jamais autant attendu un JV de ma vie de gamer. Vivement cette fin d’année pour un pur moment d’extase vidéoludique B-)

Gormack

13 avr 2011 @ 17:01

Je ne lis pas pour me gâcher la surprise mais dans tout les cas je suis sûr que c’est énorme.

Jezehbell

13 avr 2011 @ 17:06

C’est pas James Sanders sur la première photo mais Kaidan Alenko !

davidkenobi

Rédaction

13 avr 2011 @ 17:15

Jezehbell : oulà ^^ merci de ton aide, j’ai eu du mal à le reconnaître :\

Jezehbell

13 avr 2011 @ 17:26

Je peux comprendre, les visages d’Ashley, Kaidan et Liara ont subi une joli lifting, je parie qu’Anderson aussi :-))

davidkenobi

Rédaction

13 avr 2011 @ 17:28

C’est l’homme à la casquette dans les images ;)

avatar

Wolflord

13 avr 2011 @ 17:33

Wow, ca promet beaucoup de choses ! Je crois que je vais repasser Mass Effect 1 et 2 en attendant... Surtout que jai pas fait de Shepard pragmatique dans le 1.

Jezehbell

13 avr 2011 @ 17:42

Ouais, j’ai remarqué pour Anderson, mais ça ressemble plus à un artwork qu’à un « screen ». Mais vu comme il est sapé, il à l’air de s’attendre à de l’action !

feorn

13 avr 2011 @ 17:57

J’ai tellement été déçu par bioware ces derniers temps (dragon age 2, le dernier dlc de mass effect, les autres aussi d’ailleurs), que je ne peux que m’inquiéter : d’un côté ils parlent de revenir à du rpg et de l’autre de meilleurs shooter du marché personne ne trouve ça paradoxal ? Quand au scan des planètes s’ils cherchent quelques chose de mieux alors là je suis vachement rassuré vu que le scan était là pour remplacer les balades en mako ce qui, selon les créateurs, allait être le nec plus ultra de l’exploration pour le résultat que l’on connait. Bon j’arrête de casser l’ambiance mais quand même ...:->

nono

14 avr 2011 @ 10:34

franchement au niveau des graphismes ,qu’elle avancée !!!ça fait plaisir a voir .si ils arrivent a mixer le coté rpg du 1 et l’action du 2 alors on tient la le meilleur jeu de l’année 2011 .(sans oublier GOW3).j’espère que le ninja robot pourra faire partie de l’équipe de shépard !!!!

12